VIDEO. DISCIPLINE. B. Du Plessis sera-t-il suspendu après sa prise de catch sur Serin ?
Top 14 - MHR. Bismarck Du Plessis avait échappé à la sanction face à l'UBB.
Comme Mathieu Bastareaud et Tony Ensor, exclus le week-end dernier, Bismarck Du Plessis est attendu devant la commission de discipline.

VIDÉO. RCT : quelle sanction pour Mathieu Bastareaud après son agression face à Castres ?Sans surprise, le centre du RCT Mathieu Bastareaud fait partie des joueurs attendus devant la commission de discipline le mercredi 19 septembre. Il est suspendu dans l'attente de son audience suite à son carton rouge face à Castres après un coup de poing donné à un joueur au sol. Quant à Bismarck Du Plessis, il a échappé à une exclusion définitive face à l'UBB samedi. Déjà sanctionné d'un jaune pour un plaquage haut, il a ensuite eu un accrochage avec le demi de mêlée bordelais Baptiste Serin. Suite à l'usage de la vidéo, l'arbitre a estimé qu'il n'y avait rien d'illégal. Le commissaire à la citation a semble-t-il vu les choses différemment.

Lien Vidéo

Bastareaud n'est pas le seul à avoir écopé d'un rouge. Lors du choc entre Clermont et le Stade Français, l'ailier parisien Tony Ensor s'est également rendu coupable d'un geste répréhensif. À la 70e minute de jeu, et sous les yeux de l'arbitre, le Néo-Zélandais a déblayé de manière dangereuse le Sud-Africain Flip Van der Merwe. Comme le Toulonnais, il est suspendu dans l'attente de son audience le 19 septembre et ne pourra donc pas participé à la rencontre entre Paris et Toulon à l'instar du centre du RCT.

Lien Vidéo

En Pro D2, notez que le joueur d'Oyonnax, Steven Sykes, s'en tire bien après ce qui semblait être une fourchette sur le Bayonnais Pieter-Jan van Lill.VIDÉO. Pro D2 - Sykes a-t-il délibérément visé les yeux du Bayonnais ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Y a eu suffisamment de commentaire sur les autres, j'y reviens pas, mais alors la non citation de Sykes est un mystère pour moi. L'agression me semblait volontaire.

J'avoue avoir été surpris que l'arbitre ne retourne pas, au minimum la pénalité (je m'attendais à un rouge direct, puisque Serin retombe sur la tête).

De quoi encore souligner le décalage entre ce qui est annoncé en début de saison (la sécurité des joueurs, donc plus de sévérité en théorie) et ce qui est appliqué. Le problème est général : pour élargir à l'ensemble des matchs, les rucks deviennent de plus en plus épouvantables, entre les entrées sur le côté et les déblayages plus que limite ; et les plaquages haut sont encore nombreux et pas assez sanctionnés (à mon goût).

L'exemple qui me vient en tête lors du match Clermont - SF : un plaquage à retardement sur un clermontois sans ballon, non sanctionné après visionnage des images à la vidéo. Sur l'action suivante, un parisien s'échappe le long de la ligne de touche, est plaqué au niveau du cou dans les 22 mètres : simple pénalité. Tout cela aurait-il mérité une sanction plus sévère ?

  • Dodow
    5106 points
  • il y a 9 mois

Du Plessis retourne Serin en utilisant jambe comme pour faire une prise de judo, ne le laisse pas tomber sur le sol mais l'y jette, il tombe sur la tête, puis il le pousse encore quand il est au sol.

Il manquait plus qu'il lui crache dessus après limite.

@Dodow

Vu comment Serin vient se positionner sur BdP il ne peut que finir par faire le tour de sa jambe.
2 joueurs du même gabarit auraient fini au sol de manière assez classique.
Là la différence de poids fait que Serin est entraîné par BdP.
C'est normal que l'arbitre demande à revoir l'action mais au final j'ai rien trouvé de choquant.
Finalement ce qui m'emmerde le plus c'est cette manie que l'on observe de plus en plus des joueurs qui se poussent les uns les autres une fois les actions terminées.
Ça ne sert à rien à part régulièrement lancer des arrêts de jeu dignes des plus grandes disputes entre footballeur !

