TOP 14 : L'Équipe-Type du Rugbynistère pour la saison 2017/2018
Ben Botica, meilleur ouvreur du Top 14 cette saison ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Découvrez le XV-Type du Rugbynistère pour la saison 2017/2018. Avec trois joueurs, Castres est l'équipe la plus représentée.

N°15 : Julien Dumora (Castres)

L’une des belles histoires de cette saison. Le joueur formé à Pau aurait-il eu autant de temps de jeu sans cette blessure de Geoffrey Palis ? Dumora a su en profiter, et comment : outre ses douze essais - dont un décisif en finale - l’arrière passé par Toulon et le LOU s’est affirmé et montré tranchant à tous les matchs, jusqu’au Graal du Brennus. Pour beaucoup, c’est avec le XV de France et non les Barbarians que le n°15 aurait dû partir en tournée cet été.

N°14 : Chris Ashton (RCT)

Difficile de se passer de Chris Ashton dans cette équipe, et ce, pour un chiffre record : 24, soit le nombre d’essais inscrits en Top 14 par l’Anglais du RCT pour sa première saison de l’Hexagone. Phénoménal. On a également beaucoup aimé les appuis de la pépite Cheslin Kolbe. Et il ne faut pas oublier la première partie de saison monstrueuse d’Alivereti Raka, qui aurait sans doute figuré dans l’équipe sans cette blessure au genou...

N°13 : François Steyn (MHR)

De la classe… et un physique de buffle ! Si on met de côté sa finale manquée - le naufrage du MHR fut collectif - le Sud-Africain a tout simplement été le meilleur centre de championnat, et le joueur ayant battu le plus de défenseurs. Montpellier, leader indiscutable à l’issue de la saison régulière, lui doit beaucoup.

N°12 : Pierre Fouyssac (Agen)

On a longtemps hésité entre Pierre Fouyssac et Thibaut Regard : c’est finalement l’Agenais qui l’emporte d’une courte tête. Déjà en vue il y a deux saisons lors de ses débuts (à l’aile !) dans l’élite, le ¾ centre n’a pas qu’un physique. Son gaz lui permet d’attaquer avec succès les intervalles. Il marque, aussi, avec cinq essais en Top 14. Le Stade Toulousain a réalisé un très bon coup.

N°11 : Armand Battle (Castres)

Sa présence dans ce XV-Type peut surprendre, et pourtant. Le joueur formé à l’USAP, révélé à Colomiers et sublimé à Grenoble, s’est affirmé dans le Tarn. Moins puissant que Nemani Nadolo ou Filipo Nakosi, il a tout de même inscrit douze essais cette saison, soit un de plus Watisoni Votu, qui mérite également d’être cité.

N°10 : Ben Botica (Oyonnax)

Quel autre joueur que Ben Botica a eu plus d’influence sur son équipe cette saison ? Le meilleur réalisateur du Top 14 (311 points, soit plus de la moitié de ceux inscrits par son équipe sur toute la saison) a tout fait pour sauver l’US Oyonnax de la relégation. Las, le club de l’Ain s’est finalement incliné face à Grenoble dans l’Access Match, malgré une belle remontada au printemps. Sept essais, et un paquet de défenseurs battus. Zack Holmes mérite une mention, comme Benjamin Udrapilleta. Et sans sa blessure en février, Matthieu Jalibert aurait très bien figurer dans l’équipe...

N°9 : Baptiste Couilloud (LOU)

Alexi Balès n’a pas disputé les phases finales. Si Antoine Dupont ne s’était pas blessé dans le Tournoi, il y aurait eu match. Idem pour Ruan Pienaar, si ce dernier n’avait pas failli en finale de Top 14. Baptiste Couilloud, lui, n’a pas failli. Devenu international, le n°9 du LOU a dynamité toutes les défenses du Top 14 avec ses cannes et son excellente vision du jeu. Dix essais à mettre à son actif. Et combien d’autres sur lesquels ses interventions se sont révélées décisives ?

N°8 : Yannick Nyanga (Racing 92)

La meilleure saison de la carrière de Yannick Nyanga ? On a beaucoup lu ça. Toujours est-il que son replacement en n°8 s’est révélée comme LA très bonne pioche de la saison du Racing, dauphin de Montpellier à l’issue de la saison régulière. L’international va prendre sa retraite, et franchement : il va nous manquer !

N°7 : Facundo Isa (RCT)

Le meilleur avant du RCT cette saison. Le Puma était au four (en attaque) et au moulin (en défense), et sa blessure à un genou lors de la 25ème journée pèse lourd. Absent en barrage face au LOU, le flanker a énormément manqué à son équipe, finalement éliminée prématurément devant son public.

N°6 : Liam Gill (LOU)

Une moyenne de 12,56 plaquages réalisés par match, ça vous classe le bonhomme. On dit souvent de l’Australien qu’il est une perte pour le RCT, qui l’a laissé partir l’été dernier. Difficile de donner tort à cette hypothèse. Si le club lyonnais est allé si loin en championnat, il peut remercier le Wallaby. Un joueur clé, qui ne fait pas que plaquer, en témoigne ses grattages qui mettent à la peine les adversaires.

N°5 : Leone Nakarawa (Racing 92)

Au Racing 92, il fait un peu ce qu’il veut ! Et tant que ça continue comme ça, ça nous va ! Le Fidjien symbolise l’évolution du jeu des Franciliens. Inutile de revenir sur ses offloads. Parlons un peu de ses essais (quatre) et de sa polyvalence : quand il joue n°8, Nakarawa est tout aussi bon. On adore !

