VIDEO. La question qui agite la Nouvelle-Zélande : Julian Savea est-il meilleur que Jonah Lomu ?
Julian Savea est-il meilleur que Jonah Lomu ?

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Pour le sélectionneur des All Blacks Steve Hansen, l'ailier Julian Savea est meilleur que la légende Jonah Lomu de par son bagage technique.
ll n'aura fallu qu'une phrase au sélectionneur des All Blacks Steve Hansen pour que la Nouvelle-Zélande entre en guerre civile. Nous exagérons un tantinet, mais le débat fait actuellement rage au pays du long blanc. « Je pense qu'il est probablement meilleur [que Lomu] ». Mais qui peut bien être ce « il » que le boss des Blacks place aujourd'hui au-dessus de la légende ? Et bien c'est Julian Savea. La machine à marquer des essais des Men in Black. Auteur de 27 essais en 27 sélections à seulement 24 ans, l'ailier des Hurricanes a amplement mérité ce compliment de la part d'Hansen lors de la conférence de presse précédent la rencontre entre son équipe et les Springboks ce dimanche dans le cadre de l'ultime journée du Rugby Championship. Mais peut-on dire qu'il est meilleur que Lomu ? Pour Hansen, la différence se fait surtout au niveau du bagage technique des deux joueurs. L'autobus a explosé à la face du monde au moment où le rugby devenait professionnel et il a tout emporté sur son passage, notamment à l'occasion de la Coupe du monde 1995, grâce à ses qualités physiques hallucinantes pour un ¾ (1m 96, 119 kilos). À cette époque, rares étaient les joueurs qui s'entraînaient comme il le faisait, et il n'avait aucun mal à faire exploser les défenses. Il terminera à 37 essais en 63 rencontres.


Crédit vidéo : NZ RugbyVids

D'un point de vue physique, on peut dire Savea est issu du même moule que son illustre aîné, même s'il est 12 kilos plus léger pour un 1m 92. Mais il a montré depuis ses débuts, et surtout récemment, qu'il était plus complet techniquement. En mode Lomu lors de son premier essai contre les Pumas, il s'est ensuite transformé en passeur décisif pour Aaron Smith malgré plusieurs défenseurs sur le dos. Solide sous les ballons hauts face à l'Argentine, il a rarement été mis en difficulté sur les coups de pied à suivre, sans oublier sa défense et sa dextérité ballon en main. « Il peut réaliser plus de choses que Jonah. Jonah était un grand joueur, mais je pense que la palette technique de Julian est plus importante. » Après s'être longtemps appuyé sur sa puissance, ce dernier a effet appris à varier son jeu. Il pose d'ailleurs plus d'incertitude chez les défenseurs que ne pouvait le faire Lomu. Il n'est en effet pas rare de le voir jouer au pied pour lui-même ou un coéquipier lorsque la défense se fait plus pressante en Super Rugby. On peut également penser que c'est le jeu pratiqué aujourd'hui, avec notamment l'importance des passes après-contact, qui fait que Savea est plus complet. Un joueur trop accès sur le défi physique n'aurait sans doute pas sa place dans une équipe, ou alors seulement avec un rôle d'impact player.

VIDEO. La question qui agite la Nouvelle-Zélande : Julian Savea est-il meilleur que Jonah Lomu ?
Sondage réalisé par le site néo-zélandais Stuff.

Du côté des supporters, et lecteurs du site néo-zélandais Stuff, on a du mal à les départager. Pour Robwest, il n'y a d'ailleurs pas lieu de les comparer. « C'était excitant de voir jouer Jonah. On attendait juste qu'il ait le ballon en main. C'est pareil avec Julian Savea. Ils sont tous les deux des joueurs dévastateurs et spectaculaires. » Même son de cloche chez jazaiahs_mummy: « Le rugby a tellement évolué en 20 ans. Savea est talentueux, mais à l'époque, Jonah était une classe au-dessus. Il a changé le monde du rugby. » Pour Jmul, « Lomu c'est le Michael Jordan du rugby, en référence à ce qu 'il a apporté à ce sport d'un point de vue global. » Sans lui, il n'y aurait sans doute jamais eu de Savea. Il a forcé le rugby à évoluer, notamment d'un point de vue défensif . Après lui, il n'était plus possible de laisser des arrières pour plaquer des arrières pendant que les avants s'occupaient du milieu de terrain. Et puis, aucun documentaire n'a encore été réalisé sur Savea. Ce dernier n'aura sans doute jamais l'aura de Jonah Lomu, mais il n'en reste pas moins un joueur exceptionnel, qui, à sa manière pourrait entrer dans l'histoire du rugby néo-zélandais voire mondial, s'il continue à marquer lors de chacune de ses sorties.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Lomu=Chabal? N'importe quoi....

