VIDEO. XV de France : le Top 15 des joueurs n'ayant qu'une sélection chez les Bleus
XV de France : le XV des joueurs ne comptant qu'une sélection chez les Bleus.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Porter le maillot de l'équipe de France de rugby est un honneur que certains joueurs n'ont eu qu'une seule fois dans leur carrière. La preuve en vidéo.
Tout rugbyman en rêve depuis l'enfance. Depuis le premier ballon touché, la première paire de crampons enfilée. Porter le maillot de son équipe nationale et représenter son pays est un rêve de gamin. La France ne déroge pas à la règle, qu'on vienne d'une famille passionnée de ballon ovale... ou pas. À l'entraînement, on s'imagine vêtu de bleu dans des stades en folie et on se prend – selon les époques – pour le futur Rives, Castaignède, Dusautoir ou Fofana en regardant le V/VI Nations à la télévision. Une première sélection, un premier maillot, une première Marseillaise... C'est forcément quelque chose de magique. Certains ont même la chance de débuter sur la scène internationale... en pleine finale de Coupe du monde, à l'image de Jean-Marc Doussain. La plupart continuent de briller sur la scène internationale. Pour d'autres, en revanche...

Quarante-et-un, c'est le nombre d'internationaux n'ayant porté qu'une seule fois le maillot de l'équipe de France depuis le début du professionnalisme. Un honneur, donc, qui aura été de courte durée. Essai raté lors du Tournoi ou d'une année post-Coupe du monde, sélection lors d'une tournée à l'autre bout du monde sans les demi-finalistes du Top 14, match piège contre la Roumanie... Les exemples ne manquent pas. Récemment, les cas de Félix Le Bourhis et de Daniel Kotze sont restés en mémoire. Sont-ils présents dans notre XV type des joueurs ne comptant qu'une sélection chez les Bleus ? Découvrez-le sans plus attendre.

Si vous êtes curieux, voici les autres joueurs n'ayant porté qu'une seule fois le maillot du XV de France. Vous vous rappeliez de tout le monde ? :

Arrières : Jean-Marc Souverbie (Roumanie, été 2000) / Frédéric Cermeno (Roumanie, été 2000) / Jean-Marc Aué (Pays de Galles, avril 1998) / David Dantiacq (Roumanie, été 1997) / Jean-Charles Cistacq (Roumanie, été 2000) / Eric Artiguste (Samoa, été 1999)

Demis : Jonathan Pelissié (Tonga, novembre 2013) / Alexandre Albouy (Italie, février 2002) / Frédéric Torossian (Roumanie, été 1997)

Avants : Bernard Goutta (Canada, été 2004) / Francis Ntamack (Afrique du sud, novembre 2001) / Yannick Caballero (Australie, été 2008) / Christophe Milhères (Angleterre, avril 2001) / Nicolas Bacqué (Roumanie, octobre 1997) / Romain Froment (États-Unis, 2004) / Alexandre Chazalet (Tonga, été 1999) /Fabrice Lalanne (Roumanie, été 2000) / Jean Daudé (Écosse, mars 2000) / Daniel Kotze (Nouvelle-Zélande, été 2013) / Olivier Sourgens (Nouvelle-Zélande, été 2007) / Denis Avril (Australie, été 2005) / Yvan Watremez (Argentine, été 2012) / Pierre Correia (Australie, été 2008) / David Laperne (Roumanie, été 1997) / Benjamin Noirot (Fidji, novembre 2010) / Hervé Guiraud (Roumanie, avril 1997)

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • H.P9
    1623 points
  • il y a 6 ans

Et bah...Je n'en connais pas beaucoup!!

  • mounjet
    24429 points
  • il y a 6 ans

'me suis toujours demandé si une cape ne permettait pas d'avoir des épreuves validées automatiquement pour l'obtention des diplômes d'états (statut joueur de haut niveau, international?), meilleur exemple hyardet qui 3 mois avant sa retraite fait une tournée...
Si c'est le cas, j'accepte une forme de copinage gagant/gagnant joueur/dtn.

Puisque Cigagna ne devrait pas figurer, étant sélectionné 2 mois avant le passage au professionalisme (22 juin vers 21 août 1995) à qui revient le « 8 » ? Francis N’Tamack était pas mal, non ?

Que de noms qui sont passés en équipe de France et n'ont pas été ''médiatisés'', ce qui fait qu'en dehors des amateurs de rugby, personne ne les connait. Pourtant, beaucoup d'entre eux étaient de bons joueurs...

