Chris Hala'ufia prend un carton rouge pour un plaquage cathédrale et fait réagir son coach
Le plaquage cathédrale de Hala'ufia fait réagir

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le troisième ligne des London Welsh, Chris Hala'ufia, a pris un carton rouge suite à un plaquage cathédrale contesté par son entraîneur.
Voici un fait de match qui va de nouveau relancer le débat sur la sévérité des sanctions et sur la nature du « plaquage dangereux ». Lors de la rencontre entre les London Irish et les London Welsh (victoire 15 à 9 des promus), le troisième ligne Chris Hala'ufia a été expulsé du terrain pour un plaquage cathédrale, une décision qui a fait vivement réagir Brian Smith, son entraîneur.

L’action se déroule durant le premier quart d’heure de jeu, sur une attaque au centre du terrain, Hala’ufia désintègre d’un énorme tampon son adversaire. Les pieds quittent le sol et le plaquage est rude, carton rouge décide l’arbitre. Pour le manager des Irish le geste était pourtant parfaitement dans la règle : « Nous ne sommes pas d’accord avec la décision de l’arbitre. Pour moi le plaquage était très bien réalisé. Chris (Hala’ufia, ndlr) ne pouvait rien faire de mieux, nous sommes persuadés que le geste est parfaitement exécuté. Au Rugby à XIII, quand un plaquage parait limite, c’est noté sur le rapport et l’action est revue après le match afin de prendre la décision la plus à-propos. Je pense que nous avons beaucoup à apprendre du XIII où les équipes sont rarement réduites à 12 joueurs ».

En comparant avec ce qui se fait en rugby à 13, Brian Smith souhaite souligner les décisions qu'il trouve parfois hâtives et trop à chaud des arbitres de champ. Pour lui le plaquage ne méritait pas même une pénalité. On vous laisse vous faire votre propre avis sur la question :

Arthur Bourdeau
Arthur Bourdeau
Cet article est rédigé par Arthur Bourdeau, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@Ced : les vieux briscards comme toi, sur le Rugbynistère depuis le lancement de sa version minitel, ne connaissent pas encore les astuces ? Mon ami Ced, si tu supprimes les h ttp:// et www tu peux publier une url 😉

Par exemple : lerugbynistere.fr ou youtube.com

Fais-en bon usage !

  • ced
    100483 points
  • il y a 9 ans

@Kadova : c'était un match Racing - ASM (héhé)
plus sérieusement
je voulais te mettre le lien mais apparemment faut être VIP pour ça, sur youtube "machenaud parra", tu peux lire youtube de là où tu es ?
ça c'est un placage intéressant, il aurait pu faire pareil, plutôt que de le retourner.
c'est pourtant bien le type de placage de Machenaud qu'on apprends (apprenait ?) à l'entrainement.

Je n'ai vu que cette vidéo, mais il me semble que les hanches du joueur plaqué ne sont jamais plus hautes que ses épaules, il tombe à plat sur le dos et les jambes sont en l'air mais ,je ne suis pas sur de la justesse du rouge...au vu de cette vidéo sans ralenti.

  • Haoshin
  • il y a 9 ans

Le rouge n'y est pas pour moi y en a marre de ces arbitres qui foute des rouges pour rien. Sérieux le gars prend le ballon en retrait et saute en l'air et vu qu'il fait 40 Kg de moins il se fait découpé normal. Je trouve plus violent les plaquages a la tête sur les avants qui résiste et ne tombe pas que tous ces joueur qui font du cinéma façon italienne, ca va pourrir notre sport comme le foot. C'est comme les mec qui fonce sur un joueur qui saute pour contré le ballon et qui tombent par terre pour faire croire que c'est un plaquage sans ballon/a retardement il fait comment le mec en l'air pour l'évité ? Il se fait gréffé des ailes ?

  • Fophe
    3728 points
  • il y a 9 ans

Je pense que pas mal de monde se trompe sur ce que l'arbitre considère comme répréhensible. Il ne s'agit pas d'un problème de force ascendante ou de tout autre considération de physique-chimie.
Il n'en reste pas moins que l'action du plaqueur a pour effet de faire passer les épaules du plaqué sous la ligne de ses hanches et qu'il retombe sur les vertèbres.
Pour moi la règle et son application sont claires. Il y a faute et logiquement sanctionné.
Comme le disait Ced, le plaqueur aurait même pu gagner des mètres supplémentaires en continuant la poussée plutôt que de basculer le plaqué au sol (avec intention ?) et donc sanction ...