Regarde les vidéos de ses débuts au rugby à 7 ou des extraits de ses années aux Blues. Il était énorme dès son plus jeune âge.

L'argument autour de la technique et des défenses actuelles est non recevable. Plus exactement cela est en faveur alors de la supériorité de Lomu. Si ce genre de comparaison a un sens.

Une bonne partie de la carrière de Lomu s'est faite avec une équipe de NZ certes bonne, parfois brillante, mais pas nettement au-dessus du lot. Il était identifié par les adversaires comme ses partenaires comme le danger numéro un, il y avait un frisson, une attente à chacun de ses ballons, ce qui ne l'a pas empêché de planter et planter encore.

Savea est énorme aussi mais il bénéficie d'une équipe ultradominatrice qui marche sur ses adversaires et où le danger vient de partout. Il reste un finisseur hors pair mais il est bien et régulièrement servi.

C'est en cela qu'il est difficile de les comparer : s'il est au niveau de Lomu, tous ses coépiquiers actuels ou presque sont largement au-dessus de leurs prédécesseurs à leurs postes chez les Blacks il y a 10 à 15 ans. Y'a qu'a voir Retallick qui joue régulièrement en 10 dans les premiers temps de jeu.

En fait s'il rappelle dans sa puissance Lomu, je ne vois pas pourquoi on devrait le trouver supérieur à par exemple Ben Smith ou Rokocoko au top.

bon voilà quoi

  • m73
    10463 points
  • il y a 5 ans

Je conclurai simplement par :

- Jonah Lomu à 3 jeux vidéo qui portent son nom
- Pas Saeva!

Pour moi ça veux tout dire ! 😀

Savea me semble plus complet : plus de technique, meilleur défense

  • AKA
    49012 points
  • il y a 5 ans

Personnellement je pense qu' on ne peux les comparer Maintenant on sais que JL était déjà touché par son mal quand il était au faîte de sa gloire et que çà le pénalisait beaucoup dans sa préparation et lors des matchs ; c' est sur qu' il était plus "brut" lors de ses débuts mais il faisait des progrès et si la maladie ne l' avait pas terrassé qui peux dire ce qu' il aurait accomplit?

  • jumisao
    20374 points
  • il y a 5 ans

Difficile de comparer, tellement les époques et donc le rugby sont différents.

D'un point de vue technique, Savea est au-dessus de Lomu. Cela étant dit, Lomu a marqué son époque, tellement il y avait de classes d'écart entre lui et les autres. Ce n'est pas le cas de Savea, qui est au-dessus des autres, mais sans être un monstre par rapport aux autres.

De plus, comparer un joueur "amateur", qui devait probablement passer bien moins de temps à s'entrainer, avec un pro actuel, ça ne sert à rien.

Donc, c'est sûr que niveau technique, Savea est au dessus. Est-ce que cela suffit pour dire qu'il est meilleur? Par sûre.

  • m73
    10463 points
  • il y a 5 ans

Arthur Dent t'arrives pas à comprendre que Lomu il faisait ça il y a 20 ans?
Avec ton point de vue Hamilton écrase Shumi, Federer humilie Pete Sampras et Lebron James mâche Jordan!

La différence c'est que ces mecs ont révolutionnés leur sport de par leur qualités. Saeva c'est un génie c'est clair mais pas de Saeva sans Lomu.

