L'arbitrage français vers du semi-professionnalisme ?
Didier Mené au congrès d'Annecy devant le lac

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Les arbitres français du secteur professionnel étaient réunis cette semaine à Annecy, pour clôturer la saison 2012-2013.
Les arbitres français du secteur professionnel étaient réunis cette semaine à Annecy, pour clôturer 2012-2013. Après les travaux habituels consistant à préparer la saison prochaine avec le lot de nouvelles règles (notamment la mêlée), les hommes au sifflet ont écouté attentivement leur grand patron. Didier Mené, président la commission centrale des arbitres a pris la parole lors de l'assemblée générale. L'autosatisfaction n'était pas spécialement au menu...

Le combat de la mêlée a été (partiellement) gagné

Dès le début de l'année, Didier Mené avait mis l'accent sur l'arbitrage de la mêlée. Les statistiques lui donnent clairement raison puisqu'il y a quasiment deux fois plus de mêlées sans incidents (aucune intervention) entre les phases finales 2011-2012 et celles de cette saison. Mené : « Les arbitres ont peut-être été excessifs au début mais les chiffres sont là pour prouver que le combat a été gagné. On n'entend plus ceux qui m'ont fait un combat personnel sur ce dossier... provale, une radio complice ou encore le journal auto-proclamé du rugby. Ils se posaient la question de savoir si j'étais naïf, ils ont désormais la réponse. Ils ne sont pas prêts de nous lâcher puisqu'on permet de remplir des colonnes quand l'actualité est pauvre ».

La bonne santé des arbitres français, les ratés des juges de touche et TMO

DM : « On constate une qualité grandissante des arbitres du secteur professionnel, le travail du coaching semble payer (…) nos quatre arbitres professionnels ont notamment été désignés par l'IRB (sur un panel de 20) sur les tournées de novembre 2012. Il y a malheureusement trop d'erreurs des juges de touches et des arbitres vidéos. Il y a peut-être un manque de formation pour ces corps mais comment expliquer le peu d'améliorations. Nous avons décidé de faire une sélection plus drastique et restreindre le groupe (10 descentes de Top 14 en Pro D2) ».

La promotion de l'arbitrage français

Le président de la commission centrale des arbitres n'a pas oublié de féliciter les membres de la corporation qui ont connu une saison d'exception. Il a d'abord félicité Joël Jutge pour sa promotion au sein de l'IRB ainsi que son remplaçant à la direction technique de l'arbitrage : Franck Maciello. L'ancien arbitre de Côte d'Azur est plébiscité pour son « sens de l'organisation et son management ». Didier Mené n'a évidemment pas oublié Jérôme Garcès « auteur d'une très belle finale », soulignant également les départs à la retraite de Jean-Luc Rebollal, Stephan Pomarède et Jean-Pierre Matheu.

Les nouvelles règles en mêlée mais aussi et surtout la prise de responsabilités plus importante des arbitres vidéos vont bousculer les habitudes des arbitres de Top 14. Un vrai challenge à relever... un de plus !

Les arbitres de Top 14 semi-professionnels ?

Didier Mené, la LNR et la FFR étudient la possibilité de libérer du temps de travail aux arbitres. Une dizaine d'arbitres semi-pro (ou à temps partiel) pourraient voir le jour. A noter la bonne santé de nos arbitres professionnels puisque Jérôme Garcès arbitrera deux matchs du Rugby Championship et Romain Poite s'envolera pour siffler un match. Pascal Gauzere sera arbitre assistant à 3 reprises.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Oui merci Pascal, j'ai déjà la tête à la saison prochaine 😉

  • Pascalpeyron
  • il y a 7 ans

"Les arbitres français du secteur professionnel étaient réunis cette semaine à Annecy, pour clôturer la saison 2013-2014."
Je pense plutôt qu'ils inauguraient la saison 2013-2014 ou qu'ils cloturaient la 2012-2013

Derniers articles

Réseaux Sociaux
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Transferts
Vidéos
Ecrit par vous !
News