Courtney Lawes était-il hors-jeu sur l'essai d'Underhill ? [ARBITRAGE]
L'Angleterre pensait tenir sa victoire face à la Nouvelle-Zélande.
La fin du match entre l'Angleterre et la Nouvelle-Zélande a été marquée par une décision arbitrale qui a changé le résultat final. Lawes était-il hors-jeu sur l'essai d'Underhill ?

Les 5 points de la victoire des All Blacks face à l'Angleterre (15-16)Et à la fin ce sont les All Blacks qui gagnent. L'Angleterre pensait tenir sa victoire avec l'essai de Sam Underhill à moins de cinq minutes de la sirène suite à un contre de Courtney Lawes. Mais après arbitrage vidéo, l'officiel de la rencontre, le Tricolore Jérôme Garcès, en a décidé autrement en refusant l'essai du troisième ligne anglais pour un hors-jeu de son coéquipier au départ de l'action. Une semaine après avoir été du bon côté d'une décision arbitrale contre les Springboks, l'Angleterre échoue cette fois-ci à un point des All Blacks.Que dit la règle dans cette situation ? Dans le cas présent, il ne s'agit pas d'un ruck "normal" mais de ce qu'on appelle un "one man ruck".

Point Arbitrage :

Un one man ruck est créé lorsqu’un ou ou plusieurs joueurs de la même équipe (soutiens offensifs ou défensifs), sans aucun joueur de l’équipe adverse au contact, se positionnent debout sur leurs pieds au-dessus du ballon qui se trouve dans la zone de plaquage.

Avant la tentative de coup de pied de Tj Perenara, le porteur de balle néo-zélandais est plaqué par un seul Anglais. Les deux joueurs sont alors au sol, mais aucun joueur blanc ne vient contester le ballon. Il n'y a que des soutiens offensifs. Il y a donc une création de deux lignes de hors-jeu parallèles aux lignes de but (1 par équipe) passant par la partie du corps la plus proche de chaque ligne de but. Dans un premier temps, Lawes n'est pas hors-jeu. Mais la progression du "one man ruck" et des soutiens offensifs noirs font que le deuxième ligne anglais a été considéré en position de hors-jeu au moment où le ballon quitte le sol dans les mains du numéro 9 néo-zélandais. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • WebDiv
    15905 points
  • il y a 11 mois

Non mais quel dilemme : d'un coté les Anglais, de l'autre les AB. Et pour ajouter à ça un arbitre français au milieu. Comment voulez-vous encore pouvoir critiquer ou défendre une décision arbitrale en toute mauvaise foi sans devenir fou?

[edit : correction dilemme, j'allais me faire taper sur les doigts]

  • oZbeck
    26125 points
  • il y a 11 mois

Du coup le One man ruck, c'est comme le One man show mais en moins drôle?

Perso, ce qui m’a le plus choqué ce n’est pas tant la décision du hors jeu (pour moi comme pr bcp il l’est clairement!), mais plutôt le fait que ce n’est finalement pas Garces qui prend la décision. C’est clair sur la vidéo du match qu’il demande non seulement à Jonker s’il y a hors jeu ou pas, mais quand l’arbitre video lui dit qu’il y a bien hors jeu, Garces redemande derrière s’il doit annuler l’essai ou pas!!
En tout cas complètement à l’encontre des directives de world rugby qui redonnait tout pouvoir à l’arbitre de champ pour les décisions d’essais...

Ah et si vous aimez polémiquer, Jonker est un Sud-Af... l’équipe qui a perdu d’1 point contre les rosbifs la semaine dernière avec pénalité non sifflée sur la charge à l’épaule de farrell à la sirène! 😊

  • Nbat64
    8409 points
  • il y a 11 mois

Hors jeux, d'ailleurs c'est le seul a pas être aligne correctement avec ses coéquipiers.

Une question bête que je me pose, pourquoi est-ce que sur ce genre d'actions les réalisateurs n'incrustent pas une ligne pour marquer visuellement où est le hors-jeu ? Ils arrivent bien à le faire au foot...

  • WebDiv
    15905 points
  • il y a 11 mois
@Fufu Brindacier

parce que le foot, c'est mal

Ça me fatigue vraiment ces "encore une fois les Blacks gagnent grâce à l'arbitre".On se croirait sur Rugbycaca..Je suis incapable de dire au vu des images s'il y a hors jeu ou pas comme d'ailleurs ceux qui proclament que les Blacks ont été ENCORE favorisés. M. Garcès a pris sa décision et elle est logique s'il pense qu'il y a hors-jeu, et tout aussi logique si la situation n'est pas claire, dans le doute l'essai doit être refusé. Mais pitêt M. Garcès s'est-il laissé acheté, ou influencer par la légende des invincibles AB.? Quien sabe...