T'auras beau sortir toutes les comparaisons possibles, Jonah Lomu il a complètement changé ce sport. Et pour ceux qui parlent d'époque "Amateur" je suis pas vraiment sûr qu'un Olivier Merle ou un Benazzi faisaient vraiment de l'amateurisme sur le terrain!

  • Xoiglu
    6458 points
  • il y a 5 ans

Bravo les gars vous avez blessé Arthur Dent...
Relis bien ce qu'on écrit et aussi ce que tu écris stp, le débat (qui n'a vraiment pas lieu d'être en plus) porte sur la différence entre Savea et Lomu donc oublions les autres ailiers...
Ensuite tu dis toi même que les 2 courent le 100m en moins de 11 sec, ce qui sur un terrain de rugby ne fait p différence...
Et notre réaction venait du fait que tu considères que peser 120 kg et courir aussi vite n'a rien d'affolant, et c'est tout, donc calme toi tout va bien 🙂

Il me semble qu'une étude avait été faites à propos de Lomu, et que celle-ci avait conclu que ce prendre ce dernier en pleine poire à sa vitesse moyenne, c'était équivalent au fait de percuter une Twingo lancée à 40 km/h. Bref, Lomu était un monstre physique. Savea aussi, et il ajoute à cela une palette technique plus complète, cela ne fait aucun doute. Mais les temps sont différents. La palette technique de Savea, il l'a apprise dans un monde où un gabarit de sa place à le droit de jouer 3/4 aile. Alors que Lomu, c'était une anomalie. Un mec de son gabarit, si il courait vite, à son époque il jouait 3ème latte et c'était marre. Il n'a jamais pu évoluer sur le plan technique tout simplement parce que personne ne lui a jamais appris à évoluer de ce point de vue là. Personne ne lui a demandé non plus. Savea lui, a eu cette chance parce que des grands (au sens de personnes ayant modifié le fil des pensées.) comme Lomu ont existé avant lui, et ont permis de remettre en question beaucoup des acquis d'alors. Lomu, c'est comme Einstein qui publie ses trois textes de 1905, une révolution. Et après, les personnes qui ont suivi peuvent travailler sur ces bases et améliorer le tout pour créer Savea, ou la physique quantique moderne. 🙂

C'est là que je me rends compte que George North, aussi précoce et talentueux soit-il, fut un tout petit peu surévalué. A ses débuts, il était considéré comme le "Lomu blanc", or depuis quelques temps, il ne fait plus d'énormes différences en un contre un. Même dans le jeu collectif, il ne s'implique pas autant qu'un Julian Savea. Pour en revenir au débat Lomu vs. Savea, je vais botter en touche en écrivant que les défenses d'aujourd'hui, compte tenu de la professionnalisation du rugby et du changement de gabarit des joueurs, sont beaucoup plus imperméables qu'il y a quinze ou vingt ans. De plus, on oublie vite que certaines équipes ont déjà réussi à museler Jonah Lomu comme celle des Sprinboks en 1995 ou bien le XV de France lors du Test Match de novembre 2002 disputé à Saint-Denis (20-20) . Il ne faut pas totalement se fier aux vidéos postées parce qu'elles ne montrent pas l'intégralité des matches et mister Jonah, malgré sa carrure impressionnante et un talent indéniable, fut stoppé à de nombreuses reprises tout au long de sa carrière. Je dirais que Julian Savea est un digne héritier des John Kirwan, Christian Cullen, Jeff Wilson, Jonah Lomu, Doug Howlett ou encore Joe Rokocoko et qu'il fabriquera sa propre carte de visite, que son jeu sera à l'image de son identité et que son nom sera peut-être associé aux légendes du rugby néo-zélandais.

Si vous mettez des pouces rouges parce que je trouve lomu pas plus rapide que beaucoup d'autres ailiers, sachez que :

Rokococo le bat à platte couture avec du 10,7 au 100m pour du 10.9 pour jonah
Ngweya lui mets un vent avec du 10.2....
Carlin isle courre en 10.1...
Savea courre lui aussi en moins de 11 secondes... tout comme des mecs comme habana... (j'ai aps trouvé les temps pour els deux...)

