XV de France : Romain Ntamack va-t-il passer devant Anthony Belleau dans la hiérarchie ?
XV de France : Romain Ntamack va-t-il passer devant Anthony Belleau dans la hiérarchie ?
Le jeune Toulousain pourrait être l'une des surprises de la liste du XV de France en vue du 6 Nations 2019.

Sera-t-il l'une des surprises de Jacques Brunel ? Ce mercredi, le sélectionneur dévoile sa liste de joueurs appelés pour le prochain Tournoi des 6 Nations. Et Romain Ntamack est la grosse cote du moment. Devenu titulaire indiscutable au Stade Toulousain, le champion du monde U20 brille en Top 14 comme en Champions Cup. Et sa polyvalence peut s'avérer précieuse, pour soulager Camille Lopez à l'ouverture, ou l'un des centres. Le poste où le joueur de 19 ans est le plus utilisé en club.

XV de France - 6 Nations 2019 : ces 5 joueurs qui pourraient s'inviter dans la listeLe rugby français peut voir venir. Si le réservoir au poste d'ouvreur a longtemps été très pauvre, la nouvelle génération (Ntamack forcément, mais aussi Carbonel, Jalibert, voire Hastoy) est très prometteuse. Et s'exprime déjà au plus haut niveau. Comme le fait déjà Anthony Belleau. Lui aussi fait partie de cette génération dorée. Le Toulonnais n'a que 22 ans, et il compte déjà 54 matchs chez les pros (13 cette saison) en club. Mais aussi 8 sélections chez les Bleus : il y a plus d'un an, Guy Novès l'avait lancé sur la scène internationale.

Depuis, Belleau est devenu un régulier du Groupe France, malgré le retour de blessure de Camille Lopez. La dernière tournée de novembre, le Varois l'a passé dans un rôle de joker de luxe sur le banc, lui aussi pouvant couvrir le poste de 3/4 centre.

Une trajectoire inversée

Alors, si Belleau est installé, pourquoi vouloir forcément le comparer et le mettre en concurrence avec Ntamack ? On l'a dit : les deux jeunes ont la même polyvalence 10/12, utile au moment de faire la feuille de match. Ils sont jeunes, et présentent le profil du remplaçant idéal, au cas où les lancer directement dans le grand bain de la Coupe du monde se révélerait trop risqué. Brunel n'a-t-il pas dit que son groupe du 6 Nations collerait à celui du Mondial 2019 ?

XV de France : avec quels joueurs pour débuter le Tournoi des 6 Nations 2019 ?Le Japon reste un rêve pour Ntamack, mais ce dernier fait tout ce qu'il faut pour influencer le sélectionneur. Devenu indiscutable à Toulouse, il n'est pas étranger dans le retour au premier plan de son club. Il joue juste et fait jouer derrière lui, prend les intervalles, distille des coup de pied rasants bien sentis... 

La trajectoire de Belleau est inverse. Comme le symbole d'un RCT à la peine cette saison, l'ancien Agenais ne joue pas en confiance dans une équipe qui en manque terriblement. Doit-il pour autant servir de fusible, et déjà être écarté au profit d'un énième nouveau joueur qui ne connait pas le Groupe France, hormis lors d'un stage à la fin du mandat de Guy Novès ?

En joker de Lopez

Titularisé à 4 reprises au centre, contre 10 à l'ouverture, Belleau reste un ouvreur dans la tête du staff varois. Chez les Bleus, c'est aussi en n°10 qu'il a pu s'exprimer. Et c'est peut-être là sa chance. Car s'il y a bien un poste où la concurrence fait rage au sein du XV de France, c'est celui de centre. Fickou est en forme internationale. Fofana et Lamerat vont revenir. Le staff a fait de Doumayrou et Bastareaud des titulaires en puissance. En pleine forme, Vakatawa n'est même plus appelé... Autant vous dire qu'il sera difficile pour Ntamack de se faire une place de choix.

Si le Toulousain est appelé, ce serait donc vraisemblablement comme joker de Lopez, dans un rôle similaire à celui de Belleau lors de la dernière tournée. Or, sur ses 14 titularisations cette saison, Ntamack n'en a débuté que 3 avec le maillot floqué du n°10. Qui plus est dans une formation tournée vers l'offensive, ce qui n'est pas le cas du XV de France. Lui donner les rênes du jeu tricolore - même en cours de match - ne serait pas forcément un cadeau.

Anthony Belleau (en Top 14) Romain Ntamack (en Top 14)
1 essai 4 essais
8 plaquages / match 8 plaquages / match
14.09 m parcourus par match 42.25 m parcourus par match
5 lignes cassées 13 lignes cassées
19 passes par match 8 passes par match

 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Cabal
    640 points
  • il y a 5 mois

Brama je va t il passer devant Belleu on aurait pu rajouter Et Marchand devant Guirado ????

