FLASHBACK VIDEO. 2003. La relance de la mort des Springboks face aux Pumas dans les arrêts de jeu
La relance de la mort des Springboks face aux Pumas.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Dans moins d'un mois, les Pumas défieront les Springboks avec l'espoir de remporter leur 1ere victoire en Afrique du Sud. En 2003, ils ne sont pas passés loin.
Dans moins d'un mois, le 16 août pour être exact, les Pumas défieront les Springboks au Loftus Versfeld de Pretoria avec l'espoir de remporter leur première victoire en Afrique du Sud. En 2013, ils étaient passés tout proche d'un succès historique face aux Springboks (17-22) à Mendoza dans le cadre du Rugby Championship, un an seulement après avoir fait mal nul (16-16). Une défaite causée par le pied de Morne Steyn dans les dix dernières minutes, à la faveur de trois pénalités, alors que les Pumas avaient pris le score en première mi-temps. Un scénario cruel, mais pas autant qu'en 2003.

Dix ans plus tôt, les Pumas pensaient se diriger vers la victoire alors qu'ils menaient 25-16 à 11 minutes de la sirène. Et ce notamment grâce à un très bel essai du centre Felipe Contepomi après une contre-attaque de près de 90 mètres initiée par Gonzalo Camacho. C'était sans compter sur un nouveau coup du sort provoqué bien évidemment par les Boks. Ces derniers ont entrepris eux aussi, après avoir inscrit un essai par l'ailier Brent Russell (23-25), de remonter tout le terrain dans les arrêts de jeu, avec une prise de balle décisive de Pedrie Wannenburg en bord de touche, jusqu'à l'obtention d'une pénalité dans les cordes de l'ouvreur Louis Koen. Score final 26-25.


Crédit vidéo : Ruddy Darter
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Les argentins jouaient bien à l'époque... Le ballon vivait bien.

Par contre, je suis navré pour les boks mais l'arbitrage est clairement partial. Sur la dernière action des argentins, pendant la mêlée qui précède la chandelle puis le contre sud-af, le demi de mêlée springbok est hors-jeu de plusieurs kilomètres et c'est invraisemblable que l'arbitre ne siffle pas la pénalité qui avait des chances de plier le match.

Ce n'est qu'un test-match mais combien d'erreurs d'arbitrage flagrantes viennent encore et toujours entacher le résultat des rencontres nationales et internationales. Ce n'est pas acceptable.

L'essai de Contepomi est juste magique. L'Argentine en mode French Flair!

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News