Serin fait son 9 et chauffe Du Plessis après le coup de sifflet, perso je lui colle pénalité parce que ce genre d'attitude me fatigue. Derrière BdP se fait justice en dehors du jeu avec une réponse qui n'est absolument pas proportionné à la faute de Serin et un geste dangereux, même si le geste me semble moins dangereux qu'une "vraie" cathédrale. Donc pénalité retournée et jaune pour moi.
Dans tous les cas ça me perturbe de voir l'écart entre la décision des arbitres de terrain (rien) et de la commission (potentiellement rouge, sinon la commission ne s'en saisit pas). Les consignes de pré-saisons très stricts suivies de l'affaire Parisse-Cardona ont foutu la merde, plus personne ne sait quel degré de sévérité sur le jeu dangereux est recommandé par les instances.

Pour Basta et Ensor le rouge est indiscutable.

Par contre Thibaut la fin de l'article n'est pas très clair. Je suppose que cela veut dire que Sykes n'a pas été cité, mais cela aurait été plus simple de l'écrire noir sur blanc.

@Team Viscères

C'est surtout ça que je retiens aussi : plus personne ne sait quelles sont les échelles de sanctions suivant les gestes sur le terrain. C'est difficile à suivre. Je pense par exemple aussi à Gaüzere sur la J1 ou J2 qui ne siffle pas de placage haut qui semblait pourtant évident. Donc d'après moi c'était des consignes. Mais tout est très étonnant pour le moment.

Pour moi du plessis fait faute et aurait dû être puni mais à partir du moment où l’arbitre voit le geste le revoit en vidéo et décide de n’a pas le sanctionner le commissaire à la citation ne devrait pas pouvoir intervenir. Bastareaud devrait prendre cher , du moins je l’espère , mais moustache va peut être le sauver s’il compte sur lui pour la tournée.

@Rchyères

Pourquoi espèrer la lourde suspension d'un joueur ? Il va prendre ses 8 semaines parce que c'est la sanction pour ce type de geste.
Certes, c'est moche comme geste et ça n'est pas à revoir sur un terrain de rugby mais vu l'exemplarité de Bastareaud sur et en dehors du terrain, je ne vois pas pourquoi la commission lui mettrais une très lourde sanction.
Et faut se remettre dans le contexte du match qui n'a pas été arbitré par la bonne personne. Mr Cardonna a été bien trop laxiste sur les phases de ruck, sur les trop nombreuses fautes, sur les placages au coup et je dis ça pour les deux équipes. A un moment, y'en a un qui a pété un plomb. Ca sentait la poudre cette rencontre et le déblayage illégal (sur le coté et à la tête) de Samson a suffit pour faire sortir Bastareaud du match

@Bastarocket

Basta prendra peut-être moins que 8 semaines. Il n'est pas coutumier du fait, il n'a pas fait tout un sketch sur le terrain, il a assumé clairement son erreur à la fin du match, est allé voir Samson pour s'excuser. La fourchette pour ce genre de geste tourne en général entre 3 et 8 semaines, en tenant compte des points que je cite au dessus je pencherais pour 3 à 6 semaines pour Basta.

  • Ahma
    73304 points
  • il y a 9 mois
@Team Viscères

Et la fourchette pour une fourchette, c'est une métafourchette (mais pas dans mon assiette) ?

@Ahma

Vu sa silhouette, on sait depuis longtemps que Bastareaud à un très bon coup de fourchette...

@Ahma

Une fourchception?

  • Ahma
    73304 points
  • il y a 9 mois

Bonjour la cantonade,

dans le cadre de mon enquête sur le manque de cohérence dans les sanctions prises d'un match à l'autre, je serais intéressé par l'analyse de spectateurs neutres (ou au moins honnêtes) sur les cartons infligés à Rokocoko. Je suis personnellement très dubitatif mais n'ai vu qu'un résumé avec peu de plans, donc si quelqu'un a pu mieux voir les fautes en question...

