Ecrit par vous !
VIDEO. France/Pays de Galles 2017, retour sur une fin de match irrespirable
Damien Chouly avait marqué l'essai de la victoire en 2017 face au Pays de Galles.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Il y a 4 ans, la France nous offrait le match le plus long de l’histoire du 6 Nations, 100 minutes ! 20 minutes d’arrêt de jeu, et 12 mêlées consécutives lors d'une fin de rencontre irrespirable.

Dans un Stade de France plein, la France affrontait le Pays de Galles, pour le dernier match du Tournoi. Dès la 7e minute de jeu, sur un petit coup de pied par-dessus de l’ouvreur français Camille Lopez, Rémi Lamerat réceptionne le ballon et marque ainsi le premier essai de la rencontre. Essai transformé par ce même Lopez, et la France menait 7-0 dès le début de match. Par la suite, Lopez enchaînera deux pénalités, et Leigh Halfpenny marquera tous les points gallois, en transformant six pénalités. Le match est plus que serré, en témoigne le score : 13-18 pour les Diables rouges. Après plusieurs charges au ras, une mêlée est sifflée en faveur des Français à une minute du coup de sifflet final. Ce sera la première mêlée d’une très longue série. En 20 minutes d’arrêt de jeu et 12 mêlées, la rencontre aura connu tous les scenarii possibles, créant la confusion générale.

Uini Atonio remplacé par Rabah Slimani

Après une pénalité, les Bleus jouent la mêlée. Elle s’écrase et les tricolores bénéficient d’un bras cassé. Ils reprendront évidemment la même option, et après deux mêlées écroulées, le staff français décide de remplacer le pilier droit remplaçant Atonio par Slimani, qui avait commencé la rencontre comme titulaire. Le problème, c’est que l’on ne pouvait pas faire sortir un pilier remplaçant par un pilier titulaire sans blessure. Alors le staff français exigea une sortie d’Atonio sur « commotion », motif valable. Ce changement provoquera la colère galloise.

Les compositions

France
1
Baille
2
Guirado
3
Slimani
4
Vahaamahina
5
Maestri
6
Sanconnie
8
Picamoles
7
Gourdon
9
Serin
10
Lopez
11
Vakatawa
12
Fickou
13
Lamerat
14
Nakaitaci
15
Dulin
16
Chat
17
Ben Arous
18
Atonio
19
Ledevedec


20
Chouly
21
Dupont
22
Trinh-Duc
23
Huget
Pays de Galles
1
Evans
2
Owens
3
Francis
4
Ball
5
AW.Jones
6
Warburton
8
Moriarty
7
Tipuric
9
Webb
10
Biggar
11
L.Williams
12
S.Williams
13
J.Davies
14
North
15
Halfpenny
16
Baldwin
17
Smith
18
Lee
19
Charteris


20
Faletau
21
G.Davies
22
S.Davies
23
Roberts

Carton jaune du pilier Lee, et changements stratégiques

Après une grosse poussée des Bleus en mêlée, le ballon sort côté français et un avantage est en cours. L’avantage ne profitera pas et l’arbitre de la rencontre, Wayne Barnes, sanctionnera d’un carton jaune le pilier Samson Lee. Le XV de France va évidemment prendre une fois de plus la mêlée. Mais les gallois, sans leur pilier sanctionné, ne peuvent pas jouer la mêlée. Alors, ils font rentrer sur la pelouse leur pilier titulaire Francis, pour avoir une première ligne complète. Par conséquent, c’est Leigh Halfpenny, auteur de tous les points de son équipe, qui quitte la pelouse pour que le XV du Poireau soit en infériorité, suite au carton jaune. Ces changements ont provoqué beaucoup de discussions et d’interrogations sur la pelouse. Au bout de trois minutes, on peut enfin rejouer la mêlée, à la 86e ! Les mêlées s’effondrent et se rejouent encore, pour la énième fois ! Les Français cherchaient l’essai de pénalité, mais l’arbitre anglais ne voulait pas le leur accorder. Alors les Bleus écartent le ballon grand côté à plusieurs reprises, mais sur chaque avantage, ils reprennent la mêlée. À la 93e minute de jeu, Wayne Barnes autorise le retour de Lee, après avoir purgé ses 10 minutes d’exclusion. Par conséquent, Halfpenny reprend également sa place et les Dragons Rouges sont enfin à 15.

Par la suite, c’est l’ailier George North qui va voir l’arbitre pour se plaindre d’une morsure française. L’arbitrage vidéo est alors demandé, mais sur les ralentis, rien de concluant. On revient donc à l’avantage, pour une nouvelle mêlée. Cela devenait de plus en plus irrespirable ! Encore un avantage, encore une mêlée, mais toujours pas d’essai de pénalité, le stade gronde ! Une mêlée plus tard, Dupond sort le ballon et fait pilonner ses gros à 5m de l’en-but. Et c’est finalement Damien Chouly qui, à la 99e minute de jeu passé, inscrit l’essai tant attendu ! Les Français recollent au score : 18-18. Camille Lopez a la victoire au bout de son pied. Il ne tremble pas et concrétise l’effort du pack Bleus durant ces vingt minutes. Les Tricolores s’imposent alors 20-18 au Stade de France et terminent ainsi 3e du classement du 6 Nations. Leur meilleure performance dans le Tournoi depuis 2012 à l'époque !

Théophane Le Bourgeois
Théophane Le Bourgeois
Cet article est rédigé par Théophane Le Bourgeois, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ce jour ou l'ont pensait en avoir fini avec les "défaites encourageantes" en venant gagner au finish ce match fou

Comme quoi, on a toujours besoin d'un plus petit que soi ...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News