  • Harry
  • il y a 6 ans
@Pat33600

Tous sont même d'excellents joueurs, il n' y a pas de hasard et la sélection est rude...il y a certes qqs cas de copinages et de récompenses ,mais même ceux-là sont de très bons joueurs.
Parmi les oubliés,Patrick Nadal est sans doute le cas le plus flagrant.
L'ère pro ,les squads de 40 joueurs ,les feuilles de match à 23 ont néanmoins qq peu dévalorisé la carte en la donnant à un qui ne joueur qui entre 1 mn sur coaching

Pas impossible qu'un certain 1/2 de mélée sorte assez vite de cette liste.......

@MARCFANXV

Il va falloir qu'il profite à fond de la coupe de monde pour se faire voire....

et attention peyras a été nommé joueur irb -19ans devant .......... Dan Carter en 2003 quand meme comme quoi les choses changent...

  • Jak3192
    62612 points
  • il y a 6 ans

Cigagna ?
Un sacré joueur qui n'a pas eu la carrière internationale qu'il méritait.
Enfin,
je pense.

  • skechdal
  • il y a 6 ans

Le talent et le potentiel ne font pas tout, il faut aussi avoir de la chance ou une bonne étoile parfois .
Le plus bel exemple : Matabiau CIGAGNA ( P... quel joueur )

@Skechdal

Il nous arrive (parfois) d'en avoir des bonnes 🙂 😊

Cela dit, excellente idée que cette sélection 😉

Pour Kotze, je ne sais pas si on peut parler de sélection ou alors de supplice

Une pensée pour Jean Daudé, qui a arrêté sa carrière juste aprés sa sélection a cause d'une trés grave blessure....

RIP Félix Le Bourhis...

  • mous
  • il y a 6 ans

Et Mathieu Dourthe avec sa seule sélection face aux blacks en 2001? Et Steven hall en 2002 contre l'Italie?

Steven Hall a deux sélections, et Mathieu Dourthe est placé à l'aile dans la vidéo!

Et quand on se souvient que Jean Baptiste Peyras a aussi eu la récompense du meilleur joueur des -19 DU MONDE en 2003 ! Et puis après on revoit ses prestations au MHR et là on se dit que le potentiel ne fait pas tout.. 😊

Et on n'a pas un sélectionneur avec 1 seule sélection comme sélectionneur?
J'ai des noms qui auraient mérité, mais chut faut être respectueux.

  • ced
    100483 points
  • il y a 6 ans

Souverbie, Cermeno, Goutta, Arlettaz, Loustau, Le Corvec ils ont tous un point commun : l'Usap, c'est beau quand même.
j'ai eu un autre moment d'émotion : Cigagna, quel joueur ! ça jouait debout, ça faisait jouer derrière, ça bonifiait les balles, un super 3e ligne

@ced

Du coup puisque Cigagna ne devrait pas figurer, étant sélectionné 2 mois avant le passage au professionalisme (22 juin vers 21 août 1995) à qui revient le « 8 » ? Francis N’Tamack était pas mal, non ?

@ced

Cigagna sa sélection c'est le match 3ème place coupe du monde 1995. Cela fait donc de lui le dernier joueur à une sélection de l'ère non professionnelle, une sortie en panache pour Matabiau.

  • Harry
  • il y a 6 ans

Vous en avez oublié au moins 1 qui,en plus ,lors de son unique sélection a remporté un test match à Jobourg en 1967 et dont les motifs du départ précipité ne sont pas glorieuses pour la FFR ni le rugby en général

Il a du fricoter avec une noire.

  • Harry
  • il y a 6 ans

rien du tout ailleurs mais si je te dis que là-bas à l'époque c'était très grave et que ça conduisait direct en taule...tu vas comprendre pourquoi il a été sanctionné ...

Londios? qu'est ce qu'il a fait?

  • Harry
  • il y a 6 ans

Sorry , vous avez bien précisé "depuis l'ère pro" ...

Après ya des mecs dont la sélection est plus un miracle qu'autre chose, une récompense pour une grosse carrière, mais dont le niveau n'était pas non plus international...

Je pense à Goutta (que j'adorais au demeurant) mais qui faisait trop de faute pour le niveau international, ou un Noirot qui n'a jamais duré dans la haute performance (on se comprend bien, il est déjà super fort vu qu'il joue en Top 14)... D'autres pour qui c'est plus cruel, qui on fait des matchs qu'on ne devait pas perdre et qui ont perdus...

  • Rem
  • il y a 6 ans

Il manque Guillaume Delmotte !

  • becrx
    2822 points
  • il y a 6 ans

Excellent le concept !!

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News