Racing Métro : quelle a été la meilleure recrue en 2012 ?
Maxime Machenaud découpe Morgan Parra lors du Clermont-Racing.

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Rétro Top 14 : Selon vous, quelle a été la meilleure recrue du Racing Métro en 2012 ? Maxime Machenaud, Dimitri Szarzewski, Masi Matadigo ?
Après un début de saison compliqué, le Racing-Métro 92 a réalise une seconde partie de championnat canon (avec notamment 9 victoires consécutives) pour parvenir à terminer dans le top 6. La preuve d'une belle régularité pour le club, qui n'a jamais raté les phases finales depuis sa remontée en Top 14 en 2010. Battu sèchement par Toulouse en match de barrages, les Racingmen ont bien l'intention de passer un cap la saison prochaine et de devenir un vrai challenger au Bouclier de Brennus.

En attendant, intéressons nous à la performances de leurs recrues au cours de la dernière saison. Le recrutement de 2012 a certes été moins impressionnant que celui de cet été, mais il n'en reste pas moins de qualité. Et c'est à souligner, il a fait la part belle aux joueurs français.

Les recrues 2012-2013 :

  • Dimitri SZARZEWSKI (France)

Venu du Stade Français, 30 ans, talonneur, 19 matchs, 18 titularisations, 1 essai.

  • Maxime MACHENAUD (France)

Venu d'Agen, 24 ans, demi de mêlée, 25 matchs, 19 titularisations, 45 points.

  • Luc DUCALCON (France)

Venu de Castres, 29 ans, pilier, 23 matchs, 18 titularisations.

  • Masi MATADIGO (Fidji)

Venu de Montpellier, 30 ans, troisième ligne centre, 23 matchs, 17 titularisations, 4 essais.

  • Camille GERONDEAU (France)

Venu de Béziers, 24 ans, troisième ligne, 17 matchs, 8 titularisations, 2 essais.

  • Benjamin DAMBIELLE (France)

Venu de la Rochelle, 27 ans, 3 matchs, 2 titularisations.

  • Olly BARKLEY (Angleterre)

Venu de Bath, 31 ans, 10 matchs, 6 titularisations, 1 essai.

La saison des recrues :

Si Dimitri Szarzewski a parfois du mal à se montrer sous son meilleur jour en Bleu, difficile de lui reprocher quoique ce soit en club. Exemplaire dans l'engagement, il fait constamment avancer son équipe et se montre régulier. Il a d'ailleurs été nommé capitaine dès sa première saison au Racing. Venu d'Agen, Maxime Machenaud n'a pas eu de mal à s'emparer du poste de titulaire à la mêlée, en imposant son style dynamique et musclé. Il a également démontré qu'il n'était pas maladroit au but, même s'il n'est pas le premier choix de son équipe dans l'exercice.

Ici, Machenaud qui découpe son concurrent en Equipe de France, Morgan Parra. "Le groupe vit bien".



Autre international français ayant rejoint le club, Luc Ducalcon a été auteur d'une bonne saison. Pas toujours titulaire à Castres avec la concurrence de Karena Wihongi, il s'est imposé au poste de pilier droit au Racing. Eclipsé par Alex Tulou à Montpellier, Masi Matadigo a retrouvé de sa superbe sous le maillot bleu et blanc. Puissant, agile et doué avec ses mains, le N°8 Fidjien a marqué 4 essais, dont un très beau en match de barrage face à Toulouse.



Après avoir fait ses armes en Fédérale 1 et en ProD2 avec Béziers, Camille Gerondeau a découvert l'élite et a été une des bonnes surprises de l'effectif. Le troisième ligne longiligne est notamment très efficace dans le rôle de lien entre avants et arrières. Autre recrue de ProD2, Benjamin Dambielle a effectué des débuts intéressants avant de se blesser gravement. Le joker médical Olly Barkley a rendu de fiers services, notamment en H Cup, et s'est montré précis dans son rôle de buteur. Moins à l'aise ballon en main, il a disparu de la circulation suite au retour de blessure de Jonathan Wisniewski. On le retrouvera à Grenoble la saison prochaine.

Alors, selon vous, quelle a été la meilleure recrue du Racing ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • leminet34
  • il y a 7 ans

Machenaud sans problème, une pléiade de 9 en france, un de +

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News