XV de France : le problème des Bleus serait-il mental ?

XV de France : le problème des Bleus serait-il mental ?
XV de France : le problème des Bleus serait-il mental ?
Préparateur mental et arbitre de Jeep Elite, Régis Bardera évoque avec nous la préparation mentale dans le monde du rugby.

Pour connaître Régis Bardera :

Qui est Régis Bardera, arbitre de Jeep Elite et préparateur mental ?


Régis, tu accompagnes l’équipe de France de basket-ball féminine en tant que préparateur mental, mais aussi l'équipe de handball masculine professionnelle de l'USAM à Nîmes, qui évolue en Lidl Starligue : as-tu déjà exercé auprès d'une formation de rugby ? 

Non, pas encore ! 

Le monde du rugby ne t'es pourtant pas étranger : tu interviens auprès des arbitres de Fédérale 1 : en quoi consiste ton rôle auprès d'eux ?

Mon rôle est avant tout de sensibiliser chacun à ce travail d’introspection indispensable lorsque l’on recherche la performance. Comment être authentique, humain et au final plus performant ? Cela fait maintenant trois ans, j’ai fait de belles rencontres, et je suis très heureux de constater des belles évolutions. Il y a des belles personnes, studieuses, travailleuses, des arbitres qui aiment le rugby, qui aiment l’arbitrage, qui respectent profondément les acteurs, les coachs, la hiérarchie et surtout, je ressens un énorme potentiel. Avec eux, je fais en sorte d’apporter des outils, d’être à leur écoute et il est vrai que mes 20 ans d’arbitrage au plus haut niveau me permettent de comprendre plus facilement leurs difficultés.

Selon toi, pourquoi une équipe de sport en général, ou un sportif, aurait besoin d'un préparateur mental ? 

Pour commencer, je vais d’abord citer Denis Troch (joueur de foot puis entraîneur, Troch est par la suite devenu préparateur mental. De Clermont lors du dernier Brennus, notamment. ndlr) : « La préparation mentale est un travail au quotidien pour le sportif, elle est indispensable au même niveau que la préparation physique et technique. La préparation mentale va permettre de tirer la quintessence des deux autres. » Tu me demandes les bienfaits de la préparation mentale. C’est avant tout, et en premier lieu tout mettre en oeuvre pour être le plus aligné possible entre le cerveau, le cœur et le corps. Elle va permettre aussi de transformer une émotion négative en émotion positive. Elle permet d’impliquer tous les jours à l’entraînement un geste le plus juste et le plus régulièrement possible. Elle permet d’apprendre à se connaître, à communiquer, à valoriser ce que l’on fait.

Elle aide à trouver ses propres solutions. Avoir une préparation mentale permet forcément d’avoir à vos côtés une personne qui vous écoute. Alors forcément ça joue sur la confiance. La gestion d’émotion est aussi un gros travail. J’aime travailler sur "la seconde de doute". Tout athlète comme tout chef d’entreprise, à un moment donné, a un doute. Comment arriver à la surmonter, à carrément la supprimer ? Ce que j’aime aussi dans la préparation mentale, c’est comment réussir à découvrir l’autre, comprendre ce dont il a besoin. Dans une équipe, arriver à faire une passe de plus, un encouragement de plus, c’est déjà une belle étape.
C’est pour cela que mon rôle est d’écouter l'autre, repérer sa force et la valoriser pour l'utiliser dans les moments un peu délicat. Je suis persuadé que la force des plus grands, à tous les niveaux, c'est d'arriver à déceler ce qui est unique chez soi, c’est pour cela que toute démarche commence avec un travail d’introspection important.

La préparation mentale, c’est aussi une volonté de positiver ?

Oui, de visualiser les choses. Pour cela je fais appel à l'imagerie mentale. C'est rechercher une émotion positive qui est liée à notre enfance, notre vie et qui nous rappelle un moment agréable. Des outils existent pour permettre de gérer au mieux ses émotions lors d'un moment fatidique et délicat. Comme les déclencheurs émotionnels où la technique est d'associer un moment particulier à un geste qui va servir de bouton poussoir pour rappeler les sensations de l'instant vécu à un moment où l'on en aura besoin. Et pour conclure cette question, je citerais Nicolas Raimbault : « Le couplage corps et esprit est essentiel. »

Revenons au XV de France : d'un point de vue extérieur et professionnel, le problème est-il (notamment) mental ?

