Thierry Dusautoir : "La Nouvelle-Zélande était la plus forte en 2011"
Thierry Dusautoir mènera les Bleus en Nouvelle-Zélande.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Les Bleus sont de retour en Nouvelle-Zélande pour affronter les All Blacks. Si la tournée s'annonce compliquée, Thierry Dusautoir donne les clés de la victoire.
Le Top 14 terminé, place au XV de France ! Une semaine après le sacre du Castres Olympique, les Bleus affrontent ce samedi les champions du monde en titre à l'Eden Park d'Auckland. Après un VI Nations complètement raté, les hommes de Philippe Saint-André passeront au révélateur All Black. Jamais facile, même si la dernière tournée au «pays du long nuage blanc» s'est soldée par une victoire française. C'était en 2009 et pour la première fois, Thierry Dusautoir héritait du capitanat. Depuis, les Bleus sont retournés en Nouvelle-Zélande. Pour deux défaites lors du Mondial, dont la dernière, cruelle, en finale. Le capitaine des Bleus, qui a de nouveau récupéré le brassard en l'absence de Pascal Papé ne pouvait échapper aux questions sur ce match : «Quand on repense à cette Coupe du monde, on est partagé entre deux sentiments : la fierté d'être allé aussi loin et la tristesse de n'avoir perdu la finale que de deux points (un seul en fait, la Nouvelle-Zélande ayant gagné 8 à 7, ndlr). Nous avions fait un gros match, mais honnêtement, les All Blacks étaient la meilleure équipe ce jour-là.»

Deux ans plus tard, que reste-t-il du groupe France vice-champion du monde ? De nouveaux entraîneurs ont débarqué. Seul un tiers des joueurs présents en 2011 disputeront ces test-matchs. L'équipe a sensiblement rajeuni. Quel message le capitaine des Bleus fait-il passer à ses jeunes coéquipiers ? «Il faut qu'ils aient confiance. S'ils sont en équipe de France pour affronter la Nouvelle-Zélande, c'est parce qu'ils le méritent. Ils faut qu'ils savourent ce moment. Je leur dis également que pour gagner ici, il faut qu'ils soient au top, qu'ils jouent leur meilleur rugby. C'est le seul moyen pour ne pas être ridicule.» Face aux Blacks, même privés de Richie McCaw et sans doute Dan Carter, la tâche ne sera pas aisée. Interrogé par le nzherald, Thierry Dusautoir explique pourquoi il est toujours difficile d'affronter cette équipe :

Pour les Français, les All Blacks sont un mythe. C'est toujours difficile de jouer contre eux car on les respecte énormément. Quand ils viennent en France, on a du mal à les battre. Quand c'est à nous de leur rendre visite, le plus difficile est de se mettre dans de bonnes conditions mentales. Faire en sorte que les joueurs puissent donner le meilleur d'entre eux va être ma principale tâche en tant que capitaine cette semaine.

Battre les champions du monde n'est jamais facile mais le Toulousain apporte déjà une solution : «Le meilleur moyen pour remporter un match n'est pas de se dire qu'on va gagner mais qu'on va donner le meilleur de soi-même sur le terrain.» L'équipe de France sera-t-elle capable de surmonter l'obstacle Black ? Début de réponse samedi matin, 9h35 heure française.

Voici en vidéo et en anglais la conférence de presse donnée par notre Titi national :

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 7 ans

Ah notre titi national ! Contente de le revoir et de l'entendre.
Ce qu'il faut, c'est que les jeunots (et les autres) y aillent sans complexe.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News