@Ahma

Bon sur le résumé officiel du match on ne voit même pas les images du premier carton donc pour l'instant je vais donner mon avis uniquement sur le second (si jamais tu as un lien pour le premier carton je suis preneur).
Le geste est vraiment débile, c'est clairement un coup d'épaule lancé vers la tête du joueur. En application assez stricte du règlement, ça vaut le jaune sans souci. Je serais curieux de voir le premier jaune et l'ensemble du match pour savoir si c'était vraiment opportun d'appliquer strictement le règlement ici : si le premier carton était sévère il aurait peut-être été souhaitable d'être un peut plus coulant sur cette action (une simple pénalité et avertissement qu'au prochain geste c'est rouge peut faire l'affaire), si le premier carton venait sanctionner un geste aussi débile et inutile on peut comprendre que l'arbitre se dise "il se fout de ma gueule? Je l'avertit pour ça et le mec recommence!" et le sorte.
Ensuite il y a la cohérence sur l'ensemble du match, est-ce qu'il n'y a pas eu d'autre carton sorti parce qu'il n'y pas eu un seul geste similaire du match ou parce qu'il y en a eu mais que l'arbitre n'a pas été aussi strict avec les autres?
Enfin il y a la cohérence globale, qui doit être un peu moins stricte que la cohérence au sein d'un match parce que chaque match a son contexte qui lui est propre. Et en ce moment c'est un peu le bordel à ce niveau là, tu as Cardona qui est déjugé pour avoir appliqué strictement le règlement et Du Plessis qui est cité parce que l'arbitre a été plus coulant. C'est compliqué d'avoir une cohérence globale quand les arbitres n'ont pas de consignes d'ensemble claires.

  • Ahma
    73304 points
  • il y a 9 mois
@Team Viscères

Euh, je ne me souviens plus de l'ordre des cartons...
Il y en a un sur un plaquage, qui me laisse perplexe. La première impression est qu'il s'agit d'un coup d'épaule et que c'est assez dangereux pour un jaune, mais en le revoyant j'ai l'impression qu'en fait il est dans la règle, plaquage sous la ligne des épaules et les deux bras autour du joueur. Donc, soit l'unique plan que j'ai vu est trompeur, soit on est dans le cas d'un plaquage qui respecte formellement la lettre de la règle, mais qui est dangereux quand même.
L'autre carton c'est le petit coup d'épaule au sol sur un adversaire, qui dans l'esprit est idiot mais qui m'a paru anodin et sans dangerosité.
Donc, au total, je crains que l'expulsion soit très dure (je vais voir si je trouve un lien).
Ensuite, quand je parlais de problème de cohérence, c'était en songeant à la décision qui m'a vraiment choqué ce week-end : un joueur qui met une grosse percussion totalement gratuite dans le dos d'un adversaire sans ballon, et Poite qui décide qu'il n'y a rien après avoir vu la vidéo. Là pour moi il y a une grosse faute. Je sais que tu cherches toujours à mettre les décisions en perspective avec divers éléments de contexte, mais sur ce coup je ne vois pas comment justifier la décision de quelque manière que ce soit.

@Ahma

Celui que j'ai vu c'est le second, le coup d'épaule sur le joueur en train d'être plaqué. Il est anodin mais seulement parce que par chance le coup d'épaule ne touche pas vraiment (il lui effleure le dos). Si par malchance l'autre plaquage fait que le joueur se présente différemment, il lui colle l'épaule en pleine gueule. On ne peut même pas dire qu'il n'a pas de chance parce que le plaquage de son coéquipier fait que le plaqué se présente à hauteur de son épaule puisque c'est Rokocoko se jette vers le bas l'épaule en avant, à aucun moment son geste aurait pu être un plaquage licite. On est pour moi dans les attitudes à bannir parce qu'elles n'ont rien à foutre sur le pré, peu importe que par chance tu n'aies pas séché l'adversaire, donc il faut une sanction même si ensuite tu peux adapter la sanction en fonction du reste du match et de l'intensité/intentionnalité du geste.
Ce carton est dur parce qu'il y en a déjà eu un avant et parce qu'on voit régulièrement "pire" sanctionné à la même hauteur voir pas sanctionné. Mais ce n'est pas injuste, Rokocoko est coupable d'un geste gratuit, méchant (même si c'est peut-être inconsciemment), et qui peut vite se révéler dangereux. Jeter son épaule en avant vers un joueur n'est pas acceptable sur un terrain.

Pour celle de Poite si c'est ça c'est en effet une erreur, ensuite ce qui m'intéresse c'est de savoir comment il justifie son choix de ne pas sanctionner un acte d'anti-jeu après visionnage des ralentis. Je vais chercher mais je risque de galérer, les résumés officiels c'est de la grosse merde. Tu n'as déjà pas forcément tous les essais et cartons, alors pour une action sans essai ni carton c'est mort.