En doublure de Lopez je mettrai Ntamack.
Belleau il est trop... enfin il est pas assez..., enfin je trouve que cest un bon joueur de club.

Notre charnière sera Doussain-Beauxis.

@Team Viscères

Parra / Trinh Duc !

@Team Viscères

Vintage

Si on veut un jeu de mouvement avec des belles envolées une ligne de 3/4 -9/10 Dupond-Lopez
thomas-Ntamack-Fickou-penaud
Ramos
c'est ce qui se fait de mieux en ce moment. mais peut être un peu léger en défense?

j'attendrais un peu pour Ntamak pour ne pas le griller d'entrée comme on sait si bien le faire avec tous les jeunes ces dernieres annees. On en est encore a chercher l'homme providentiel alors qu'il faudrait peut etre revoir le plan de jeu du XV de France.

Et puis meme si je le trouve plutot bon, il joue pas toujours en 10 a Toulouse (souvent en 12) et beneficie de la belle perf actuelle des arrieres toulousains. Dans le XV de France, ca va pas etre pareil pour lui.

J'aurais plutot essayé d'integrer Ramos, un peu plus agé, tres bon buteur, tres polyvalent.

Un peu cruel pour Belleau ce VS non ?
Bon le Toulousain joue dans une équipe qui carbure au super, ce qui n'est pas le cas du Toulonnais.
Mais si Belleau était intégré au collectif toulousain ne ferait-il pas (presque) aussi bien ?
J'aime bien Belleau, c'est un joueur vif qui a des pattes, et qui peut prendre des intervalles (cf. son essai contre les Sudafs il y a 1 an, un modèle du genre).
Mais le Toulousain a une meilleure vision du jeu, plus de vitesse, des appuis très courts qui le rendent vraiment irrésistible sur les premiers appuis. Il doit seulement être un peu plus régulier sur la défense à mon sens. Il se montre parfois un petit peu nonchalant sur certains placages.

Il faut saluer Ntamack parce qu'on le brocardait souvent comme un "le fils de" il y a 2 ans et qu'il est en train de prouver qu'il est tout simplement un très bon joueur de rugby. Depuis le Mondial U20 où il s'est montré clinique et hermétique à toute pression, il assume son statut et se profile comme un des leaders probables du rugby bleu dans les prochaines années... Bravo à lui.
Mais je mettrais Ntamack derrière Fofana en 12, et Belleau derrière Lopez en 10 parce que c'est quand même le futur et qu'on est souvent trop durs avec les joueurs qui évoluent à ce poste... Il faut laisser bosser Belleau derrière Lopez et ne pas l'éliminer déjà, on aura pas trop de 2 ou 3 ouvreurs potentiels quand Lopez ne sera plus là après 2019 (il a mal à la cheville je crois).
Doumayrou out et Lamerat réserviste.

@artillon

Difficile pour Belleau, un pack qui n'avance pas, une 3eme l'une fantomatique, et la mayo qui n prend pas derrière. Même Wilko serait dans le dur.

Arriver à trouver des articles où c'est-y qu'on nous y cause pas d' N'Tamack va devenir un travail de Romain.

Ntamack malgré ses qualités est encore très jeune, et bénéficie d'un collectif à Tls qui joue bcp. J'ai l'impression qu'à cause de ces deux points, ce serait un peu le lâcher en pleine EdF, au niveau int'l. Peut-être faut-il les sélectionner tous deux, et les alterner derrière Lopez sur le banc.

  • gwen89
    472 points
  • il y a 5 mois

Je ne veux pas être désagréable avec Belleau mais après une phase finale réussie avec Toulon, on ne voit pas de progression. Au contraire, il ne pèse pas sur les matchs.
Alors que Ntamack, quelle belle surprise de ce début de championnat !

Pour l'équipe de France, il faut arrêter de mettre des joueurs d'équipes qui jouent (et qui gagnent ) En EdF ils peuvent pas s'adapter…..

J'ai mis les deux et il faudrait faire la même chose à tous les postes. Notre seule chance de taper quelques équipes au Japon est de jouer à 30 contre 15.

@Le rugby est un jeu

A méditer...

J'ai mis Belleau, mais c'est un crève-coeur. Vivement l'après CDM, qu'on puisse constituer un nouveau groupe !

  • epa
    32627 points
  • il y a 5 mois

Belleau a quand même beaucoup plus d'expériences avec une équipe difficulté. Ce ne sera pas de trop avec l'EdF.

@epa

si on cherche des joueurs en difficulté parce que ca correspond au profil du XV de France, ben je postule alors, j'ai un bon CV

  • Nokian
    1726 points
  • il y a 5 mois
@epa

Belleau je le trouve pas bon contre les équipes qui mettent la pression donc moi perso je mettrais Ntamack.

Derniers articles

News
Ecrit par vous !
News
News
Ecrit par vous !
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News