Toutes les défaites ne sont pas liées au mental et même s'il est une évidence, il n’est pas plus ni moins que les autres facteurs que sont les parties techniques, physiques, il ne faut surtout pas l’oublier. Il faut savoir que le mental ne résout pas tous les problèmes. C’est une aberration de penser tout cela. Le mental va forcement nécessiter une préparation et surtout, qu’il ne faut pas isoler des autres. Je répète le couplage corps et esprit est essentiel. Le mental, tout le monde en a, par contre ça se cultive, c’est comme la motivation. C’est une énergie qui demande chaque jour une attention, afin d’accepter et de transformer les contraintes en plaisir, c’est pour cela que la préparation mentale va permettre chaque jour de réaliser un travail bien exécuté, de répéter de manière juste. Donc est-ce que le soit disant problème est mental, j’en suis loin d’être persuadé.

Sur quel axe mental les Bleus doivent-ils travailler ?

Je ne peux répondre avec assurance, ne connaissant pas le groupe, et n’ayant pas fait de diagnostic de chaque joueur. De plus mon rôle n’est surtout pas de juger quiconque, ni quoique ce soit. Il y a un staff et une équipe de qualité dont les résultats, à ce jour, ne correspondent pas forcément aux résultats espérés, souhaités. Je vais donc partager avec vous mon fonctionnement dans les moments délicats. Il est recommandé de rappeler régulièrement, sa vision, sa stratégie, vers où et comment on veut aller. Puis de ne jamais oublier la notion de plaisir dans ce que nous entreprenons. La priorité est de rester sur les forces individuelles et collectives, sur ce que chaque joueur réalise de manière innée, sur ce que chaque joueur sait faire très correctement. S’appuyer sur l’unicité du talent de chacun, et j’ai tendance à dire qu’il est préférable de travailler ses forces que ses faiblesses, c’est tellement plus agréable. 

Dans mon fonctionnement, je vais d’abord chercher ce qui fonctionne, ce qui marche, ce qui est positif, avant d’aller chercher les erreurs, les points faibles. Il est en tout cas essentiel dans toutes démarches d’associer en permanence le joueur à ses expériences positives et ses réussites et le dissocier le joueur de ses expériences négatives et de ses échecs. Valoriser, encourager, s’appuyer sur ce qui fonctionne, voilà la démarche que je préconise.

Les Bleus n'ont pas de préparateur mental dans leur staff. On est en 2019 : c'est une erreur ?

Je n’ai surtout pas à juger ces choix, l’essentiel est de retenir et tout le monde en est conscient, que le corps et l’esprit sont indissociables, je ne cesse de le répéter. Certains vont chez l’osthéo pour rechercher du confort pour leurs corps, il en est de même pour l’esprit. L’apport d’un préparateur mental peut être bénéfique sur l’aspect motivationnel, sur la notion de plaisir, sur la responsabilité de chaque joueur, d’utiliser au mieux son potentiel et de travailler en toute confiance.

On parle beaucoup d'un manque de leadership au sein du XV de France : selon toi, qu'est-ce qui explique cela ? C'est insurmontable ou certains pourraient se révéler d'un coup en vue du Mondial ? 

Le leadership est la capacité à un joueur de s’exprimer pleinement. D’où l’intérêt pour le joueur de penser à soi pour apporter du bien être à l’équipe. Chaque joueur peut s’autoriser à devenir leader lorsque l’équipe a besoin de son talent et en acceptant, avec l’apport d’un préparateur mental, de revisiter ses croyances limitantes peut aider le joueur à révéler son talent personnel afin de le mettre au service de l’équipe. En vue du Mondial, l’essentiel selon moi, c’est d’agir le plus souvent avec son cœur. Ce qui est juste pour nous vient toujours du cœur. Se prendre en main, ne pas trouver de clauses externes et avoir le sentiment chaque jour de grandir, d’avancer, d’apprendre et se créer individuellement les conditions pour que le résultat arrive. A partir de là, le résultat arrive... Des questions peuvent et doivent se poser : qu’est ce que je veux vraiment ? Ce que je fais aujourd’hui, est-ce que ça correspond à ce que je suis, suis-je aligné ou bien y a-t-il un décalage ? Qu’est-ce que je sais faire de différent des autres que je peux proposer à cette équipe ? D’où l’intérêt de ne pas rester seul avec ça, comme un poisson rouge qui tourne dans son bocal, en ayant que ses propres réponses, d’où l’importance d’échanger avec des personnes qui ont certaines compétences car cela permet de comprendre. 

