Top 14 : Présentation des clubs pour la saison 2018-2019 : Pau
Les Palois auront à coeur de réaliser une grande saison.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Après s’être battus toute la saison, les Béarnais ont malheureusement échoué dans la course aux places qualificatives pour les phases finales. Mais ils comptent bien corriger cela…

Présentation :

Après plusieurs désillusions qui les voient échouer aux portes du Top 14 en 2012, 2013 puis 2014, les Palois finissent par accéder à l’élite en 2015. Une première saison finie à la 11ème place synonyme de maintien, et voilà que les hommes de Simon Mannix continuent leur progression par une 9ème place en 2016-2017. Plusieurs recrutements importants ont permis de structurer le club et le pérenniser à ce niveau, comme ceux de Steffon Armitage, Colin Slade ou encore Conrad Smith.

L’an passé :

Une neuvième place, dans la droite lignée de la progression connue par les Palois depuis trois saisons maintenant. Cependant, peut-être qu’ils peuvent nourrir quelques regrets, car ils n’échouent qu’à trois petits points de la 6ème et dernière place qualificative pour les phases finales. 

Les matchs amicaux :

8 août : Bayonne vs Pau (à Bayonne)Top 14/Pro D2 : Le programme des matchs amicaux de l'été !

Les maillots :

VIDEO. Top 14 - Les nouveaux maillots de Pau pour 2018-2019

Les transferts au 20 Juillet 2018 :

Arrivées

  • Rayne Barka, Talonneur, 19 ans, Agen
  • Dan Malafosse, 2ème ligne, 26 ans, Mont-de-Marsan
  • Julien Delannoy, 2ème ligne, 23 ans, Montpellier
  • Antoine Erbani, 3ème ligne, 28 ans, Agen
  • Clément Fournier, 3ème ligne, 18 ans, Dijon
  • Julien Blanc, Demi de mêlée, 25 ans, Béziers
  • Atila Septar, Centre, 22 ans, Clermont
  • Jesse Mogg, Arrière, 29 ans, Montpellier

Départs

  • Jérémy Hurou, Pilier, 34 ans, non conservé
  • Sylvain Charlet, Pilier, 32 ans, Perpignan
  • Thomas Bianchin, Talonneur, 30 ans, Retraite
  • Jone Sevou, 2ème ligne, 22 ans, Carcassonne
  • Julien Pierre, 2ème ligne, 36 ans, Retraite
  • Masalosalo Tutaia, 2ème ligne, 34 ans, Perpignan
  • Sabri El Ghoul, 2ème ligne, 22 ans, Angoulême
  • Julien Tomas, Demi de mêlée, 33 ans, Montpellier
  • Brandon Fajardo, Demi d’ouverture, 24 ans, Prêté à Colomiers
  • Aingel Arbaud, Centre, 22 ans, Tarbes
  • Conrad Smith, Centre, 36 ans, Retraite
  • Romain Buros, Arrière, 21 ans, UBB

Source : All Rugby

Le ou les joueurs à suivre :

Devant comme derrière, les hommes du président Bernard Pontineau se sont renforcés. Capitaine emblématique d’Agen, Antoine Erbani viendra apporter toute son expérience dans un groupe d’avants qui a notamment perdu Julien Pierre. Il faudra également surveiller de nouveau la progression de Quentin Lespiaucq (23 ans), qui a déjà réalisé un exercice 2017-2018 de haut niveau et prometteur pour la suite. Derrière, et même s’il sera orphelin de son ami et coéquipier All Black Conrad Smith, Colin Slade devrait encore une fois étaler tous ses talents pour permettre aux joueurs de Simon Mannix d’espérer une belle surprise en fin de saison. Jesse Mogg, non conservé par Montpellier, vient poser ses valises en Béarn avec la ferme intention de s’imposer dans un effectif déjà pourvu de bons joueurs (Slade, Taylor, Pourailly, Malié, Stanley, Vatubua…).

Le XV probable :

  1. MackIntosh (Domingo)
  2. Lespiaucq (Bouchet)
  3. Hamadache (Adriaanse)
  4. Daniel Ramsay (Foley)
  5. Fabrice Metz (Malafosse)
  6. Steffon Armitage (Dougall)
  7. Paddy Butler (Saili)
  8. Antoine Erbani (Ben Mowen)
  9. Thibault Daubagna (Blanc)
  10. Colin Slade (Hastoy)
  11. Watisoni Votu (Planté)
  12. Tom Taylor (Stanley)
  13. Jale Vatubua (Septar)
  14. Bastien Pourailly (Halai)
  15. Jesse Mogg (Malié)

Le pronostic du rédacteur :

La Section s’est construite un bel effectif dans la continuité des années précédentes. Malgré un recrutement encore intéressant et une progression constante sur les dernières saisons, difficile de se qualifier dans les 6 premiers pour les Palois. Avec la présence quasi-assurée du Racing 92, de Montpellier, Toulouse, Toulon, plus le retour possible des Clermontois, sans parler de l’essor de Lyon, et d’une équipe de La Rochelle qui voudra se relancer, la concurrence sera rude et l’effectif palois semble être un peu juste à certains postes. Mais ils seront sûrement à la course pour la dernière place qualificative. À partir de là, tout est possible…

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

pas de grosse recrue pour cette année mais tjrs du solide. La 1èL avec Lespiaucq et Hamadache qui s'affirment, et ils ont même un Mackintosh (qualité réputée).

Bref c'est solide devant, ensuite y a Slade et puis de bons joueurs derrière, mais la différence se fera sur la régularité des équipes car tous les clubs deviennent impressionnants sur papier, mais il n'y a que 6 places, et eux sont bien coachés, Mannix le kiwi fait le job, mais s'ils ont frôlé la qualif l'an passé ça va être encore plus dur cette fois-ci.

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Transferts