La belle échauffourée entre le Stade Toulousain et Glasgow

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Trop de retard... trop de tensions... la bagarre entre le Stade Toulousain et Glasgow a fini par éclater... il ont bien fait d'attendre les protège-dents les Ecossais
Quand la neige fait chauffer… les esprits. Tout le monde s’est plongé (ou perdu) dans le feuilleton de la 4ème journée de H Cup produit par la Glasgow Warriors Productions. Les Ecossais qui ont mis plus de 15h pour rejoindre l’aéroport de Blagnac ont eu la douce surprise de ne pas voir arriver leurs bagages. Alors que le Stade Toulousain proposait de fournir tous les équipements aux joueurs de Glasgow, ces derniers préféraient attendre l’arrivée probable de leurs équipements le mardi matin. Les dirigeants toulousains, Bouscatel et Novès en tête, n’hésitaient pas à exprimer leur mécontentement devant la décision des Ecossais, validée par l’ERC… mais n’auraient-ils pas fait la même chose dans le cas contraire ?

C’est sous une bronca offerte par le public toulousain que les joueurs de Glasgow sont entrés sur le terrain d’Ernest Wallon. Les joueurs des deux camps, sous pression depuis samedi, ont livré un combat de tous les instants en première mi-temps. Les Ecossais n’avaient pas grand-chose d’autre à proposer. C’est ainsi qu’à la 20ème minute, Rob Harley plaquait Thierry Dusautoir sans ballon sans toutefois être hors-jeu (le ballon était effectivement sorti). Une faute non sifflée par l’arbitre à laquelle s'est ajoutée celle de Richie Gray quelques secondes plus tard… et badaboom. Une grosse échauffourée éclate entre les deux équipes. Quelques coups de poing sans gravité sont distribués. L’arbitre prend la bonne décision en sortant le jaune pour Gray, prometteur deuxième ligne international.

Alors que les joueurs de Glasgow se sont accrochés jusqu’à la 44ème minute (14-10), ils ont fini par exploser en vol face à des Toulousains appliqués (36-10). Le bonus en poche grâce notamment à une très bonne performance de Louis Picamoles, le Stade devra se concentrer pour le rendez-vous décisif chez les London Wasps (21 janvier 2011)…

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ils ont eu le temps de bouillir!

  • lebaba
    0 points
  • il y a 9 ans

et pourquoi le 2émé ligne le (4 )na pas pris un coup de latte dans le pif

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News