XV de France féminin - Les Bleues trop justes face à l'Angleterre à Clermont
A Clermont, le XV de France féminin n'a pas réussi à faire tomber l'Angleterre.
L'équipe de France féminine s'est inclinée ce samedi à Clermont face à l'Angleterre lors du premier match des deux matchs de la tournée.

Pas de round d'observation

Françaises et Anglaises se retrouvaient ce samedi à Clermont quatre mois après leur match dans le cadre des Super Series aux Etats-Unis. Cet été, l'Angleterre l'avait emporté de deux petits points après une pénalité de Scarratt à la 72e. Depuis, la centre a été élue meilleure joueuse du monde lors des World Rugby Awards au Japon. À Marcel Michelin, elle a plutôt été bien contenu par la défense tricolore. Il faut dire que les Anglaises n'ont pas produit le jeu fluide qu'on leur connaît. Pour rappel, c'était le premier match international des deux nations. Mais on a vu dès la première minute avec le plaquage de Vernier que les Bleues en voulaient. 

Des imprecisions de chaque côté

De fait, on a vu de nombreuses imprécisions dans chaque camp malgré de belles intentions. Notamment côté français avec une volonté d'écarter rapidement le jeu avec Drouin. Mais souvent, la dernière passe a mal été assurée ou bien les Tricolores ont été perturbées par la grosse défense des Red Roses. Ces dernières ont connu aussi des ratés et ont été dominées territorialement dans le premier acte. Cependant, elles sont su faire preuve de réalisme. En l'espace de quelques minutes avant les citrons, elles ont profité des fautes françaises pour investir le camp adverse. Au lieu de prendre les points au pied, elles ont choisi la touche. Résultat : deux essais en force la troisième ligne et capitaine Hunter (33e, 38e) pour porter le score à 17 à 3 à la pause.

Une mêlée bleue en place...pas la touche

À ce moment-là, la question était de savoir si les Bleues avaient la capacité de réagir ? On se souvient que cet été, les Anglaises étaient dans leur position et elles avaient su revenir pour l'emporter. Pour cela, avoir une bonne touche est essentiel pour avoir de bons ballons. Dominatrices en mêlée et plusieurs fois récompensées, les Tricolores ont en effet été bien lues par les Anglaises sur les lancers. Elles ont manqué une première occasion dès l'entame après un bon mouvement où Sochat a mis ses coéquipières dans l'avancée mais l'essai de Trémoulière a été refusé pour une obstruction. Quelques minutes plus tard, et alors qu'elles avaient mis les Anglaises à la faute, elles ont perdu deux nouveaux ballons, dont l'un juste devant la ligne. 

Une réaction trop tardive

Malgré ce premier échec, les Tricolores n'ont pas baissé les bras à l'image d'une Jessy Trémoulière qui a mis remis son équipe dans l'avancée devant son public. La domination française a finalement été récompensée à la 63e par une réalisation de Boudaud. Mais il a fallu aux Bleues qu'elles produisent de gros efforts, à 15 contre 14 après le jaune de Packer (57e), pour que la centre trouve la faille petit côté. La réaction anglaise a été immédiate avec du jeu à une passe pour resserrer la défense. Pas d'essai cette fois-ci mais trois points par Scarratt pour se mettre à l'abri d'un essai transformé des Françaises. A l'image de cet en-avant entre N'Diaye et Bourdon à la 74e alors que la 3e ligne avait passé les bras, les Bleues n'ont pas réussi à se trouver ce samedi à Clermont. Elles ont manqué de bons ballons à exploiter pour mettre à mal une équipe anglaise loin d'être spectaculaire mais efficace et en place en défense.

Evolution du score

  • 12e pénalité de Trémoulière (3-0)
  • 18e pénalité de Scarratt (3-3)
  • 33e essai d'Hunter (3-10)
  • 38e essai d'Hunter (3-17)
  • 64e essai de Boudau (10-17)
  • 72e pénalité de Scarratt (10-20)
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • breiz93
    45374 points
  • il y a 1 semaine

Il y a encore du boulot en touche mais leur jeu est là. Cela se joue sur des détails.
Les Anglaises ont trouvé la clef sur les ballons portés qui ont fait mal. Victoire méritée même si un petit jaune pour la piliere anglaise n'aurait pas fait tâche en 1ère mi-temps.

@breiz93

C’est plus du boulot qu’il y a en touche, c’est le chantier du grand Paris

  • duodumat
    11128 points
  • il y a 1 semaine

Les françaises ont beaucoup de talents individuels et sont capable d'un jeu ouvert intéressant. Les difficultés viennent d'un manque de cohésion, de fébrilité, de trop de maladresse et d'un manque cruel de finition dans les temps forts. Il y a de nombreux réglages à faire, notamment en touche. Elles ont une bonne mêlée qui s'est heurtée à des anglaises rapides en défense qui ont trop souvent perturbé ces lancements de jeu. Face a des anglaises qui jouent bien ensemble cela ne pardonne pas.
Il y a encore du travail, beaucoup de travail !

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Transferts
News
News
Vidéos
News