N°4 : Yoann Maestri (Stade Toulousain)

Disons les choses : on n’a pas reconnu le Toulousain cette saison, et son retour chez les Bleus est plus que justifié. Le résultat de sa mise à l’écart de l’équipe nationale, qui a pu le vexer ? Maestri s’est enfin montré disponible et efficace ballon en main, jouant presque comme un 3ème-ligne avec les Rouge et Noir. Toujours aussi solide en touche et en mêlée. Un gros coup pour le Stade Français Paris.

N°3 : Malik Hamadache (Section Paloise)

Là aussi, le choix n’a pas été facile entre Hamadache et Marcel Van der Merwe, très intéressant avec le RCT, et sans doute le meilleur droitier du club depuis la retraite de Carl Hayman. Mais le joueur de la Section Paloise a un petit truc en plus ballon en main, ce qui lui permet de participer au jeu offensif de son équipe. Très mobile et explosif sur les premiers mètres. Une solution à terme pour les Bleus ?

N°2 : Pierre Bourgarit (Stade Rochelais)

Un choix que nos lecteurs vont peut-être nous reprocher. Il y avait plus expérimenté (Bismarck Du Plessis) ou plus régulier (Mickael Ivaldi) mais quelle bombe ce Pierre Bourgarit ! Il a fallu attendre la 13ème journée face à l’UBB pour le voir débuter un match. Il ne quittera plus le n°2, devenant le talonneur maritime le plus utilisé de la saison. Pas mal pour un joueur venu d’Auch, en Fédérale 1. Dire qu’il y a un an, le staff des Bleuets ne le retenait même pas pour le Mondial U20 !

N°1 : Antoine Tichit (Castres)

Monsieur plus ! Il a participé à 27 rencontres cette saison, et a été logiquement titularisé en finale du Top 14 par Christophe Urios. S’il est souvent pénalisé, l’ancien Oyoman a largement mérité sa convocation avec les Barbarians cet été, même si la concurrence est rude pour espérer aller plus haut. A commencer par celle de Dany Priso, excellent avec La Rochelle.

Remplaçants (à choisir parmi) :

Bismarck Du Plessis, Mickael Ivaldi, Dany Priso, Marcel Van Der Merwe, Félix LambeyPaul Willemse, Dave Attwood, Mathieu Babillot, Julien Puricelli, Antoine Dupont, Alexi Balès, Ruan Pienaar, Matthieu Jalibert, Benjamin Urdapilleta, Zack Holmes, Thibaut Regard, Thomas Combezou, Alivereti Raka, Watisoni Votu, Filipo Nakosi, Nemani Nadolo, Cheslin Kolbe, Thomas Ramos

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Peut-on faire un XV des plus mauvais joueurs ou la fiche de Brive est déjà prévue à cette effet ?

  • ced
    100335 points
  • il y a 2 ans

j'ai cru que c'était l'équipe type des internautes du Rugbynistère
on aurait pu mettre @Ahma au talon, il doit être chargé comme un AllBlack ou un Sud Af, ça nous aurait fait avancer

  • Ahma
    94657 points
  • il y a 2 ans
@ced

On m'a filé une pilule une fois avant un match, vers 1990 ou 91, je n'ai jamais su ce que c'était.
Mais je ne pense pas que ça fasse encore effet.

  • ced
    100335 points
  • il y a 2 ans
@Ahma

c'était un contraceptif

  • tropico
    15175 points
  • il y a 2 ans

il manque Yato, Vermeulen, Colin Slade, Armitage (Steffon) , Macalou, Fritz Lee, Levani Botia, Radradra, Gabriel Lacroix, Bastaraud, Machenaud, Yacouba Camara, Cyril Baille, Dorian Aldegheri, Julien Marchand

  • Pianto
    36225 points
  • il y a 2 ans

une équipe qui fait la part belle à un maximum de clubs, c'est un parti pris intéressant.

Pour moi l'équipe de cette année c'est :
Tichit-Rallier-Kotze
Jacquet-Capo Ortega
Babillot - Tulou - Jelonch
Kockott-Urdapileta
Smith-Tomoepau-Combezou-Batlle
Dumora

[Le commentaire a été supprimé par son auteur]

  • vevere
    51799 points
  • il y a 2 ans
@Ailier-Fort

...et Puricelli "seulement" remplaçant ???????????? La bonne blague quand on voit ses stats sur la touche...

@vevere

Il a manqué quasiment tout le premier quart de la saison, alors qu'Isa a vraiment été excellent, donc rien à redire, à part peut-être un probable manque de complémentarité entre Gill et Isa s'il s'agit de construire un XV compétitif.

Trinh Duc aurait mérité de figurer, vu qu'il a été un acteur majeur de la saison du XV de France et du RCT.
Bon OK, c'est pour ses ratés, mais quand même, il fait le show 😉

Compo pas dégueu. Mais qui fait apparaître un paradoxe. On nous a saoulé pendant 15 jours sur le MHR qui n'était qu'un assemblage d'individualités et le premier de la saison ne compte finalement qu'un joueur dans ce 15. Et si finalement le MHR avait un collectif ?

  • gregi
    4747 points
  • il y a 2 ans
@Sentenza

C'est tellement paradoxal que je laisse la réponse de cette question à Mulder et Scully.

9 joueurs Français sur 15,pas mal,une belle sélection quand même...Priso et Lambey auraient plus ma faveur mais chacun a ses "favoris"...J'espère revoir Dupont au meilleur de sa forme,sa saison stoppée par une blessure s'annonçait des plus belles...

belle équipe rugbynistère

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
Vidéos
News
News
News
News
News