Les Kings punissent la défense des Brumbies et arrachent le nul
Le troisième ligne Cornell du Preez a inscrit un doublé décisif.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Rapidement menés au score face aux Brumbies, les Kings sont ensuite revenus dans le match à la faveur de la mauvaise défense des Australiens avant d'arracher le nul dans les arrêts de jeu.
Défaits pour la première fois de la saison il y a deux semaines sur la pelouse des Stormers (35-22), les Brumbies ont cette fois-ci échoué à domicile contre la jeune franchise des Southern Kings en concédant le nul (28-28). Un résultat décevant pour les Australiens, qui jusqu’à présent, faisaient la course en tête en Super 15. Il faut dire qu’ils ont particulièrement mal négocié la fin de cette rencontre en dépit d’une excellente entame où ils avaient marqué coup sur coup par via l’ailier Speight (12ème), sur une très belle passe au pied de l’ouvreur Lealiifano, et son compère Tomane après une passe sautée au millimètre du demi-de-mêlée Nic White.

Menés 13 à 0, les Kings, pourtant pas au mieux après 8 journées avec seulement une victoire au compteur, ne se laissaient pas démonter et revenaient à seulement 5 points des locaux après les réalisations du pilier Ferreira (21ème) puis du troisième ligne van der Walt (32ème). Les Sud-Africains passaient même devant leurs adversaires pour la première fois de la rencontre dès le début du second acte après une très belle course du jeune Petersen, récompensée par l’essai du flanker Cornell du Preez, dans une défense australienne dépassée.

En face, les Brumbies, efficaces en première période, s’en remettaient désormais à leur buteur Christian Lealiifano. Ses trois pénalités (51ème, 69ème, 77ème) permettaient d’ailleurs aux locaux de reprendre le score à leur compte. Avec 7 points d’avance et plus de 10 minutes à jouer, il aurait été judicieux de mettre les barbelés face à des Kings, fougueux et bien décidés à aller chercher le match nul face à l’une des meilleures équipes à l'heure actuelle. C’est d’ailleurs ce qu’ils firent après de longues minutes de pilonnage aux abords de l’en-but australien par l’intermédiaire du puissant troisième ligne du Preez, qui malgré trois défenseurs sur le rable, franchissait la ligne. Le sort du match résidait ensuite dans le pied de Catrakilis,lequel ne se laissait pas impressionner par la feinte de contre des Australiens.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Merci @Boubou, c'est corrigé !

  • boubou
  • il y a 7 ans

Ils avaient marqué et non ils avaient marquaient 😉

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Transferts
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News