  • Ahma
    73304 points
  • il y a 9 mois
@Team Viscères

OK, tu as répondu à l'avance à mon commentaire plus bas qui de ce fait n'a plus d'intérêt.
Pour Poite ne cherche pas, je suis pratiquement sûr qu'il s'est contenté de dire "y a rien". Et ce n'est malheureusement pas la première fois qu'il prend des décisions étonnamment laxistes ces dernières saisons sur le jeu dangereux.

@Ahma

J'essaie de trouver les images, et j'essaie d'oublier qu'il joue dans l'équipe de Labit&Travers avant de te répondre.

  • Ahma
    73304 points
  • il y a 9 mois
@Team Viscères

Je n'ai pas trouvé de vidéo du premier carton (pas sur internet, il est visible dans le résumé de Jour de rugby).
Quant au deuxième carton, tu disposes ici d'un autre angle (à 4 min 10 s) où tu peux constater que le coup d'épaule n'est pas vers la tête, c'est pourquoi le deuxième carton me semble discutable. Il y a pas mal de gestes de ce genre qui ne sont pas même pénalisés.

https://youtu.be/3-oZ6Y_6IBw

@Ahma

ça semble sévère en effet

@Ahma

Alors oui clairement, ce type de geste n'est pas toujours pénalisé. Par exemple quand il a lieu dans un ruck la plupart du temps les arbitres ne font rien alors que c'est souvent plus dangereux.
Ou si tu compares au jaune pour le plaquage sur Ntamack la semaine précédente, on n'est clairement pas sur le même niveau. Mais c'est le problème de n'avoir que 3 crans de sanction pour une multitude de degrés de dangerosité et d'intention.

Je pense que le "soulevé-jeté" ne pose pas de problème, c'est l'attitude de Du Plessis, qui cherche à enfoncer Serin dans le sol sur une dernière poussée, qui pose souci. Il y a volonté de l'écraser au sol alors que ça ne sert à rien. Mais bon c'est du détail.

  • breiz93
    33942 points
  • il y a 9 mois

Je serai assez en accord avec l'arbitre, pour moi il n'y a rien et Serin en rajoute. Bon Du Plessis est connu pour être un poète, s'il est sanctionné ce sera pour l'ensemble de son oeuvre.

Ensor et Bastareaud devraient prendre cher!

@breiz93

C'est un talonneur et j'ai pas souvenir d'avoir croisé des poètes à ce poste en plein match

Pour le cas DUPLESSIS, on dirait vraiment le mec qui se débarrasse du 9 qu'il l'emmerde et le "balance" sans précautions, à l'image du joueur dans toute sa grâce.
Pour l'ailier du Stade français on le dit jamais assez souvent, interdisons les 3/4 dans les rucks, ils font n’importe quoi !! Blaque à part le geste est tout aussi dangereux mais l'intention me parait pas la même.

  • Ahma
    73304 points
  • il y a 9 mois
@schallerthomas17

Je ne sais pas quelle aurait été la sanction appropriée (ou les sanctions), en tout cas on ne peut pas dire que du Plessis se contente de balancer Serin, il va au sol en le tenant et appuie bien dessus au moment du contact au sol. Et la tête touche effectivement le sol, même si le degré de dangerosité n'est pas le même que pour un plaquage cathédrale, ou un déblayage cathédrale tel que celui d'Ensor, où le joueur retombe à la verticale, de tout son poids, sur les cervicales.

  • Khris
    19611 points
  • il y a 9 mois

Dure de juger l’action Du Plessis -Serin, l’arbitre a sifflé, Serin continu d'appuyer Sa tentative de déblayage, Du Plessis en déséquilibre s’en défait en le retournant et Serin fait son cinéma derrière. Clairement faute des deux protagonistes, on doit sanctionner les deux car si Serin s’arrete au sifflet, il n’y a pas le geste de retournement de Du Plessis derrière.
Les joueurs sont acteurs de l’evolution des règles, pas sure que ce genre de comportement autant celui de Du Plessis que de Serin soit une bonne chose pour l’evolution du rugby.

@Khris

Je suis d'accord avec toi

Rien d'illégal !!! Mooouuahahahahahahaha !!!! Il le retourne, il tombe sur la tête... C'est quoi déjà le règlement ???

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
Transferts
Vidéos
News
News
News