Les Waratahs inscrivent 11 essais pour la raclée de l'année
L'ouvreur australien bat le dernier défenseur avec cette passe.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Les Autraliens n'ont pas fait de sentiments face au promu sud-africain lors de cette 12ème journée de Super 15 en inscrivant notamment 7 essais en première mi-temps.
A première vue ce Southern Kings – Waratahs n’avait pas forcément des airs de match champagne. Malgré de très bons éléments de chaque côté, comme Ashley-Cooper, Folau, Foley côté australien et Petersen, Catrakilis ou encore Engelbrecht chez l’adversaire sud-africain, personne n’avait spécialement prévu de grandes envolées. C’était sans compter sur la fougue des Waratahs et leur capacité à se jouer de la défense des Kings. En effet si cette dernière a craqué à 11 reprises sous les assauts des visiteurs, le taux de plaquages réussis (84%) est le même que celui des Australiens. Sauf que ces derniers ont monopolisé le cuir avec 92% de possession sur l’ensemble de la rencontre. Les locaux ne devant d’ailleurs leur seul essai de la partie qu’à une interception de Petersen avant le retour aux vestiaires.

Le reste du match n’a été qu’une longue succession d’essais (7) australiens et notamment en première mi-temps. Il faut dire que les Waratahs ont attaqué pied au plancher avec une première réalisation en moins d’une minute par Crawford, lequel se paiera le luxe d’en rajouter deux autres dans la demi-heure. Plus rapides, plus physiques, les Australiens ont fait très mal aux Kings, à l’image d’Israel Folau, auteur d’un essai et de franchissements décisifs (10 défenseurs battus). Au total, les Waratahs ont cassé la ligne d’avantage à 18 reprises contre seulement 7 fois pour l’adversaire. La différence est aussi poignante en terme de passes après-contact, avec 20 offload contre 9, et de mètres parcourus ballon en main (908 contre 465). Un ballon que les Australiens ont parfaitement su faire vivre à l’image de cette percée de Foley pour l’essai de Hooper.

Avec un score à la mi-temps de 46 à 10, on voyait déjà le record des Bulls face aux Reds (92-3) datant de la demi-finale 2007, être inquiété. Mais il n’en fut rien. A la faveur d’une baisse d’intensité aux abords de l’heure de jeu, le rouleau compresseur australien s’est calmé. Le temps de passer deux nouveaux essais à la reprise, les Waratahs ont levé le pied, et les Sud-Africains fait front. Du moins pendant 20 minutes, le temps que leurs adversaires ne se ressaisissent et ne plantent deux nouveaux essais dans les derniers instants de la rencontre pour un score final de 72 à 10 qui fait très mal à la tête.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News