@lelinzhou

"acheter" bien sûr.

  • breiz93
    41828 points
  • il y a 11 mois

Un plaisir de fin gourmet, voir les anglais perdre avec une décision arbitrale "décisive " de plus prise par un arbitre Français.
Là dessus, je vais reprendre du dessert!

C'est bien de siffler hors-jeu dans ce cas de figure car on va pouvoir espérer que maintenant tous les hors jeux de ligne vont être sifflés

si la ligne de hors jeu est bonne je veux bien me couper les boules et les manger.
Je comprends mieux comment font les blacks pour jamais être hors jeu.

Pour moi il n'y a jamais hors jeu, encore une fois les blacks gagnent grâce à l'arbitre

@fabien81

La ligne se place quelques instants avant et moins "penchée", lorsque Perenara soulève le ballon du sol. Mais pour moi Lawes est bien devant cette ligne à ce moment-là même si c'est moins marqué que sur le révélateur utilisé dans l'article.

  • Ahma
    80595 points
  • il y a 11 mois

Pas de hors-jeu pour moi : Lawes est sur la même ligne que le Black le plus avancé quand Perenara commence à soulever le ballon. A ce moment précis un joueur Néo-Zélandais avance d'un pas mais son partenaire a mis fin au plaquage en jouant le ballon, Lawes a donc le droit d'intervenir.

@Ahma

Je t'ai fait une capture dégueulasse avec une ligne qui ne respecte même pas la perspective (en ma défaveur) : https://ibb.co/cStGsq
Il semble assez probable que cette ligne qui placerait Lawes en jeu n'est pas située sur le point du corps le plus avancé du Black, même s'il n'avait pas de tête.

  • Ahma
    80595 points
  • il y a 11 mois
@Team Viscères

Ta ligne est défavorable à Lawes, elle part nettement vers le camp anglais au lieu d'être perpendiculaire à la touche. Le plan est pris depuis le camp anglais, la ligne devrait obliquer vers la droite en descendant.
Sinon, la ligne de hors-jeu "passe par les pieds du joueur qui est debout au-dessus du ballon". Je me réfère donc aux pieds du Black le plus avancé, pas au haut de son corps.

@Ahma

Je l'ai repassée au ralenti plusieurs fois, pour moi le joueur Black dépasse Lawes alors que Perenara est encore accroupi au dessus du ballon (1'53). La règle du one man ruck parlant de la fin des lignes de hors jeu lorsque "le ballon sort de la zone du plaquage" de façon similaire à la règle sur le ruck, j'ai tendance à considérer que le même principe s'applique. Perenara a beau avoir les mains posées sur le ballon, ce n'est pas la fin du one man ruck.

  • Ahma
    80595 points
  • il y a 11 mois
@Team Viscères

Si tu arrêtes l'image, à 1 min 53 sec le Black n'a pas encore avancé, donc Lawes est pile sur la ligne. Une seconde plus tard il a fait le pas en avant, mais Perenara a commencé à soulever le ballon et Lawes se lance exactement au même moment.
Au-delà de ça, même si on estime que c'était un poil trop tôt, on peut se demander s'il est opportun de sanctionner un joueur sur une histoire de fraction de seconde. S'il faut passer un quart d'heure à revoir des ralentis de ralentis et faire des arrêts sur image pour se faire une idée, on ne devrait pas revenir là-dessus. Pour moi c'est une anticipation parfaite, juste à la limite mais pas plus, c'est ce que j'appelle excellemment joué. Même si c'est Lawes, et même si j'adore les All Blacks.

@Ahma

C'est là qu'on voit les limites de la vidéo, avec les mêmes images nous n'avons pas la même lecture sans avoir moyen de savoir qui a raison (même si en vrai on sait tous qu'en fait c'est forcément moi).