Bref, Lomu se caractérisait surtout, contrairement à tout ceux que je cite ici (surtout isle 😊) par sa puissance à l'impact....

  • Zeppeli
  • il y a 5 ans

Ben Smith!

  • Xoiglu
    6458 points
  • il y a 5 ans

Non! On ne touche à Jonah 🙂

Plus sérieusement, beaucoup trop de paramètres différents pour pouvoir vraiment les comparer à mon avis... Savea écrase quand même moins ses adversaires et fait basculer moins de matchs à lui tout seul... par contre au niveau de la technique la jeunesse est largement au dessus!

@Arthur Dent: Pour toi courir le 100m en 11sec c'est pas une vitesse affolante?

  • m73
    10463 points
  • il y a 5 ans

Arthur Dent: 10.5 secondes au 100 sur de l'herbe quand tu fait 120 kilos, excuse moi mais je trouves ça affolant moi !

Incomparable pour moi. Ce n'est pas la même époque, avec tout ce que cela implique :

- Pas les mêmes adversaires.
- Pas les mêmes méthodes d'entrainement.
- Pas les mêmes équipiers.

Et certainement d'autres facteurs que j'ai oublié. Il est extrêmement difficile de choisir l'un des deux, l'un aurait peut être mieux réussi en naissant plus tôt/tard... Les deux sont peut être tombés dans la bonne période...

En tout cas, les deux sont sacrément doués !

Je voies dans les votes que le débat est accroché... Enfin, pour moi y'a pas photo :

- Lomu c'était une montagne de muscles à l'époque de l'amateurisme : il renversait tout, mais techniquement y'avait pas grand chose, et sa pointe de vitesse était loin d'être affolante.

- Savea est une machine à marquer des essais dans une époque où les défenses sont beaucoup plus en place, les adversaires beaucoup plus épais et techniquement fiables.

Donc, et c'est mon opinion, Savea l'emporte dans une comparaison "intemporelle". Maintenant, il est assez aberrant de comparer ses époques sur le même plan : de nos jours, si lomu jouait, il ne serait guère plus impressionnant qu'un Chabal, y'a bien que les namibiens qui auraient peur.... à l'inverse, un mec comme savea, ça ne pouvait pas exister à l'époque de lomu, où les rugbymen ne passaient pas leur temps à s'entraîner techniquement et physiquement...

Donc, mis à part l'absurdité de la question, si on cherche vraiment à comparer, savea est meilleur techniquement et en agilité, lomu est meilleur physiquement. donc en fonction des situations, on prend l'un ou l'autre.

Perso, je mettrais ceci dit Lomu et Savea dans la même équipe, de toute manière 😊

Pourquoi toujours comparer les jeunes joueurs aux anciens ?
Laissons à Savea le temps de nous faire (encore) rêver et d'écrire sa propre légende !!

Pour moi, Read est le seul qui mérite actuellement plus de considération, il est en train de révolutionner le poste de 8 avec ses exploits en club et en équipe nationale.

  • nath
    41022 points
  • il y a 5 ans

Je pense que les joueurs ne sont pas comparables. Le sport en lui-même a tellement évolué, et ses joueurs avec, qu'on ne peut pas comparer les deux sans tenir compte du contexte dans lequel ils évoluent. Pour moi, la question n'est pas de savoir si Savea est au dessus de Lomu, mais si Savea est autant au dessus des autres actuellement que Jonah Lomu l'a été à son époque. Et là, c'est sûr qu'il n'a pas encore l'aura de Lomu, mais ça peut encore venir !

Une chose : imaginez un Jonah Lomu entraîné avec le professionnalisme d'aujourd'hui.

  • m73
    10463 points
  • il y a 5 ans

Quand il aura planter 4 essais au rosebeefs en leur marchant dessus sur 50 mètres le tout en ayant le 7 et le 13 accroché ) chaque giboles on pourra dire que oui. Ce qui est sûr c'est que lui n'a pas de maladie des reins et est promis à un brillant avenir. Mais Jonah c'est Jonah!

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News