Lionel Nallet sur une autre planète contre les Gallois
Quelle performance. Après un match bien terne en Italie, le Racingman a mis tous les ingrédients dans la casserolle galloise pour sortir un grand match avec 2 essais à la clé.
Lionel Nallet s’en voulait énormément. Il était passé à côté de son match à Rome : « Je me suis rêvé en attaquant et pas en combattant. Je ne suis jamais entré dans mon match. La semaine passée, je ne pensais qu’à des actions de jeu et pas au combat. J’ai beau avoir 61 sélections, ce sont des choses que je n’ai jamais faites. D’ailleurs, je ne sais pas le faire ! Je dois être un combattant, celui qui va là où cela pique ». Son copain Sébastien Chabal avait fait les frais de cette défaite en Italie (22-21), mais l’ancien capitaine du XV de France « aurait pu, dû être dans la charrette » de ses propres dires. Lionel Nallet a montré qu'il avait retenu la leçon ce samedi 19 mars 2011 contre le Pays de Galles (28-9). Pour le dernier match du Tournoi des 6 Nations, il fut le meilleur joueur sur la pelouse du Stade de France.

Particulièrement incisif sur les zones de ruck, son activité a été récompensée en première mi-temps sur un ballon arraché, transformé en essai. Une course de 25 mètres, assortie d’une feinte de passe, qui s’est terminée dans l’en-but pour aplatir dans une position acrobatique. L’ancien berjallien ne s’est pas contenté de ce moment de gloire puisqu’il allait doubler la mise au soutien de son coéquipier Julien Pierre. La deuxième ligne était au rendez-vous ! Après ces deux essais en contre, François Trinh-Duc a joué le maître d’orchestre, délivrant une superbe passe au pied pour Vincent Clerc. Le Toulousain est une des seules bonnes surprises de cette compétition.

Lionel Nallet est à créditer d'une performance d'ensemble remarquable. Il fut le deuxième français à porter le plus le ballon (56m), derrière Maxime Médard (80m). On ne pourra pas reprocher à l'ancien castrais d'avoir commis quelques fautes tant il fut présent en attaque comme en défense (7 plaquages). Une chose est sure, à presque 35 ans, Nallet sera dans le wagon pour la Nouvelle-Zélande.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Jérémie
  • il y a 8 ans

Il a beau avoir 34 ans il est encore en pleine forme et il l'a bien montré! Pauvre gellois ils sont tombés sur le mauvais joueur pour eux😉

  • ced
    97702 points
  • il y a 8 ans

un sacré guerrier, j'aurai pas aimé être en face, bel athlète

  • Adry12
  • il y a 8 ans

content de le revoir à ce niveau!

  • Mat19
  • il y a 8 ans

Ça c'est Nallet qui marque un très bel essai . Il déblaie,récupère le ballon , perce et marque . ON DEVRAIT TOUT AVOIR UN NALLET COMME ÇA !!!!

  • lucas09
  • il y a 8 ans

oué c'est vrais il a fait magnifique persé qui sont été au bout ,gros match de nallet .enfin on voit une bonne equipe de france.

il a retrouvé c'est jambes de ving ans le pére nallet...

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News