Par contre je ne comprends pas trop l'interrogation suivant pour deux raisons
La première c'est que la question n'est pas de savoir si c'est opportun mais si c'est justifié. Que l'arbitre soit trop strict/tatillon ou non, il est totalement illogique de lui reprocher d'avoir appliqué la règle. À partir du moment où un joueur est 5 cm devant la ligne de hors jeu et même pour une demi-seconde d'anticipation, il est hors-jeu et sanctionnable. Le fait de ne pas sanctionner peut se débattre en mettant en avant l'esprit du jeu ou une certaine pédagogie/philosophie d'arbitrage mais le fait de sanctionner un joueur en situation illégale n'a pas à être débattu. On peut ne pas aimer un arbitre sévère, mais il n'a pas tort pour autant.
Deuxièmement si tu reprends l'action en question, Garcès n'a même pas le choix. Il a un doute sur l'action et un éventuel hors-jeu, il demande la vidéo. À partir de là il est obligé de prendre la décision qui correspond à sa lecture des images. Soit il voit une faute (comme moi) et sanctionne, soit il ne voit pas de faute (comme toi) et ne sanctionne pas. Mais il ne peut pas voir un hors jeu sur le ralenti et ne pas le sanctionner parce que bon c'est un tout petit hors-jeu.

  • Ahma
    80595 points
  • il y a 11 mois
@Team Viscères

Ma question sur l'opportunité de revoir une telle situation à la vidéo se plaçait sur un plan général, c'est-à-dire que je préférerais qu'on laisse les arbitres juger dans l'instant et qu'on ne revienne pas dessus.

Ensuite, en ce qui concerne cette situation en particulier, je crois que le doute aurait dû bénéficier à l'équipe qui a marqué. Si c'est si difficile à juger après tant de visionnages, je ne pense pas que dans l'instant les arbitres aient pu avoir suffisamment de certitude sur la faute pour refuser un essai. Puis se pose aussi le problème de la cohérence : si on adopte systématiquement ce parti de refuser des essais même pour un hypothétique hors-jeu de quelques centimètres et quelques dixièmes de seconde à un moment quelconque de l'action, combien pourra-t-on en accorder ?

@Ahma

Là dessus la vidéo a fait du mal à l'arbitrage, si dans certains cas elle élimine le doute il y a tous les cas "flous" où elle élimine surtout la possibilité de l'arbitre d'aller dans le sens du jeu ou du bon sens et lui impose de trancher : il ne peut pas "ne pas voir", il est obligé de voir faute ou absence de faute. Cela se ressent dans certaines situations où la vidéo dure dix plombes : l'arbitre est piégé parce qu'il ne sait franchement pas tellement c'est limite, sauf qu'une fois les ralentis sortis il faut trancher alors qu'avant il aurait pu se contenter de négliger ce facteur en sentant qu'il ne valait pas le coup.



Par contre pour ce genre de cohérence ça ne me pose pas de problème. Si l'arbitre demande la vidéo c'est qu'il a cru voir à vitesse réelle, certes c'est confirmé pour une histoire de centimètre lors de la vidéo mais l'élément déclencheur ce n'est pas la vidéo mais bien ce que l'arbitre a vu dans le jeu. Cela ne change rien à l'arbitrage pré-vidéo : avant c'était parfois l'arbitre voit et parfois il ne voit pas, maintenant c'est parfois il voit/demande la vidéo et parfois il ne voit pas / demande pas la vidéo. Il y a un nombre élevés de facteurs qui font qu'un arbitre voit ou ne voit pas une faute aussi petite soit-elle, on ne peut pas taxer cela d'incohérence. Un même arbitre peut siffler un hors jeu de 20 cm une semaine parce qu'il était mieux placé pour le voir ou parce qu'il surveillait de près une ligne défensive qu'il trouve trop haute pendant tout le match et ne pas voir un hors jeu de 50 cm la semaine suivante parce qu'il est focalisé sur autre chose. Il n'est pas incohérent pour autant, ce sont juste les aléas de l'arbitrage.

  • Ahma
    80595 points
  • il y a 11 mois
@Team Viscères

Oui, l'arbitre demande la vidéo s'il a un doute, et ensuite bien évidemment il est obligé de prendre une décision. Mais il n'est pas obligé de voir ou ne pas voir une faute, il a le droit de conserver un doute après avoir visionné les images. L'un des choix possibles pour les arbitres est de dire que la faute n'est pas évidente et d'accorder l'essai. Cela arrive régulièrement, ici je pense que cela aurait été judicieux.

