Provale pourrait porter plainte contre Bénézech
Le président de Provale passe à l'action.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Suivant une réunion entre l’ancien pilier du XV de France, de nombreux joueurs et leur syndicat, Serge Simon a décidé de passer à l'offensive. Il faut dire que les preuves tardent à venir.
Deux semaines se sont écoulées depuis sa sortie médiatique dans les colonnes du Monde et malgré les nombreuses réactions d’indignation, Laurent Bénézech ne regrette pas ses propos. Mieux encore, il « les assume » : « Je savais que ça ne serait pas facile à vivre mais je suis à ma place. » Difficile cependant d’y voir clair entre l’assurance de l’ancien pilier du XV de France et les démentis de la part du monde du rugby. En tant que représentant des joueurs, Provale a récemment décidé de porter plainte pour diffamation contre ce vilain petit canard qu’est Bénézech. Une décision qui fait suite à une réunion à Toulouse où celui-ci a réaffirmé ses positions sur le dopage organisé dans le rugby français.

« Je parle de ce que je sais, de ce que je vois. » En début de semaine dans Midi Olympique, ce dernier parlait même de « pratiques institutionnalisées ». La tournure de la réunion aura visiblement fini de convaincre Serge Simon, président du syndicat des joueurs : « Il a dit des choses très graves et nous allons rester dans nos bottes. Porter plainte, c’est la seule façon de tracer une ligne rouge sur la dignité des gens. » Il faut dire que pour le moment, Bénézech n’a pas vraiment fait avancer le Schmilblick. Si lui avance avoir « ses renseignements » et « ses contacts dans le monde médical et scientifique »pour justifier ses dires, les acteurs du ballon ovale s’impatientent et expriment leur mécontentement, à l'instar du troisième ligne de l’Aviron Bayonnais, Julien Puricelli, via RugbyUnit.



Aujourd’hui tout le monde attend ses fameuses preuves. Bénézech prétend que « d’autres messagers » vont arriver et corroborer ses allégations. Malgré tout le mal qu’un tel déballage pourrait faire au rugby, tous en appelle à la plus grande honnêteté car la suspicion règne et c’est tout aussi néfaste pour ce sport. « Je suis d’accord pour l’accompagner dans sa lutte, confiait Gonzalo Quesada il y une semaine. C’est courageux d’en parler s’il possède des preuves. Mais il faut vite qu’il aille au bout de sa démarche car on ne saura pas de qui il parle, et ça, ça me fait chier. » Défenseur des valeurs du rugby, le technicien argentin est, comme beaucoup d’autres et notmment Bénézech, inquiet pour son sport. Et sur ce point au moins, tous se rejoignent.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Bonobo
  • il y a 7 ans

Encore un sport de touché, toujours la même hypocrisie exaspérante.... C'est vrai que quand c'est les autres ca va mais quand c'est notre sport ca fait chier 😊

  • 6592
    31776 points
  • il y a 7 ans

@ Charlou : dans l'absolu tu as raison, mais il serait compréhensible (en admettant qu'il dise vrai, ce que je pense personnellement mais ça vaut ce que ça vaut) qu'il souhaite dénoncer un problème global sans souhaiter donner de noms, ni de joueurs, ni de clubs, ni de médecins, ou que sais-je...

@ T-Master : tout à fait d'accord, pour avoir connu d'actuels pro avant qu'ils soient pro, quand on voit comme ils tripplent de volumes en 2 mois l'été entre une année espoir normale et une année espoir avec feuilles en pro programmées, on a du mal à avaler le "j'ai fait beaucoup de muscu".
C'est sans doute vrai mais pas la seule explication...

On relèvera aussi, pour alimenter les soupçons, le cas des nombreux joueurs ultra-performants depusi des années et qui, arrivant en top14, où il y a moins deproduits autorisés et plus de contrôle, ils perdent soudain une partie significative de leur "talent", ou du mions de leur rendement.

  • lerene
    20 points
  • il y a 7 ans

j'adore le rugby, mon sport de toujours mais si on ne veut pas ressembler aux cyclistes qui ont mis des années à choper Amstrong, il va falloir vraiment ouvrir le débat en vrai. L'omerta existe dans tous les sports et aussi dans le notre !!. La politique et les raisons d'état font que la suspicion est partout. Piennard qui avoue 17 ans après que Bénazi avait bien marqué l'essai de la victoire. quelques indiscrétions ont donnés les anglais "survitaminés" l'année de leur victoire en Australie. Je ne parle même pas de la dernière coupe du monde "déja" gagnée" par les Blacks avant même de commencer (remember la joubertmania). Il en est de même concernant le dopage: tout circule et n'importe quoi: entre les mâchoires carrées et les piliers qui galopent comme des ailiers (enfin presque) il va falloir sérieusement que les instances se mettent autour de la table sinon, toutes ces discussions ne resteront que des stérilités de comptoir et rien ne se passera ni ne changera avant bien longtemps !

En même temps on les voit les mecs qui gonflent plus vite qu'on engraisse les canards ...

Les premiers coureurs cyclistes qui ont levé l'omerta ont eux aussi été stigmatisés...pourvu qu'il n'en soit pas de même pour notre sport préféré.

Je partage l'avis de Quesada. Si Benezech est sûr de ce qu'il avance et qu'il a des preuves, qu'il les donne ou qu'il se taise à jamais. Rester le cul entre 2 chaises est la pire des situations.

Derniers articles

Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News