S'il y a rouge ici, je ne comprends pas pourquoi !
Je peux comprendre que l'arbitre se trompe vu la vitesse de l'action et le désossement du plaqué...
Mais, à mon avis : pas de force ascendante (ni descendante d'ailleurs), effort d'encercler l'adversaire en dessous du niveau des épaules !
Si on joue à touche-touche dans la cours de récré, alors oui, il y a carton rouge et convocation chez le directeur mais là, on devrait applaudir car il retourne un gars lancé et est à deux doigts de le ramener dans ses 22.... en respectant les règles !
Par contre, 6592, on ne peut le mettre à Fleury : il n'y a plus de place avec l'arrivée des tonguiens et de leur staff, sans oublier tous les supporters anglais qui osent chanter au stade !

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 9 ans

Bien dit, ced, meme si je ne connais pas ce plaquage de Machenaud sur Parra. C'etait quel match ?

  • coujou
  • il y a 9 ans

le rouge est largement mérité

  • ced
    100483 points
  • il y a 9 ans

il le prends bien mais il exerce une bascule avec les bras, l'arbitre est très bien placé.
avec un petit effort supplémentaire, il le fait reculer de 10 m, il ne prends pas de pénalité et il fait progresser son équipe (cf le placage de Machenaud sur Parra), c'est un métier.
ce qui peut agacer, c'est le cas de l’entraîneur, c'est que l'action a lieu au bout de 15min mais on arbitre pas en fonction du temps qu'il reste à jouer.

  • théo
    296 points
  • il y a 9 ans

c'est pas parce que le mec s'est fait désosser et qu'on voit ses pieds partir qu'il y a plaquage cathédrale, l'arbitre a totalement abusé sur ce coup, on cherche à faire un sport de pleureuses, on ne peut même plus coller des gros tampons sans être pénalisés

  • aupaAB
    8799 points
  • il y a 9 ans

Mouais, je m'attendais à bien pire comme plaquage pour sortir le rouge direct. Plaquage bien viril c'est vrai mais qui reste toutefois dans la règle. Ok pour un jaune à la limite mais pas plus

@Kadova : L'arbitre c'est JP Doyle

  • Frenchie
  • il y a 9 ans

Orange.

  • sodomike
  • il y a 9 ans

On s' en fout qu' il l' ai coupe en deux, qu' il tombe sur les vertebres ou autre. C' est un plaquage violent mais dans les regles, pas action de monter, retourner puis descendre tete la premiere le plaque. La force applique est horizontale et non verticale. Si le plaque balance ses jambes par devant c'e st pas la faute du plaqueur.
Au depart decouper un gars c' est quelque chose de positif au rugby. et maintenant on sanctionne les gars qui realisent bien l'action de base du rugby.
Les arbitres qui sanctionne des gros plaquages reglo en les prenant pour des cathedrales et le truc le plus enervant au rugby avec les gars qu' on a apparement le droit de percuter sans balon apres un coup de pied a suivre.

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 9 ans

Rouge pour moi, car il l'a vraiment coupe en deux. Et quand on compare au jaune plus loin dans la video, c'est correct. On sait qui etait l'arbitre ?
Et je ne suis pas non plus d'accord pour comparer avec la League, qui a ses propres regles.

  • PsykoT
  • il y a 9 ans

Pour moi c'est un découpage violent mais en règle. Il ne monte pas le joueur pour le redescendre ... il l'enfonce juste et l'autre a ses jambes "qui flottent".
Au pire un jaune mais là un rouge dans les 15 premières minutes c'est vraiment dur pour l'équipe

  • franciscus
  • il y a 9 ans

Avec son bras gauche le plaqueur relève les jambes du plaqué, il le ramène au sol en plein sur les vertèbres. Pour moi le rouge est justifié.

  • 6592
    31780 points
  • il y a 9 ans

Rouge c'est un peu dur.
Il est vrai que le plaquage est à la limite (mais objectivement pas au-delà) niveau hauteur, et comme le plaqué vient de prendre le ballon, il est en léger déséquilibre arrière semble-t-il, ce qui fait uqe ses jambes décollent.
Résultat : plaquage limite mais passable, mais scène impressionante et porentiellement dangereuse (mais personne n'est vraiment en faute) = arbitre qui sanctionne dur (compréhensible).

Résultat, c'est malheureux, mais perso je trouve que personne ne mérite d'être chargé, ni joueur ni arbitre.
Enfin ça n'est que mon avis, peut être que le plaqueur mérite 5 ans de suspension dont 2 à Fleury :°)

  • VDJ
  • il y a 9 ans

Autant parfois les décisions sont contestables, autant là il le coupe en deux et lui écrase la tête dans la pelouse. Rouge mérité.
Cela dit, il est intéressant de faire appel à la vidéo post match sur certains plaquages, mais les sanctions se multiplieraient sur tapis vert et ça serait vite compliqué.
Quant à dire qu'on doit s'inspirer du XIII c'est oublier qu'il y a une spécialité du "😜laquage" à l'épaule dans ce sport qui inadmissible pour l'intégrité physique des joueurs, on ne forme pas des bulldozers sans cervelles mais des joueurs de rugby.

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
News
Vidéos