Sur la question de la cohérence, le problème n'est pas que parfois les arbitres ne voient pas les hors-jeux, ça fait partie des aléas acceptables. Ce qui me gêne est qu'on tolère à longueur de match des défenses bien plus largement hors-jeu que Lawes était censé l'être ici, que ce soit sur les rucks ou les plaquages comme celui-ci. Non parce qu'on ne voit pas, mais parce que c'est entré dans les mœurs. Et on décide de le sanctionner ponctuellement, parce qu'en l'occurrence cela a abouti à un essai. Je n'aime pas cette logique.

@Ahma

Mais pour dire que la faute n'est pas évidente, il faut que tu n'aies pas d'avis tranché après les images. Si tu vois que Lawes est hors-jeu (ce que par exemple moi je vois sur les ralentis), tu ne peux pas dire que ce n'est pas évident. Ou alors pour le coup tu es malhonnête. Garcès ne refuse pas l'essai parce que la faute n'est pas évidente mais qu'il se dit qu'il va quand même siffler, c'est juste que pour lui la faute est tout simplement bel et bien là. Tout comme j'ai tranché en faveur de la faute ou comme tu as tranché en faveur de l'essai.

  • Ahma
    80595 points
  • il y a 11 mois
@Team Viscères

Nous ne sommes pas dans la position de l'arbitre, les opinions que nous exprimons sont sans conséquence. Tu peux pencher pour la réponse "il y a faute", tu ne peux pas en être sûr. Je ne peux pas être sûr non plus de ma réponse. Et l'arbitre, qui a eu encore beaucoup moins de temps et se trouvait dans de moins bonnes conditions, pouvait encore moins l'être. S'il a tranché en considérant qu'il avait la certitude de la faute j'estime que c'est une décision erronée, dans la mesure où je considère que dans une telle situation le doute doit bénéficier au joueur. Si l'arbitre n'a aucun doute son choix est logique, mais alors il commet une erreur de jugement.

@Ahma

C'est quand même terriblement étroit d'esprit d'estimer que l'arbitre se trompe parce qu'il ne doute pas là où tu vois du doute. "Je doute donc il y a du doute" c'est la même que "je vois une faute donc il y a faute", c'est estimer que notre vision est la seule et unique qui est juste.

  • Ahma
    80595 points
  • il y a 11 mois
@Team Viscères

Je résume le tout simplement, ensuite je n'y reviendrai pas.
Je pense qu'il n'y a pas de faute. L'arbitre pense qu'il y en a une. Donc pour moi il s'est trompé, et je l'écris.
Libre à toi de considérer cela comme de l'étroitesse d'esprit. Je trouve quant à moi que ta réaction ressemble bien plus à une attaque personnelle qu'à un argument de fond, et si tu en arrives là ça ne m'intéresse plus.

@Ahma

Peut-être que je m'exprime mal ou que je me perds dans les pavés, donc si tu as la flemme ou juste pas envie de lire le pavé en dessous je fais en version courte.
Ce n'est pas le fait que tu penses qu'il y n'y ait pas faute (et donc que Garcès s'est trompé, logique) qui me perturbe parce que c'est argumenté, c'est l'affirmation que Garcès aurait dû douter. Elle m'échappe totalement.

  • Ahma
    80595 points
  • il y a 11 mois
@Team Viscères

Je vais forcer ma nature en essayant de tirer un enseignement positif de tout ceci, à savoir qu'il serait souhaitable d'exprimer mes positions de façon plus rigoureuse et plus claire, afin de simplifier les échanges. Ce n'est pas gagné, les idées ne me viennent pas naturellement sous une forme ordonnée et précise.

@Ahma

C'est peut-être aussi moi qui cherche trop à disséquer les messages. Je peux essayer de me soigner, mais si je retourne voir le médecin il risque de me faire interner à nouveau et de vraiment fermer la porte à clé cette fois.

  • Ahma
    80595 points
  • il y a 11 mois
@Team Viscères

Nous sommes tous étroits d'esprit dans ce cas. Il nous arrive à tous, toi inclus, de considérer qu'un arbitre se trompe. En poussant ta logique jusqu'au bout il ne faudrait jamais émettre d'avis sur rien, puisque ce serait "estimer que notre vision est la seule et unique qui est juste". Tu ne t'en prives pourtant pas. Je pourrais reprendre tous les commentaires où tu as contredit quelqu'un et te taxer à chaque fois d'étroitesse d'esprit pour avoir pensé que ton opinion était juste et pas celle de ton interlocuteur.

