Quand viendra l'heure d'Antoine Dupont et Anthony Belleau avec le XV de France ?
Antoine Dupont et Anthony Belleau profitent de chaque moment avec le XV de France.
Le jeune demi de mêlée du Stade Toulousain Antoine Dupont et l'ouvreur de Toulon Anthony Belleau attendent patiemment leur heure.

18 et 19 minutes, c'est le temps de jeu famélique d'Antoine Dupont et Anthony Belleau dans cette tournée de novembre après deux tests-matchs. Pour l'heure, le demi de mêlée de Toulouse et l'ouvreur de Toulon ont été cantonnés à un rôle de remplaçant. Et ce, au grand dam d'une partie des supporters tricolores qui aurait aimé voir Dupont crever l'écran avec ses appuis du feu. Pour le dernier match face aux Fidji samedi, les deux hommes seront une fois de plus sur le banc. Ils n'ont été titulaires ensemble qu'à deux reprises. En 2017, Guy Novès les avait alignés face aux All Blacks et aux Springboks, avec deux défaites à la clé (18-38 et 17-18). Le staff actuel souhaite terminer cette tournée automnale sur une victoire. Et si possible avec la manière. Dans la tête du sélectionneur, Camille Lopez est le numéro 1 à son poste. Quant à Baptiste Serin, il a répondu aux attentes.XV de France - Pourquoi Jacques Brunel n'a pas fait tourner pour affronter les Fidji ?Si Dupont et Belleau représentent à l'avenir à leur poste respectif, ils doivent pour l'heure prendre leur mal à en patience. Et chacun l'accepte. Le premier revient d'une grave blessure. Il savait pertinemment qu'il ne serait pas titulaire pour cette tournée. Être dans le groupe est déjà une victoire. La concurrence à ce poste est très importante. "Je ne vais donc pas me plaindre et prendre ce qu’on me donne", confie Dupont à Rugbyrama. Car si Serin marque des points, Morgan Parra, qui a manqué le dernier tournoi et cette tournée sur blessure, mais aussi Maxime Machenaud pourraient bien rétrograder dans la hiérarchie. Cependant, leur expérience parle pour eux. Elle devrait permettre à l'un ou l'autre d'être du voyage au Japon s'ils parviennent à éviter les bobos dans les prochains mois. Le 6 Nations 2019 sera à n'en pas douter une échéance qu'il ne faudra pas manquer.

Comme Dupont, Belleau sait qu'être dans le groupe est déjà une chance. "C’est déjà très gratifiant d’être ici et j’espère que cela continuera." Encore jeunes (ils sont tous les deux nés en 1996), ils savent qu'il leur reste du travail à faire et sont donc à l'écoute des conseils des anciens. Pas question pour eux de brûler les étapes même s'ils sont impatients de jouer. Ils ont bien conscience que le collectif passe avant l'individu. "Le plus dur pour l'entraîneur et le staff c'est de trouver cette bonne alchimie entre les joueurs, la bonne façon de jouer de chacun, d'évoluer sur le terrain ensemble afin de bâtir un collectif soudé". Pour l'heure, l'association Serin/Lopez fonctionne bien selon Brunel et elle est complémentaire. Difficile pour ce dernier d'aligner Dupont avec Lopez puisque le premier ne bute pas avec Toulouse et le second passe après Parra et Laidlaw à Clermont. Le Bordelais Serin a pour lui l'avantage d'être le meilleur réalisateur du Top 14Le destin de Dupont et Belleau semble donc lié.
Crédit vidéo : FF Rugby

