Tu sais que tu es allé voir Racing 92 - Stade Toulousain en Champions Cup quand...

Tu sais que tu es allé voir Racing 92 - Stade Toulousain en Champions Cup quand...
Racing 92-Stade Toulousain : comment pouvait-on louper une telle affiche ?
Le Rugbynistère était au plus près du quart de finale 100% français qui a opposé le Racing 92 au Stade Toulousain ce dimanche à la Paris la Défense Arena. Petit aperçu du match vu des tribunes...

CHAMPIONS CUP : la qualification du Stade Toulousain en 1/2 finale vue par Twitter

  • Tu as entendu les supporters toulousains faire trembler l'Arche de la Défense
  • Ainsi que la Paris la Défense Arena
  • Qui est au passage était désertée par les supporters du Racing 92
  • Sûrement à cause de la bande annonce du dessin animé « Comme des bêtes 2 » passée en avant-match
  • D'ailleurs ce match, tu l'aurais peut-être plus interdit aux moins de 18 ans, tant les humiliations ont été nombreuses (cc Finn Russell)
  • Tu as été surpris d'apprendre que Lucas Tauzin était titulaire à la place de Yoann Huget
  • Puis au fil du match tu t'es finalement dit que c'était peut-être mieux ainsi
  • Le coup d'envoi est alors donné à la U Arena ! Euh pardon la Paris la Défense Arena (désolé c'est long à écrire)
  • Début de match plutôt agréable avec du jeu comme attendu
  • Et c'est Toulouse qui franchit la ligne en premier grâce à Antoine Dupont
  • Le stade (gymnase) est en fusion !
  • Mais ça ne durera pas
  • Quelques instants plus tard, essai de Teddy Thomas
  • La poignée de supporters racingmen tente alors de répondre aux Toulousains
  • Qui gronderont quelques instants plus tard lorsque Zack Holmes percutera Juan Imhoff
  • Puis lorsque l'arbitre sortira le carton rouge
  • Tu n'avais d'ailleurs jamais entendu un public siffler aussi fort
  • Ah si, la dernière fois contre Bernard Laporte lors de France-Ecosse
  • Et encore, tu n'avais pas imaginé ce que ça allait être sous la pénalité de Maxime Machenaud
  • Un supporter toulousain t'a alors expliqué (crié) la chose suivante : on va le faire j'y crois !
  • A aucun moment, tu ne l'as cru
  • Puis Médard a marqué...
  • Et tu t'es levé sur la chistera de Tauzin qui a amené son essai... Quel geste !
  • Tu as alors entendu des gens dirent : il a de la classe quand même lui, il vient d'où ?
  • Puis Dupont a marqué...
  • Et à la mi-temps le Stade menait 
  • En seconde période, tu t'es alors demandé si le Stade Toulousain n'allait pas imiter le PSG et subir une remontada à force de contrôler sans jouer
  • Tu n'as d'ailleurs plus compté au bout d'un moment les débordements de Teddy Thomas et les offloads de Vakatawa...
  • Tu t'es alors dit que quand même, un mix des deux équipes, ça aurait de la gueule en équipe de France
  • Tu as voulu partager cette théorie avec un supporter racingman à côté de toi, mais celui-ci n'étant pas du genre à vouloir causer
  • Ce qui pouvait alors se comprendre vu la tournure du match
  • Il faut dire que ce même supporter ne cessait de te répéter en avant-match : Racing blablabla, deux finales blablabla, cette année c'est la bonne blablabla
  • Encore une fois, tu ne l'as pas cru 
  • Et puis ce qui devait arriver arriva : essai du Racing 92 par Camille Chat
  • 22-21 ! Fin de match de folie annoncée !
  • Puis nouvel essai du Racing !
  • Ah non c'est refusé ! La faute à qui ? Au meilleur joueur d'Europe Leone Nakarawa, fautif sur la touche
  • Comprenez-le, les finales perdues il en a marre, il ne veut plus s'infliger ça
  • C'est donc le Stade Toulousain qui rejoint les demi-finales !
  • Les « Toulousains ! Toulousains ! » résonnent tellement forts dans le stade (gymnase) qu'il est impossible de se parler 
  • Les supporters toulousains prennent alors d'assaut en quelques instants la pelouse de l'enceinte francilienne pour célébrer la qualification avec les joueurs 
  • Rejoints timidement par les supporters racingmen, pour la traditionnelle bodega d'après-match sur la pelouse
  • Tu y prends part, naturellement...
  • Puis regardant les supporters Racingmen souhaiter bonne chance aux Toulousains pour la suite, tu te dis que quand même, c'est beau le rugby !

Derniers articles

News
News
News
Transferts
Transferts
News
Transferts
News
News
News