VIDEO. Top 14 : comment un arbitre vit-il la pression et les critiques du monde du rugby ?
Alexandre Ruiz, arbitre en Top 14.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
SFR Sport a suivi Laurent Cardona et interrogé Alexandre Ruiz, qui expliquent comment faire face à la pression.

Que serait le rugby sans les arbitres ? Rien. Ces dernières semaines, ces derniers mois, critiquer l'homme au sifflet est pourtant devenu "une mode". Pas toujours juste, jamais judicieux. Le dernier exemple en date n'est autre que celui de Wayne Barnes, largement critiqué dans l'Hexagone après le dernier France - Pays de Galles. Yoann Maestri en a d'ailleurs fait les frais.

XV de France : Yoann Maestri condamné à une amende de 15 000€ pour ses propos sur M. BarnesL'émission "Entre les potos", diffusée sur SFR Sport, a essayé d'aller plus loin et d'en savoir plus sur cette pression et ces critiques subies par les arbitres. Laurent Cardona, qui officie en Top 14, a notamment été suivi :

J'aime rentrer sur un terrain pour animer ces rencontres de haut niveau. Même si tous les matchs ne sont pas à 100% extraordinaires, je vis une vraie passion. L'arbitrage, c'est du sport de haut niveau, c'est une vraie passion.

Salarié dans le club à Soyaux-Angoulême, Laurent Cardona est un arbitre semi-professionnel : "quand ma carrière va s'arrêter, je saurai repartir sans problème dans mon boulot." Alexandre Ruiz, lui, est professionnel. Sur le plateau d'Entre les potos, il s'est exprimé sur son rôle et les critiques :

J'ai le sentiment que si on a conscience qu'on ne peut avoir que 50% de personnes contentes, au mieux, je crois qu'on a compris la fonction dans laquelle on est. Culturellement, le Latin n'aime pas la personne qui dirige, qui maîtrise, qui peut avoir les décisions. Si on a compris ça, on a fait un grand pas. Si on est attaqués dans notre fonction, j'accepte parfaitement. Ca fait partie du jeu. Je peux comprendre qu'un entraîneur soit mécontent. La chose la plus inquiétante, c'est lorsqu'on est attaqués personnellement, ou la famille.

Découvrez l'émission et le témoignage complet d'Alexandre Ruiz :

Lien Vidéo

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

je me souviens d'un match à Gerland (LOU-??) officié par Mr Cardonna...
Le voir se moquer de la foule et lors d'une touche pendant la mise en place des équipes proposer son sifflet à un spectateur en l'invitant sur la pelouse...
Non, faut pas se plaindre après avoir chauffer le public...

Ce qui m'a le plus choqué dans ce reportage, c'est de voir que Mr Cardonna est roux !
🙂 🙂

  • cahues
    119641 points
  • il y a 3 ans

Pour Wayne Barnes l'arbitrage en rugby est tout a fait accessoire.Son dernier fait d'arme au stade de France le rapproche encore d'avantage de la couronne d'Angleterre qui est son seul et unique but

  • Compte supprimé
  • il y a 3 ans

La question étant de savoir si les "Oh l'arbitreuh ! Enc*** !!" qu'on entend à chaque match attaquent la fonction ou la personne...

Ce qui est bien ce qu'ils ne reconnaissent pas leurs erreurs et leurs torts. Droit dans leurs bottes ils sont là à se plaindre. .. les pauvres ils sont critiqués de toutes parts oh snif ...
Ils n'ont pas honte !!!

@charly le vrai

Que l'on pende haut et court tous les arbitres qui ne font pas gagner mon équipe !!
Et pis cé tou...

@charly le vrai

Certains n'ont pas honte de poster des énormes débilités (et de façon syntaxiquement très étrange en plus)...

@charly le vrai

Ce bon vieux troll!

@charly le vrai

Commentaire intelligent, qui va faire avancer les débats.

@charly le vrai

Je ne suis pas d'accord avec toi. Quand un joueur, un coach fait des erreurs, on est tous à dire OK il s'est trompé mais c'est un bon. Quand un arbitre fait une erreur, on est tous à dire "le match est perdu à cause de l'arbitre. Et le jour ou cet arbitre ressortira on l'insultera en disant qu'il est mauvais alors qu'il aura commis une erreur comme n'importe quel joueur ou entraîneur pourrait le faire.
Enfin le terme d'erreur est considéré en fonction de la position de l'arbitre souvent proche de l'action et le téléspectateur ou le coach a quelques dizaine de mettre de l'action...

Reportage intéressant, mais je trouve que Ruiz est complètement à coté de la plaque en pensant qu'il fera toujours 50% de mécontents. Quand l'arbitre est bon, on en veut à l'équipe. Pour moi, l'arbitre n'est pas là pour orienter le match mais est là pour que cela se passe dans les règles.

Pour la suite, c'est en effet honteux d'attaquer la personne.

Il ne faut surtout pas oublier que les arbitres sont des hommes, qu'ils peuvent faire des erreurs. Mais je pense que des fois, quand les erreurs s'accumulent dans un sens il faut savoir le dire.
Les critiques contre les arbitres sont peut être de plus en plus importantes : mais la pression n'est plus la même. Pour moi, le problème c'est vraiment qu'il y a des règles biens trop compliquées. Avant ça se réglait sur le terrain ... A chacun de voir ce qu'il préfère.

@Les Courses En Travers

le problème est-il que les règles sont trop compliquées ou que la plupart des gens qui donnent leur avis sur une décision arbitrale ne les ont jamais lues ?

@Grand Sachem aux sages commentaires

Le problème c'est que les règles sont compliquées. En compliquant et en augmentant le nombre de règles on augmente le rôle de l'arbitre et donc la possibilité pour lui de faire des erreurs ou de frustrer une équipe qui pense ne pas être bien arbitrée car quand on y regarde, il y a toujours des fautes à voir et il suffit d'être un peu chauvin pour rapidement estimer que l'arbitre ne voit ce qu'il veut.

Un exemple simple : le grattage, était il plaqueur ? Assistant ? A il relâché ? Assez relâché ? L'interprétation de l'arbitre est ici trop importante. Hier le match du BO, trois fois le même grattage, il siffle deux fois "plaqueur ne relâche pas avant de gratter" et une fois que le plaqué ne libère pas son ballon ... Alors oui, ça peut être frustrant.

@Les Courses En Travers

au foot, il y a 100 fois moins de règles qu'au rugby, je n'ai pourtant pas l'impression que les chauvins de tout crin n'y crient pas au scandale lorsque leur équipe perd.

@Grand Sachem aux sages commentaires

Comme une touche marquée ?! Mais euh, c'est quoi une touche marquée ?

@Simple voyageur

Il a touché le poteau!

Derniers articles

News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Chroniques
Vidéos
News
News
Transferts
Transferts