VIDEO. XV de France. Les frissons du French Flair dans les années 90
Le French Flair dans les années 90.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le rugby français en 1990 n’était pas le même que celui que l’on voit à la télévision en 2015. On ne se lassera jamais de revoir le French Flair des années 90
Le rugby français en 1990 n’était pas le même que celui que l’on voit à la télévision en 2015. C’était différent. Vous le savez bien, les joueurs du XV de France n’étaient pas aussi costauds qu’aujourd’hui, les maillots ne moulaient pas, on avait même parfois du mal à différencier un ¾ d’un avant. Il y avait des combinaisons dans tous les sens, feinte de croisée puis remise à hauteur pour le deuxième centre, redoublée, sautée, coup de pied de recentrage. Bref, un régal. Tout a été dit et analysé sur le rugby des années 90.

Cependant, on ne se lassera jamais de revoir ces actions qui ont marqué le rugby français. Ce jeu fluide qui avait l’air si simple devrait peut-être donner des idées au futur sélectionneur du XV de France. Les anciens joueurs de cette période comme Abdelatif Benazzi, Raphaël Ibanez, Thomas Castaignède, Olivier Magne, ou Jean-Luc Sadourny pourraient peut-être envoyer une lettre de motivation au président de la FFR avec ces vidéos en appui pour prendre la tête des Tricolores. Vu le jeu proposé à l’époque, Serge Blanco pourrait recevoir les yeux fermés les propositions de ses anciens coéquipiers de sélection qui nous ont tant fait rêver.


Crédit vidéo: yoe91
Victor Daguin (Le Rugbynistère)
Victor Daguin (Le Rugbynistère)
Cet article est rédigé par Victor Daguin (Le Rugbynistère), un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mimi12
    76994 points
  • il y a 5 ans

C'était la belle époque!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • BoBoB
    7965 points
  • il y a 5 ans

Le soutien !
A la vue de cette video, ça semble être une évidence que tout le monde partage.
Ou est il passé aujourd'hui ce soutien naturel permanent et perpétuel?
Ne s'est il pas perdu dans la programmation des temps de jeu et des replacements prédéfinis au détriment des replacements "là ou va le jeu"?

Par contre faut avouer que c'est plus facile de jouer ce jeu quand tu as Sella et Cabanes dans ton équipe 😊

J'attends avec impatience la 2ème partie et l'essai du bout du monde.
Benazzi qui fait une (belle) passe sur une relance de 90m, même N'Tamack en rigole encore 😊

On voit bien l'ombre d'un en-avant ou deux, mais ça joue quand même bien à la balle et ça laisse encore rêveur!

On a l'impression qu'ils jouent à 25 car il y a toujours 1 soutien à moins d'1 m du porteur de balle. Beau sujet sur 1 période malheureusement révolue où les stats et la puissance ont pris le pas sur la fluidité et le jeu débridé...

C'est juste fabuleux ! La belle époque avec des croisées, des retours interieurs des jeux au pied intelligents des redoublées et j'en passe. L'adversaire était tellement déboussolé qu'il ne savait plus sur qui défendre !

j'ai surtout l'impression que les joueurs avait plus d'envie de faire vivre le ballon et de s'amuser que maintenant ne fait.

  • Atovv
    997 points
  • il y a 5 ans

Svp faites nous revenir à cette époque

Soyons réalistes : la seule vraie question qu'il faut se poser sur Cabannes, c'est s'il est tombé sur le chien.

Il n'y avait pas ces satanées "Statistiques" ! Combien de mecs aujourd'hui oublient de donner la gonfle obnubilés par mètres parcourus, nombre de franchissement ect........Trop de rigueur tue l'improvisation voire l'imagination !

Mon avis va dans le sens de Sapiac et Pikeyboy. Si les mecs sont tellement au soutien, c'est parce qu'ils se font pas désosser sur l'action d'avant, donc ils peuvent continuer à courir partout. Après, c'est vrai que c'était beau, pinaise !

La passe du 12 pour le 15 à 4min10 est magique. Mais aujourd'hui tu exposes tes côtes comme ça, tu leur dis bye bye ! 😀

Pas tout à fait d'accord pikey
avant yavait beaucoup plus de bouchers
par contre yavait moins de bulldozers. ..

Tout va plus vite donc ya moins de marges de manoeuvre. .. donc moins de place à l'à peu près. .. certaines passes qu'on voit un peu flottantes. ..sur la vidéo te couteraient chers ... par contre on a tendance aujourd'hui pour éliminer un adversaire à seliminer aussi

Sur la vidéo tout le monde est tout le temps disponible et donne sans se faire éliminer quand nous on ne donne qu'au contact ou après contact

C'est beau, c'est propre, c'est fluide...
Les gars sont tellement au soutien qu'une fois sur deux ils viennent pour ainsi dire récupérer le ballon dans les mains du coéquipier.

J'aurais tendance à dire que rien, dans le rugby moderne, n'empêche de développer un jeu comme celui-là : il faut pouvoir galoper, multiplier les passes et les feintes pour donner le tournis aux défenseurs qui finissent par ne plus savoir où ils habitent ni où est le ballon.

Mais à la réflexion, je me dis qu'il y a peut-être un facteur assez déterminant qui freine ce type de jeu : quand on regarde les vidéos, on constate que les défenseurs se contentent 9 fois sur 10 de ceinturer leur vis-à-vis, parfois sans même les mettre à terre. Dans le rugby moderne, on a de plus en plus de courtney lawes qui veulent clairement faire mal au porteur du ballon avec des caramels souvent au-delà des limites.

Résultat, c'est quand même bien plus compliqué de se concentrer sur le jeu, le positionnement de ses coéquipiers et les passes quand on sait qu'on doit garder un œil plus qu'attentif sur le mec d'en face qui crève d'envie de vous désosser.

Comme en plus certains arbitres ne bronchent pas sur beaucoup d'actions plus que litigieuses, ça ne risque évidemment pas de calmer les garçons bouchers.

Voilà, c'était mon analyse en pantoufles derrière mon PC.
À vot'bon cœur.

La différence elle est simple. .. les mecs se donnent la gonfle avant d'être plaqués et les courses ne sont pas fuyantes
résultats plutôt que de mettre le nez dans le gazon ils sont au soutien
aujourd'hui on passe trop et trop vite par le sol parce que beaucoup ne s'appliquent pas suffisamment sur leur libération de balle
pas aidés non plus lorsque le ruck est une zone où on accepte tout et son contraire

C'est vilain de la part du rugbynistère de diffuser ce genre de vidéo...

Comment on va faire maintenant pour apprécier le doux bruit d'une percussion à l'épaule sur un plexus ?
Comment va t on encore pouvoir aimer les changements d'appuis pour viser le mec qui vient défendre ?
Comment va t on encore aimer les 3 contre 1 bouffer pour aller chercher le défenseur ?

Ho Lord, what a shame !

ouais t'as raison. Mais bon Cabannes c'était la grande classe.

  • Minotop
    13882 points
  • il y a 5 ans

@Pedronimo, en général il faut plaider pour une sélection où les joueurs (hé oui aussi les avant) n'oublient pas que le rugby se joue à la main !

Quand on voit l'apport offensif du soldat Cabannes, on ne peut que plaider pour une sélection de Nyanga.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News