VIDEO. L'équipe de France militaire décroche la 3e place de la Coupe du monde après un haka très intense
L'équipe de France militaire fait face à un haka digne de 2007.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Pendant que le XV de France se faisait corriger par les All Blacks, son pendant militaire est lui venu à bout de la Nouvelle-Zélande après un haka intense.
Toutes les équipes de France n'ont pas été dans le dur en ce mois d'octobre. Pendant que le XV de France se faisait corriger par les All Blacks, son pendant militaire est lui venu à bout de la Nouvelle-Zélande (24-19) lors du match pour la troisième place dans le cadre de la Coupe du monde des forces armées. Une victoire qui parachève de la plus belle des manières une aventure mérorable débutée par une longue préparation du côté de Fontainebleau, Saint Mandrier et Mont-de-Marsan puis marquée par un parcours presque sans accroc. Les Bleus ne nourrissent en effet aucun regret quant à la défaite concédée en demie face aux Fidjiens, futurs champions du monde et largement supérieurs en termes d'effectif.

Ils préféreront se souvenir du très beau haka que leur ont réservé les kiwis avant le match. "C'était énorme, commente le troisième ligne Antoine Robichon. Certains avaient demandé si on devait faire quelque chose, mais je leur ai dit "non, non, on se met sur la ligne des 50 et on les regarde faire et on profite." Mais il s'est passé un truc. C'était intense." Les Blacks ont en effet avancé vers les Tricolores. On se serait cru en 2007.

Crédit vidéo : Defence Blacks, Idrc 2015

Remontés comme des coucous, les Néo-Zélandais ont frappé les premiers dans cette rencontre avec deux pénalités dès l'entame, mais les Français ont répondu par Anon (10e, 14e) avant que le joueur de Bobigny Rasoamaharo intercepte et file derrière la ligne. Une spécialité comme l'explique Robichon : "C'était travaillé. Monter le plus vite possible pour provoquer ce genre de faute faisait partie de notre projet de jeu. C'est risqué mais ça presse un peu l'attaque qui fait parfois des conneries." Une stratégie d'autant plus payante que les conditions climatiques typiquement anglaises avaient rendu le ballon humide et perturbé une équipe kiwi à son aise sur les largeurs.

Les Tricolores ont fait fi du crachin en faisant parler la puissance de leurs avants. "On les a fracassés en mêlée". Pénalisés, les Néo-Zélandais ont tout de même réussi à reprendre l'avantage au score avant l'heure de jeu. Mais un ballon porté à dix minutes de la sirène a permis à la France de repasser devant. Une avance de cinq longueurs qu'elle conservera jusqu'à la délivrance malgré le siège de leur en-but en fin de partie. "Un résultat fantastique" pour la der de l'entraîneur Philippe Vergeladi et certains joueurs qui vont raccrocher les crampons. Mais surtout une belle publicité pour cette équipe composée de joueurs de Fédérale, de série et même du championnat espoir.

Crédit vidéo : Idrc 2015

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ben voilà ce que ça donne de faire des vrais stages commandos ... 😉 fallait pas les chauffer

  • LANDA
    1049 points
  • il y a 6 ans

L'équipe de France de rugby militaire meilleure que celle du XV professionnel ! Le rugby à l'envers !

Yes !!!!
On a un podium !!!

Bravo les gars!! Impossible n'est pas Français!

Bravo à eux ! Battre les Blacks c'est toujours extraordinaire.

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos