Top 14 - MHR-ASM : Les chocs au somment ont-ils perdu de leur superbe ?
Top 14 - La déroute de l'ASM face au MHR participe au débat.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
La déroute de l'ASM face au MHR relance le débat sur l'intérêt des matchs au sommet du Top 14, qui font souvent l'objet d'impasse de la part des visiteurs.
Le Top 14 a-t-il perdu de sa superbe en ce début de saison ? C’est en tout cas le constat que semble faire une bonne partie des spécialistes alors que le championnat de France a seulement vu cinq succès à l’extérieur après six journées. La récente déroute de l’ASM face au MHR (43-3) ne va d’ailleurs pas améliorer les chiffres. Pour Eric Bayle, directeur du rugby à Canal+, il y a cependant « une donnée qui fausse la statistique : la 4ème journée. » Il faut dire qu’en proposant trois matchs en neuf jours, la Ligue a obligé l’ensemble clubs à faire tourner. « Elle a eu un impact sur la précédente et les deux suivantes » poursuit celui qui commente une bonne partie des grosses affiches pour la chaîne cryptée, dans Le Parisien. Des matchs au sommet entre les grosses écuries du Top 14 qui ont, semble-t-il, perdu en intérêt ces derniers temps.

Si la fameuse 4ème journée est fautive, la gestion des matchs n’est pas nouvelle dans le rugby. « C’est vrai qu’à l’extérieur, il nous arrive de faire des impasses, lâche Jean-Marc Lhermet au quotidien avant de préciser. On parle plus de gestion d’équipe. Parfois, on se satisfait du point de bonus défensif. » Prendre les points, c’est l’objectif de toutes les formations du Top 14, mais lorsque ces dernières peuvent économiser certains de leurs cadres tout en assurant, elles ne se gênent pas. Et ça ne les gêne pas. Il faut dire qu’en rugby, la valeur d’un point n’est pas la même qu’en football par exemple. Avec le système des phases finales, le champion peut tout à fait être classé sixième. Castres, champion l’an passé, avait terminé la phase régulière au quatrième rang. « Je ne pense que Monaco envoie son équipe bis à Paris dimanche soir » lance Eric Bayle alors que le titre pourrait se jouer à un point en fin de saison.

Sauf qu’au rugby la valeur d’un match à l’extérieur n’est pas la même qu’un match à domicile où il est interdit de perdre devant son public. Des supporters qui, selon Bayle, n’ont plus grand intérêt à se déplacer pour les grosses affiches. Aujourd’hui même les gros partent du principe qu’on ne peut pas gagner chez un autre gros. Dès lors, pourquoi ne pas lancer les jeunes dans l’arène avec l’espoir de faire un gros coup. En cause ? « L’enchevêtrement des compétitions » selon Jean-Pierre Elissade, qui oblige à faire tourner pour préserver l’intégrité physique des joueurs et rester compétitif tout au long de la saison. Cependant, on ne peut s’empêcher de penser qu’il s’agit aussi ici d’une question de motivation de la part des joueurs alignés sur le terrain lors des matchs à l’extérieur. Car lorsqu’on voit la composition du Stade Toulousain (Gear, Huget, Dusautoir, Picamoles, etc,.) et de Clermont (Kayser, Sivivatu, Nalaga, etc,.) face au MHR, on est quand même loin d’équipes de Reichel.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@Arountazief : C'est corrigé, pour la fonction edit, effectivement on nous l'a suggérée et ce serait bien utile, mais on a pour l'instant des projets d'évolutions qui seront on l'espère potentiellement plus utilisés que cette fonction 🙂

On ne peut pas avoir un championnat à 26 matchs minimum par équipe (plus CdE et matchs internationaux) et demander toutes les semaines un spectacle de dingue et des joueurs au taquet. C'est quand même sacrément hypocrite...
Et comme l'ont déjà souligné certains, c'est méconnaître le rugby et l'engagement qu'il nécessite.
J'ai toujours ce sentiment qu'en France quand un sportif ou une équipe perd largement, c'est pas l'autre qui a été excellent, c'est d'abord le perdant qui a été forcément en-dessous de tout.
Le championnat n'a jamais été aussi relevé, point. Même à Oyonnax des "gros" perdent ou galèrent cette année. C'est un peu ce qu'on a voulu non...? Et si on y regarde bien je suis sûr que la tendance est loin d'être aussi évidente que ça.

  • sid15
    7690 points
  • il y a 6 ans

A'men'donné... quand y faut jouer... y faut jouer...

  • elvis34
    22562 points
  • il y a 6 ans

Quand tu es sportif et que tu aimes ton sport, tu ne joues jamais pour perdre...il faut arrêter la . Le combat était plus fort du cote de Montpellier, les autres ont subis mais n'ont rien lâché et rien pu faire...c'est mon avis bien sur

Je vois bien Laporte hurler dans le vestiaire à la mi-temps :
"Pas de blessure !! Pas de blessure !! Le bonus défensif sans forcer, les gars !"

J'ai du mal à croire que les équipes -même "B"- lâchent volontairement un match.
Même une "simple doublure du mercredi soir" a envie de briller et de se faire plaisir sur le terrain.
Pour ce qui est des "cadres", un entraîneur peut tolérer du relâchement, mais il doit lutter contre en permanence, pour la cohésion du groupe. Enfin, j'imagine...
La cohésion du groupe à Toulouse ou à Clermont a peut -être pris un coup en fin de saison dernière ?

  • sid15
    7690 points
  • il y a 6 ans

43 à 3... c'est pas une impasse... c'est une branlée, une taule, un trou sans fond ! Ou alors c'est pas joli joli !

C'est là que l'on voit que le mental fait beaucoup dans un match. l'ASM a déjà lâché quelques matchs les années précédentes à cause du mental, quand les titulaires baissent les bras avec le moral dans les chaussettes le reste de l'équipe ne suit plus du tout.

enfin bon 43-3, pour l'asm, c'est comme si l'om en prenait 6 au parc ! C'est pas concevable pour les mecs de l'om de se faire violer comme ça !!

Les jaunards avaient l'air paumés sur le terrain, ce n'est pas dans leur habitude. Un aveu d'impuissance qui fait suite ; comme Toulouse à beaucoup de points encaissés rapidement et ensuite impossible de refaire surface.

  • philbf
    28034 points
  • il y a 6 ans

il me semble qu'une partie de la chose n'est pas abordée dans l'article. Admettons dès le départ une petite part de paranoia de ma part, pour fixer les idées.
Mais je ne comprends pas pourquoi on ne parle pas de sous, ici, alors que l'argent est partout, et gouverne beaucoup de choses, y compris le rugby pro. Et dites moi, quoi de mieux pour l'économie du rugby que des matches tous gagnés à domicile? le public est content et revient, les annonceurs aussi, etc...pourquoi même ne pas imaginer une certaine "mise en condition" des arbitres qui expliquerait pas mal de choses sur l'arbitrage à domicile.
Je me trompe? vous me dites, hein, si je dois aller me faire soigner tout de suite??

Le débat est très Français, ou on cherche la petite bête, ou on regarde par le mauvais angle. C'est vrai que les 3 matches par semaine a obligé certaines équipes à envoyer une équipe B. Certaines de ces équipes ont pris des taules. Je pense à Bayonne à Clermont, mais ils n'ont jamais fermés le jeu et le spectacle était plaisant mais certes avec un air de match de gala. On notera aussi le match de la B de perpignan au racing, qui aurait vraiment pu gagner et cela n'aurait pas été volé. Montpellier a envoyé une équipe complètement remaniée à Bordeaux...et a gagné!!!! Donc cela montre que 1) tout joueur sur le terrain a envie de gagner 2) toutes les équipes n'ont pas une "B" de qualité. Enfin pour revenir au match MHR - CLermont d'hier, faut arrêter, Clermont a envoyé une équipe complète -même si le James a surement manqué -. Pourquoi ne pas simplement salué le match extraordinaire de Montpellier : une défense énorme, de l'envie et bien sur le soupcon de réussite qui donne ce score. Souvent la vérité est plus simple que ce que l'on croit.

@ eireinion : euuuuuh, pélissié et trihn-duc en EDF... et nous on fait comment en championnat derrière ??
J'ai envie de me rassurer en me disant que ouin-ouin va mourir avec ses idées, mais quand je vois la prestation des petits hier soir, je ne vois pas bien comment il ne va pas être appelé a minima pour les matches de cet automne.

Ah misèèèèèèèère.

Et les valeurs du rugby elles sont passées où??? je suis pourtant un grand supporter de l'asm mais je me suis demandé s'il avaient vraiment envie de jouer. Je trouve ça dramatique de choisir ses matchs mais je suis peut etre un peut trop naïf en pensant que les clubs (quel qu'ils soient) jouent tout leurs matchs a fond. Les grands matchs au sommet devraient attirer un max de supporters et non les faire fuir, ça devrait etre des matchs à suspens et non des match où "tout est joué". Je tiens à préciser que ça n'enlève rien au beau match de Montpelier.

  • Bonobo
  • il y a 6 ans

Totalement d'accord de bout en bout, mais bon au final ce match est un peu spécial malgré un effectif type quasi complet, les jaunards sont tout simplement passés à côté de leur match ils ont déjoué et dès le début on a senti que ca allait pas, ils n'étaient pas dans le match ils ont raté des trucs, eu des blessés et après quand ca démarre comme ca c'est ultra dur d'inverser la vapeur. Ca aurait dû être un match intéressant et il est devenu à sens unique par la gestion de chaque collectif. Tout ca pour dire que je pense que c'est pas ce match qui devrait soulever la question des match à l'extérieur avec des équipes B

moi j'ai pas eu le sentiment que st et asm étaient venus en touriste, loin de là, ils ont essayé, et ils ont perdu. maintenant c'est peu être pas le cas pour tous les autres clubs...

Avec l'enchainement des matchs, ca va etre la guerre des bancs... (ou des équipes B). Quand va arriver les matchs de l'equipe de france, certaines équipes vont tirer la langue. Si par exemple une chance est donné à la charnière du MHC en EDF, voyons comment l'equipe va se comporter... ça présage quelques matchs difficiles pour certaines équipes (toulouse, peut etre monptellier, ou encore clermont)

  • Cedirak
    20477 points
  • il y a 6 ans

un peu un marronnier tout ça, c'est un débat qui revient chaque année, et surtout à chaque fois qu'un gros club lache un match, psychologiquement comme hier, ou en envoyant une équipe bis.

par contre, au delà de tout ce qui est développé dans l'article on oublie un peu trop souvent que le rugby est un sport qui se joue à l'envie pour plus de 50% (a ce titre, ainsi qu'a la vue de la dimension physique et traumatisante du rugby, la comparaison avec le foot ne tient pas la route). Or avec les saisons qu'il y a, comment voulez vous qu'un joueur puisse se motiver pour jouer à 100% 30 ou 40 fois dans la saison.

A moins d'avoir 2 équipes de même niveau dans un club, il est impossible de ne jamais lacher un match (je ne parle pas d'un accident de parcours, comme ce fut surement le cas hier,mais d'une décision de ne pas jouer un résultat). Désolé mais on ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre, le sourire de la crémière et le cul de sa fille. Qu'on réforme sérieusement le calendrier (en acceptant d'avoir moins de matchs à domicile messieurs les dirigeants de clubs et de la télé) et on pourra avoir des équipes qui jouent tous les matchs au même niveau.

  • throw
  • il y a 6 ans

oui, cependant on ne peut pas dire que toulouse et clerrmont soient venus avec leur équipes bis... Quand on voit les écuries présentes, on peut cependant se poser des questions sur leurs réactions en tant que professionnels.

Ouais, ça fout un peu les boules ce style de match. L' ASM aurait au moins pu envoyer les espoirs, ils auraient peut-être fait mieux. Et certains cadres auraient pu prendre du repos. Heureusement, quelques équipes jouent le jeu à l'extérieur, mais trop peu. C le début de saison, je pense que ça va vite changer, même les "grosses" équipes ne pourront plus se satisfaire du point de bonus défensif ou d'une raclée. à suivre...

On va bien voir durant la suite de la saison si cette tendance s'inverse et si cette 4eme journée à vraiment eu les effets qu'on lui porte..
En attendant, comme le dit Joe Worsley dans un article que j'ai lu sur un magnifique site por.. euh dédié au rugue-bi, vouloir tout donner à domicile et lâcher à l'extérieur c'est bien Français comme tradition..
Mais moi j'avoue que voir mes petits Bayonnais se bouger le cul à Toulon ça me ferait plaisir!! Alors je demande pas une victoire bien sûr mais, j'aimerais voir des guerriers sur le terrain!!!

C'est vrai qu'on peut se poser des questions, et on a un doute quand on voit les résultats de MHRC-ST (25-0) et MHRC-ASM (43-3) notamment... Comment 2 cadors du Top 14 peuvent-ils prendre autant de points sans réagir ? Ce ne sont que des exemples, qui n'enlèvent rien à la performance de Montpellier, même si entre les deux, ils ont eu du mal à Perpignan..

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News