@Ahma

Tu peux prétendre avoir raison sur l'application d'un règle ou sur une situation donnée, mais ce n'est pas la même chose qu'avoir raison sur le ressenti de l'arbitre.
Par exemple tu peux considérer que Garcès se trompe parce qu'il n'y a pas hors jeu. Il a pris le mauvais référentiel pour déterminer la ligne de hors jeu, il choisi le mauvais moment pour fixer la sortie de balle du ruck, ou juste vous n'avez pas la même lecture des images... ta différence d'opinion avec l'arbitre se fait suivant la lecture d'une série de critères définis par le règlement. Tu peux affirmer ta différence d'opinion avec différents degrés d'aplomb et/ou de mauvaise foi et j'ai pas mal de ressources dans ces deux domaines, je n'ai aucun mal à le reconnaître.
Mais pour moi ce n'est pas la même chose qu'affirmer que l'arbitre aurait objectivement dû douter de sa décision, parce que je ne comprends pas sur quoi cela se base. Un hors-jeu a des critères objectifs (même si leur lecture sera subjective) sur lesquels il est jugé, pour le doute il n'y a pas de critère objectif mais juste un ressenti. Une même personne peut avoir un doute sur un hors-jeu de 1m et être sûr de lui pour un hors-jeu de 20cm, une même situation peut amener une personne à douter et une autre à être sure d'elle. On ne peut pas ôter ou imposer un ressenti (le doute) à une personne.

On peut débattre du hors-jeu de Lawes, je ne suis pas d'accord avec ta lecture de la situation mais tu peux l'expliquer en citant le règlement et en détaillant la situation, ce qui fait que ta position se défend autant que la mienne. Bien sûr je défend la mienne, mais ce n'est pas pour autant que j'affirme que tu dis de la merde. Tu aurais défendu une version "pas de hors-jeu" sans te baser sur le règlement, je ne me serais probablement pas contenté de lui opposer ma version mais j'aurais dégommé ton manque d'argumentation, et sûrement de façon assez véhémente.
Mais quels sont les arguments factuels pour défendre que Garcès aurait dû douter? L'éventuel hors-jeu se jouerait à pas grand-chose? Lui l'a vu présent. Tout comme un arbitre ne va pas inventer une certitude sur des images où il n'arrive pas à se faire un avis, un arbitre ne va pas s'inventer un doute sur des images où il réussit à se faire un avis (même si l'avis n'est au final pas juste). On passe déjà assez de temps à discuter des décisions et de l'application des règlements, si en plus on commence à discuter du bien-fondé du degré de certitude des arbitres on ne s'en sort plus.

Et pour lever tout doute : ce n'est pas parce que je tape un pavé défendant une position que j'affirme forcément avoir raison. J'affirme juste mon opinion haut et fort, libre à chacun d'y adhérer ou non. Et le fait qu'une personne n'arrive pas à me convaincre ne signifie pas non plus que cette personne a tort, juste que je n'adhère pas à son opinion. Pour tout ce qui sort du factuel (celui qui affirme que Huget a marqué des dizaines d'essais en sélection a juste tort, peu importe la qualité du débat), nous avons tous nos vérités, je trouve intéressant et enrichissant de les confronter mais ce n'est pas pour autant que je pense détenir LA vérité.

Le plus beau dans tout ça, c'est que cette règle du "one man ruck" a été créée parce que les Anglais avaient pleuré après avoir été mis en difficulté par les Italiens et aujourd'hui ils pleurent parce qu'on leur refuse un essai à cause de cette règle. Cela s'appelle le karma.

@Team Viscères

Ah ouais, c'était ce match où les Italiens ne venaient pas se lier sur les portés ?... Karma ou/et retour de kick !... Pour revenir sur la TMO, on sait que ce n'est pas la panacée : le visionnage des images n'exclue pas la subjectivité, même inconsciente de l'arbitre assis ou debout, sa faculté à assimiler les pixels, pas plus sa défaillance potentielle ou sa feignasserie niveau cadres et champs de caméra... En tous les cas, il m'apparaît que Garcès a sollicité le TMO suite à un ressenti live, la position très-trop avancée de Lawes... Les images, pour moi, sont claires, il est à la faute, même si Perenara l'a bien cherché en refusant à plusieurs reprises de sortir de son côté fermé, et en mésestimant la capacité du deuxième ligne à longs bras à venir le contrer (pied gauche ouvert)... Avec 5 ou 7 points dans la balance, on peut facilement comprendre que le temps de la décision ait pris quelque temps aux arbitres...

Il y a pas tellement à polémiquer dans ce cas là... il est pas sur la même ligne que ses coéquipiers en plus

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News