World Rugby pourrait interdire aux femmes transgenres d'évoluer chez les féminines
Les femmes transgenres bientôt interdite de rugby féminin ?
Le Guardian révèle que World Rugby se penche sur le cas des femmes transgenres dans le rugby ? Interdiction de jouer ou seulement dans la catégorie féminine ?

C'est un sujet qui fait débat dans le sport en général, mais le rugby est sûrement plus touché que la moyenne. Les femmes transgenres peuvent-elles pratiquer le rugby dans les catégories féminines ? Même après avoir suivies un traitement visant à réduire le taux de testostérone ? C'est la question que World Rugby est en train d'étudier selon The Guardian

La question de la sécurité des joueuses est au centre des débats. Selon World Rugby, il y a probablement "20 à 30 % de risques en plus" de blessure lorsqu'une joueuse est plaquée par une femme transgenre ayant traversé la puberté masculine, et ce, malgré la prise d'un traitement pour réduire les hormones. Le groupe de travail de World Rugby estime que les caractéristiques masculines de naissance entraînent un avantage physique et les hommes ayant traversé la puberté "sont plus forts de 25 à 50 %, plus puissants à 30 %, plus lourds à 40 % et environ 15 % plus rapides". Ce même document démontre scientifiquement que les femmes transgenres conservent des avantages physiques "significatifs" par rapport aux autres femmes. Ces avantages ne sont pas réduits lorsqu'un traitement est pris par une femme transgenre : "seulement de petites réductions de force et aucune perte de masses osseuse ou de volume musculaire après suppression de la testostérone".

Les politiques actuelles réglementant l'inclusion des femmes transgenres dans le sport partent du principe que la réduction de la testostérone à des niveaux trouvés chez les femmes biologiques est suffisante pour supprimer bon nombre des avantages de performance fondés sur la biologie. Cependant, des preuves examinées par des pairs suggèrent que ce n'est pas le cas. - The Guardian.

Le cas des hommes transgenres est également abordé par World Rugby selon The Guardian. Il se pourrait qu'ils soient autorisés à jouer dans des équipes masculines après avoir subi une évaluation physique et signés un "formulaire de consentement". Ces propositions ont commencé à être étudiées en février avec des spécialistes, scientifiques, experts médicaux et juridiques et des représentants de transgenres et de femmes. 

Aujourd'hui, elles ont l'autorisation de pratiquer leur passion avec d'autres femmes mais si cette règle vient à être acceptée, il se pourrait que les femmes transgenres se voient évoluer dans les championnats masculins. La question se posera logiquement dans l'autre sens : n'y a-t-il pas un risque de blessure plus grand pour les femmes transgenres dans un championnat masculin ? Cette question ramène à l'approche même de l'identité sexuelle d'une personne et World Rugby pourrait considérer le problème scientifiquement et non psychiquement si cette décision est prise.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Peut être un article ou une interview d'une joueuse transgenre pour expliquer à ce qui n'ont pas compris ?

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
News
Sponsorisé News