FLASHBACK. 2006. Quand Ronan O'Gara s'échappe au plaquage
Ronan O'Gara s'échappe au plaquage face à Luke McAlister.

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
En 2006, Ronan O'Gara vit sans doute la tournée la plus difficile de sa carrière, la faute à sa passivité défensive. Découvrez ses plaquages manqués en vidéo.
Pisté un temps par le Stade Français, Ronan O'Gara a finalement rejoint les rangs du Racing-Métro. Les crampons rangés, l'ancien international irlandais est devenu entraîneur-adjoint du club francilien, en charge du jeu au pied. On se doute que Laurent Labit et Laurent Travers n'ont pas fait appel à lui pour entraîner la défense des Ciels et blancs (leur calendrier ici)! A l'instar d'un Quade Cooper, O'Gara est du genre fragile au plaquage.

Juin 2006. Le XV d'Irlande se rend en Nouvelle-Zélande pour y affronter les All Blacks. Une tournée cauchemardesque pour le Munsterman, ridiculisé à deux reprises par les joueurs de Graham Henry. Lors du premier test-match, il n'aura fallu à ces derniers que... 35 secondes pour inscrire le premier essai de la partie. La faute à une passivité défensive d'O'Gara, transpercé par Mils Muliaina. « Affligeant » selon les commentateurs. A noter quand même la magnifique conclusion de l'action.

Lors du second test, rebelote : O'Gara s'échappe au plaquage. A dix minutes du coup de sifflet final, les Verts sont proches d'un exploit, n'étant menés que de trois points. Mais les Blacks campent dans leurs 22. Le cuir arrive dans les mains de Luke McAlister qui ne se pose pas de question et assoit le pauvre Irlandais pour l'essai de la délivrance. Découvrez les deux actions dans cette vidéo :

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Moué pas vraiment d'accord avec la comparaison. Sans parler technique, Wilkinson est très solide et Michalak hyper vif. Ogara en plus de pas aimer défendre trimballe une sacrée charrette. C'est pas pour rien qu'il s'est fait chipper la place par Sexton, le pied ne suffit pas, cf Beauxis.

  • max---63
  • il y a 7 ans

Autant sur le premier essai il s'échappe clairement autant sur le second il se baisse bien, je pense que c'est surtout Mc Allister qui fait la différence avec sa puissance

C'est pas un problème de gabarit (cf. Michalak et Wilkinson qui plaquent). C'est un problème de technique, mais aussi de courage. Certains joueurs répugnent à défendre.

Pourquoi ce mec n'a-t-il jamais cherché à rattraper son retard physiquement ... ?

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
News