Quand tout le monde sera frais et dispo, on ne voudra pas être à la place de Jacques Brunel au moment de constituer le groupe pour le Tournoi et la Coupe du monde. Il y aura des déçus, c'est une certitude. À l'ouverture, Anthony Belleau semble cependant avoir un peu plus de chances de partir au pays du Soleil levant que son ami. Les numéros 10 en France ont toujours posé problème. En 2015, Saint-André avait sélectionné trois ouvreurs. On ne peut donc mettre de côté Lionel Beauxis (aligné lors du 6 Nations) et Jules Plisson, de la tournée en Nouvelle-Zélande. François Trinh-Duc ne semble pas être dans les petits papiers de Brunel mais il est polyvalent au centre. D'aucuns pourront penser que Louis Carbonel et Romain Ntamack sont encore trop tendres pour une Coupe du monde chez les grands même s'ils sont champions du monde U20. Quant à Matthieu Jalibert, blessé comme Dupont l'hiver dernier, il a rechuté et va manquer une grande partie de la saison. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    45729 points
  • il y a 11 mois

Pourquoi lier ces 2 garçons? Dupont a un gros potentiel même s' il a encore du travail a accomplir, de plus il le démontre dans ses matchs! Quant à Belleau depuis son drop en 1/2 finale j' attends toujours qu' il fasse quelque chose de déterminant!!!

Moi y a un truc que je ne comprends jamais dans ce genre de thématique.
Que ce soit au foot ou au rugby, on a toujours le sentiment qu'être remplaçant c'est une tare.
Mais c'est des sports co, la concurrence est acharnée. Le mec doit bien s'attendre à vivre la moitié de sa carrière sur le banc, surtout au rugby. Ils y sont habitués en club, il faut gérer les corps et les têtes.
Aujourd'hui t'as deux jeunes mecs qui jouent en bleu régulièrement, le second n'est plus blessé c'est parfait, et il faudrait qu'ils attendent leur heure ? Mais l'heure de quoi ? Ils sont dans le groupe, ils jouent, c'est vraiment si terrible que ça à vivre ?
C'est pas du tennis, du ski ou de la gym, eh ouais c'est un sport co, l'équipe passe avant tout. Et puis entre nous, Belleau peut attendre un moment, Lopez n'est pas si vieux, des blessures peuvent tjs survenir.
J'espère que ces mecs ne se disent pas toute la journée "j'attends mon heure, j'attends mon heure", ce serait perturbant pour lui et pour l'équipe.

  • breiz93
    44755 points
  • il y a 11 mois
@artillon

Ça ne t'ai jamais arrivé de te retrouver remplaçant et tordre le nez. Tu te demandes ce qui a pu clocher même si le coach souhaite te ménager.

Avant l'heure c'est pas l'heure, après l'heure c'est plus l'heure.

  • Ahma
    82431 points
  • il y a 11 mois
@Marc Lièvre Entremont

Depuis que le h est interdit, après l'Heure c'est la Seine-Maritime.

@Ahma

Depuis Caen ?

  • Ahma
    82431 points
  • il y a 11 mois
@un visiteur

Ben non, depuis Paris.

Le moment venu.

  • Ahma
    82431 points
  • il y a 11 mois

Je mise sur 22 h 27.

On a une charniere qui marche et qui enchaine et on se plaint?

Belleau a une chance reelle d'aller a la CDM meme si je le pense moins talentueux que Dupont car la concurrence en 10 n' est pas enorme et que les seuls vrais talents sont plus jeunes que lui.
Par contre, ca risque en effet d'etre difficile pour Dupont d'etre present a la CDM. Si Parra ne se blesse pas, il sera sans doute numero 1, Serin sera numero 2, peut-etre Dupont en 3?

Je ne suis pas certain qu'on puisse les mettre dans le même panier... Lopez est indiscutable alors que Dupont aurait sa place.

  • Pianto
    32427 points
  • il y a 11 mois
@Les Courses En Travers

... mais Belleau n'a quasiment pas de concurrence en second ouvreur.
alors que Dupont qui est bien plus près d'être titulaire a tellement de concurrence au poste qu'il est moins certain d'être à la coupe du monde.

Derniers articles

Vidéos
News
Transferts
News
News
News
News
Amateur
News
News
News