Top 14 / ProD2 : On reparle de la fusion Bayonne-Biarritz, les deux clubs démentent
La fusion BO-Bayonne : le retour du retour de la revanche.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le vieux serpent de mer ressort de l'eau : on reparle de la fusion Bayonne-Biarritz. Les deux clubs concernés ont démenti l'information sur leurs sites officiels.
Alors que revoilà la sous-préfète fusion BO-Bayonne. Depuis quelques jours, ce projet qui semble presque aussi utopique que la paix au Proche-Orient refait parler de lui. Tout est parti d'un article de RMC, annonçant que les présidents des deux clubs, Serge Blanco et Manu Mérin, se sont rencontrés à Paris en présence de Serge Kampf, le grand mécène du rugby français et du Biarritz Olympique en particulier.

Le but de cette réunion secrète digne des meilleurs films d'espionnage ? Sauver deux clubs en situation délicate. 13ème du Top 14 à trois journées de la fin, l'Aviron Bayonnais flirte une nouvelle fois avec la relégation. De son côté, le Biarritz Olympique est toujours en course pour participer aux demi-finales d'accession en ProD2. Mais selon RMC, le BO connaitrait de graves soucis financiers : « Les plus optimistes évoquent un million d’euros à trouver quand les plus pessimistes parlent du double. Voilà pourquoi les salaires des joueurs ont été versés en retard lors des deux derniers mois. Et contrairement aux années précédentes, Serge Kampf, mais surtout sa fille, ne souhaiterait pas mettre la main à la poche pour sauver le BO. »

Il s'agirait donc là d'une véritable opération sauvetage du rugby basque, qui se trouve d'autant plus menacé que dans la même région, la Section Paloise va effectuer son retour en Top 14 avec des moyens financiers conséquents, et un projet d'agrandissement pour le stade du Hameau. Toujours d'après RMC, un projet d'équipe fusionnée serait donc déjà dans les tuyaux, s'appuyant sur une grande partie de l'effectif de l'Aviron (seuls 8 joueurs de Biarritz seraient conservés), et dont l'entraîneur pourrait être Patricio Noriega, assisté de Vincent Etcheto, ciblé pour prendre le poste d'entraîneurs des arrières. Le recrutement du Demi-Dieu basque Imanol Harinordoquy est également évoqué, même si ce dernier a déclaré ne pas avoir été contacté.

Une info qui sort au mauvais moment pour les deux clubs, qui craignent que la nouvelle ne déstabilise leurs joueurs à un moment crucial de leur saison. Un démenti a donc été conjointement publié sur les sites officiels du BO et de l'Aviron :

Un article de presse de L’Equipe a fait état en fin de semaine d’une fusion qui aurait été arrêtée entre l’Aviron Bayonnais Rugby Pro et le Biarritz Olympique Pays Basque. Le site RMC rapporte de nouvelles « informations » à partir d’une réunion décisive qui se serait tenue ce mardi 5 mai à Paris entre les représentants des deux clubs et Monsieur Serge Kampf (Il aurait été aisé pour l’auteur de ce dernier article de s’assurer, a minima, que les personnes censées s’être réunies sur Paris étaient, pour chacune d’elles, occupées à leurs affaires respectives bien loin de la capitale...).
 
Les Présidents des clubs Aviron Bayonnais Rugby Pro et Biarritz Olympique Pays Basque entendent confirmer communément que s’ils se sont rencontrés pour s’interroger de sommes qui pourraient être allouées par le Conseil général pour la rénovation du Stade du Hameau, et si une réflexion sur une union des forces vives du rugby au Pays Basque pourrait vraisemblablement permettre de renforcer la pérennité du rugby professionnel sur la région, les « affirmations » portées dans ces articles (dont les sources ne sont d’ailleurs pas précisées et dont les vérifications sont inexistantes), sont totalement hors réalité.
 
Les deux clubs s’interrogent sur les réelles motivations à pareils articles à un moment où ils sont, tous deux, engagés dans des phases capitales de leurs championnats respectifs...

Ils appellent au soutien de leurs supporters, à l’engagement total de leurs équipes ainsi qu’au respect par la presse de la quiétude nécessaire pour aborder ces échéances qui sont leurs seules priorités.

Affaire à suivre...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Tout à fait d'accord avec @Chicobay, quand ils jouaient les finales de HCup et qu'ils remportaient les Brennus, on en entendait pas parler de la fusion. Aujourd'hui, apparemment il faut à tout prix sauver le club de M.Blanco donc on va compter sur le gentil voisin qui joue le maintien tous les ans...

Faut arrêter de dire qu'il faut à tout prix la faire cette fusion, que Biarritz soit dans la merde, c'est pas notre problème, ils avaient qu'à ouvrir les yeux avant et arrêter de laisser faire ce mec qui se croit tout permis dans le rugby français juste parce que c'est une légende en tant que joueur.

