VIDÉO. 6 Nations - XV de France. Mathieu Bastareaud fait le robot pendant que Yoann Huget se confie à La Guille
Tournoi des 6 Nations - XV de France. Mathieu Bastareaud amuse la galerie.

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Pendant que l'ailier du XV de France Yoann Huget se confiait à Philippe Guillard, le centre des Bleus Mathieu Bastareaud en a profité pour nous faire une petite danse.

"Le groupe vit bien". On entend souvent ces mots dans la bouche des joueurs. C'est parfois vrai. Mais ça peut aussi cacher un malaise qui règne au sein d'une équipe comme ça a pu être le cas chez les Bleus lors de la dernière Coupe du mode en Angleterre. À l'époque, tout le monde prônait la solidarité et l'entente cordiale sur le principe de "ce qui s'il se passe dans le vestiaire reste dans le vestiaire". Mais il s'était avéré que tout n'avait pas été si rose. Depuis, le groupe a évolué avec de nouveaux joueurs et un nouveau sélectionneur à sa tête. Et à en croire les principaux intéressés, l'ambiance est au beau fixe en dépit de résultats loin des attentes.

Guy Novès semble avoir installé une concurrence seine au sein du XV de France. Et si certains cirent le banc plus que d'autres, ils savent que leur tour viendra et sont prêts à mouiller le maillot pour la sélection. C'est notamment le cas de Yoann Huget. L'ailier du Stade Toulousain a retrouvé le maillot tricolore la semaine passée face à l'Angleterre après une longue période d'absence consécutive à une blessure au genou. Son dernier match en Bleu remonte en effet à la première journée de la Coupe du monde 2015 face aux Samoa.

Après, avoir seulement joué 8 minutes contre les Anglais à Twickenham, il sera une nouvelle fois remplaçant contre les Écossais dimanche au Stade de France. Compétiteur dans l'âme, il aimerait avoir plus de temps de jeu, mais il sait que la concurrence est solide. Sa polyvalence à l'aile, à l'arrière voire au centre est un atout, mais aussi une faiblesse dans le cas présent. Il sait cependant se montrer patient tout en profitant de chaque instant à Marcoussis à l'instar de Mathieu Bastareaud. Appelé suite à de nombreux forfaits au centre, le Toulonnais n'a toujours pas été encore aligné dans le Tournoi. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir le sourire et de faire le mariole. Quand on vous dit que le groupe vit bien.Crédit vidéo : France TV, TLS

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je tiens à signaler une petite erreur : "Son dernier match en Bleu remonte en effet à la première journée de la Coupe du monde 2015 face aux Samoa".
Son dernier match (avant l'Angleterre) remonte bien à celui face au Samoa, mais pas lors de la coupe du monde. Le match de sa blessure en coupe du monde était contre les italiens. Ce qui ne remonte pas à très très longtemps puisque c'était en novembre.

En même temps, Basta n'est pas là pour jouer au rugby, suffit de lire certaines déclarations méprisantes de Noves à son égard. Avec un peu de chance, les cours de danse lui feront perdre un peu de bide (sauf s'il pique le 5eme dessert d'Atonio).

Une concurrence "Seine". Vous m'avez encore fait saigner les yeux!! Considérations orthographiques à part, continuez comme ça, vous nous régalez.

  • SebPBN
    9876 points
  • il y a 3 ans
@Mouchou45

C'est peut être une expression parisienne pour dire que c'est tellement rude qu'ils vont s'en jeter dans la Seine?

Je suis pressé de revoir Bouclettes, parce que c'est de toute évidence un bon gars, et surtout parce-que c'est un des seuls joueurs à nous avoir fait plaisir sous l'air PSA.
Il mérite largement de retrouver le maillot bleu.
Pourquoi pas une doublette Lacroix/Huget aux ailes contre l'Italie ?

  • Aouan
    23541 points
  • il y a 3 ans
@Marc Lièvre Entremont

Tout à fait d'accord, je dirais même qu'il nous a sauvé quelques matchs! Parmi les ailiers du groupe je pense que son talent et son expérience font de lui le plus sûr des 4. Je le verrais bien débuter un match à l'aile avec Nakaitaci sur le banc comme impact player couvrant ailier et centre.

@Aouan

Noa n'est pas un impact player a proprement parlé, c'est pas le genre à rentrer comme un mord de faim sur le terrain, il est plus nuancé (certains diront dilettante ^ ^) mais sa polyvalence pourrait effectivement le pousser sur le banc au profit Huget, histoire que ce dernier nous montre ce qu'il a dans les guiboles.
Je pense que nous avons avec Lacroix 4 ailiers qui se valent, avec des points forts différents, et que Guitou pourra modeler ses ailes en fonction de l'adversaire. Un genre de p'tit luxe.

Derniers articles

Ecrit par vous !
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Sponsorisé News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
Vidéos
Ecrit par vous !
News