La Roumanie trop forte pour la Belgique
Le physique des Roumains a fait mal aux Diables Noirs

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Lors de la quatrième journée du Tournoi des 6 nations B, la Belgique a encaissé quatre essais face une sélection roumaine supérieure physiquement.
Promue dans la poule 1A il y un an, la Belgique peine aujourd’hui à s’imposer dans le Tournoi des 6 nations B, qualificatif pour la prochaine Coupe du monde en Angleterre. Passés proche de l’exploit en ouverture contre la Géorgie (13-17), contraint au match nul contre l’Espagne (21-21) puis défaits par le Portugal (18-12) lors de la troisième journée de compétition, les Diables Noirs se sont une nouvelle fois inclinés face à la Roumanie (14-32). « Les Chênes » ont en effet été trop forts, notamment devant, pour une sélection belge en quête de son premier succès mais handicapée par de nombreux forfaits. En résulte d’ailleurs un premier essai du pack roumain dès la troisième minute de jeu.

Crédits vidéo : Merci à Sportkipik pour les images

Malgré les trois pénalités d’Alan Williams pour les locaux, la Roumanie a fait la course en tête dans le premier acte avec un nouvel essai, de pénalité cette fois-ci, peu de temps avant la mi-temps (9-15). Auquel se sont ajoutées une troisième réalisation par le troisième ligne Mihai Macovei dès la reprise puis une quatrième par l’intermédiaire de l’ouvreur roumain Ionut Dimofte (9-29). Un peu assommés, les Belges ont finalement réagi quelques minutes après l’heure de jeu pour tenter d’accrocher un point de bonus de défensif. Sur un coup de pied par-dessus de Sébastien Guns, le centre Guillaume Piron a pris la défense jaune de vitesse et avant de trouver à hauteur le joueur du LOU, Thomas De Molder. Lequel a mis les cannes pour le seul essai belge dans cette rencontre.

Crédits vidéo : Merci à Sportkipik pour les images

A l’issue de cette rencontre, le demi-de-mêlée, Julien Berger, pensionnaire de La Rochelle, est revenu sur la difficulté du match : « Physiquement, la Roumanie était d’un autre niveau, voire même plus solide que la Géorgie. Que ce soit devant ou derrière. » Mis en difficulté en conquête, les Belges n’ont d’ailleurs eu que peu de munitions à exploiter. Pour Richard McClintock, entraîneur de la sélection du plat pays, aucune défaite n’est positive mais elle peut être constructive : « Il nous a manqué certaines armes pour mettre à mal la Roumanie. Des joueurs d’expérience. Les armes que nous avions sur le terrain sont en devenir et il y a du positif notamment chez des joueurs comme Thomas De Molder. » La Belgique va désormais tenter d’accrocher « un point au minimum » du côté de Sochi face à la Russie le 16 mars prochain pour terminer cette phase aller « avec des certitudes ».

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@Hum : c'était de l'humour ... Je trouvais ça rigolo de voir que, non seulement ce sont les mêmes couleurs, mais que c'est aussi exactement le même design des maillots ...

@JN Il n'y a pas que l'ASM qui porte les couleurs jaune et bleu... Ce sont aussi les couleurs de la séléction roumaine (avec le rouge), qui porte ses propres maillots !

Est-ce que quelqu'un saurait m'expliquer pourquoi la Roumanie joue avec des maillots de l'ASM ????

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News