Il y a plein de gens qui ont des compétences, pour nous accompagner à ne pas avoir peur, car tout est possible !

Tout est possible, c'est-à-dire ?

Chacun de nous est unique, a ses propres passions, ses propres rêves. Il est tout à fait possible d’aligner sa nature profonde, sa trajectoire professionnelle, et ses projets de vie. Pourtant, il peut nous arriver de nous sentir enfermés dans notre métier, notre mode de vie ou notre parcours, sans forcément savoir comment en sortir. Arrive alors un moment où il nous semble essentiel de reprendre les choses en main, où l’envie de tout changer se fait de plus en plus présente, et où, parallèlement, la peur de l’inconnu nous empêche de franchir le cap. La préparation mentale aide à retrouver le sens de ses projets et… explorer tous ses possibles ! Alors certes, on n'est jamais sûr de gagner et tout ce que l’on fait les uns des autres, pas sûr d’avoir raison, mais le rôle d’un joueur de haut niveau est de créer les conditions pour que ça gagne. Donc rester focus sur ce sur quoi on peut agir et remercier la vie de me donner toutes les épreuves qui me permettent de grandir sur moi-même.

Pour conclure, je citerai Antoine de Saint Exupéry : « Les seules limites que nous avons sont celles que nous nous fixons »

Passons à des interrogations plus légères L'un des préparateurs mentaux les plus connus du grand public, c'est Denis Troch : faut-il forcément avoir une moustache dans ce métier ? Si oui, difficile d'expliquer l'échec de Jacques Brunel dans ce domaine...

J’ai rencontré Denis Troch, j’ai été formé par Denis Troch, j’ai un profond respect et une grande reconnaissance, je lui dois énormément. Avant d’être un homme très compétent dans son domaine, c’est avant tout un grand homme , bienveillant, avec un cœur énorme, une très belle rencontre ! Jacques Brunel, que je ne connais pas personnellement, je lui souhaite très sincèrement le meilleur à lui, à son staff et toute l’équipe. Cet homme dégage beaucoup de respect, d’écoute et à chacune de ses interviews, je suis à l’écoute car il a une sensibilité profonde. Et j’aimerais avoir l’opportunité de le rencontrer un jour. Et je me permets de corriger votre question, que je ne partage pas du tout : il n’y a pas d’échecs, ce sont des expériences riches qui vont forcement permettre de retrouver la lumière prochainement.

Comment se passe une séance de préparation mentale ? 

La préparation mentale n’est pas une psychothérapie, il n'y a pas de divan : nous travaillons sur la réalisation d’un objectif. La préparation mentale, c’est ce qu’il se fait dans l’esprit. On travaille les habilités cognitives et motrices, les émotions, l’état de conscience et la relation avec autrui. Une séance, elle peut être collective, individuelle. Elle passe tout d’abord par un diagnostic, une écoute hyper active et à partir de là, va cheminer chez le joueur, la mise en place d’un travail quotidien au même titre que la préparation physique et la préparation technique.

Un conseil pour les supporters de l'Usap, en cette saison très difficile ?

Je n’ai pas de conseil à donner car je dis souvent : un conseil ça ne se donne pas, ça se demande. Donc étant donné que j’ai fait mes études à Perpignan, que j’adore cette ville, je souhaite aux supporters de retrouver au plus vite les résultats qu’ils espèrent, d’être patient et de ne rien changer car pour avoir été quelques fois à Giral, ce fut une atmosphère magnifique qui forcement porte les joueurs.

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Transferts
Vidéos
News
Transferts
News