Nous, en attendant, certes on joue le maintien tous les ans, certes on risque de descendre cette année mais au moins nos finances sont saines et on a une formation très efficace. Si à chaque fois que sportivement ça fonctionne pas très bien, il faudrait faire une fusion, on s'en sortirait jamais! Les Landes, ils ont 2 clubs en Pro D2, ils font pas de fusion, pareil pour Narbonne, Béziers, Carcassonne...

Une bonne idée, qui couve malheureusement depuis longtemps sans qu'il y aie d'avancée.
Je pense que cette fusion avec le staff d'encadrement tel que décrit devrait donner naissance à une équipe redoutable.

Tiens, Blanco chercherait-il à sauver son club maintenant que les ennuis s'accumulent? Il faisait plus le malin quand les jours étaient meilleurs et que Kampf faisait son petit chèque à chaque fin de saison. A l'époque, le BO devait être le seul grand club du Pays Basque, selon lui. Les temps changent...

je vois mal le president de bayonne mettre la main a la poche pour eponger les dettes de biarritz, et si il y a fusion, il faudra bien regler ce probleme...

  • Kintoa
    761 points
  • il y a 5 ans

Tout ça parce qu'on est encore mal embarqué au classement... Franchement faut arrêter, je suis sur que si le Stade Français et le Racing étaient dans la situation du BO et de l'Aviron on parlerait aussi de fusion... Tout ça c'est du blabla.

  • AKA
    52123 points
  • il y a 5 ans

Cette réunion au Conseil Général (avec les 2 présidents et les maires des 2 villes concernées) est bien étrange.... pour parler de la subvention accordée à la Section? MDR La pression financière est trop forte : le BO et Biarritz sont très endettées et comme Papy Kamph ne sortira pas le chéquier...La fusion semble inéluctable!

  • ced
    100447 points
  • il y a 5 ans

nous on voudrait bien fusionner ... mais on est tout seul

Autant il y a des fusions périlleuses parce que les clubs impliqués sont situés dans des villes éloignées de plusieurs dizaines de kilomètres, autant là, il ne parait pas compliqué de s’assoir sur des rivalités qui semblent aujourd’hui artificiellement entretenues pour concevoir un beau projet.
Si on ne veut pas parler de fusion, parlons de mise en commun de ressources afin de faire émerger un nouveau club visant à se maintenir dans l'élite.
Comme dit plus bas, l’AB et le BO pourraient garder leur identité propre dans des équipes jeunes et amateurs.

  • mimi12
    84997 points
  • il y a 5 ans

Il n'y aura jamais de fusion entre les 2 clubs !

Cette situation n'est pas économiquement viable. Si on veut garder une équipe professionnel compétitive au pays basque, la création d'une seule équipe est vitale. On peut très bien faire fusionner le secteur pro tout en gardant les deux identités distinctes aux niveaux jeune et amateur. On parle de CA$H, de professionnalisme et de rien d'autre. La tradition, ça restera toujours le privilège des amateurs.

Messieurs de la DNACG on demande de l'équité.
Des clubs comme Colomiers, Montauban, Cahors, Bourgoin ou Saint Etienne ont connu des descentes financières, pour des dettes moins importantes.
DE L’ÉQUITÉ ENTRES LES CLUBS S'IL VOUS PLAIT

  • Macht
    1781 points
  • il y a 5 ans

Et oui le Conseil Départemental 64 a de quoi faire avec les 3 clubs! mais il me semble que l'aviron a refait son stade à neuf ces dernières années.. le maire de Biarritz a dit cette semaine que le stade n'était pas sa priorité du tout, donc pourquoi ne pas laisser les subventions comme prévu au voisin palois qui en a besoin pour agrandir le stade? jalousie des basques? en tout cas la fusion jamais!

Comme tous les ans en fait, vous inquiétez pas que l'an prochain on en parlera encore de la fusion...

  • Xab
    42 points
  • il y a 5 ans

Le problème n'est pas la fusion mais le contexte dans lequel elle se fait. Elle est inéluctable cette fusion, sur tous les plans. Par contre, les 2 clubs auraient dû pencher dessus il y a déjà 3 ou 4 ans. 1+1 n'est pas toujours égal à 2 voire 3. Au contraire dans ce cadre là, il va y avoir des pots cassés un peu partout. Staff, dirigeants, joueurs, au moins la moitié d'entre eux vont sauter. Les supporters vont être mis devant le fait accompli à la va-vite. On tente de récupérer Imanol pour en faire la tête de gondole et rassembler autour. Iguiniz, Lucu, Marmouyet et les autres me semblent plus à même de représenter cette nouvelle entité qui se veut être la vitrine du rugby basque. Bref si le projet abouti, il faudra attendre au moins 3 à 4 ans avant d'en avoir les vrais résultats attendus.

Mieux vaut mourir seul qu'être mal accompagné ...

les 2 clubs vont dementir et quand ils seront tous les 2 en championnat amateur. ils vont faire fusion

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
Vidéos
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
News
Transferts
Ecrit par vous !
News