RUGBY. Pro D2. Va-t-on assister à une énorme surprise à la fin de la saison ?
Narbonne occupe la dernière place de la Pro D2 mais Agen n'est pas beaucoup mieux loti.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

La fin de saison en Pro D2 promet d'être tendue en bas du classement. En effet, seuls quelques points séparent les dernières formations du championnat.

CLASSEMENT PRO D2. Un immense Ange Capuozzo porte Grenoble vers un précieux succès à Bayonne [VIDEO]CLASSEMENT PRO D2. Un immense Ange Capuozzo porte Grenoble vers un précieux succès à Bayonne [VIDEO]La Pro D2 est un championnat ô combien compétitif. Chaque année, il est quasiment impossible de savoir quelles formations vont accéder au Top 14. En ce qui concerne la relégation, on a tendance à croire que les promus auront la vie dure. C'est généralement vrai. Mais les aléas d'une saison font que les petits nouveaux parviennent parfois à se maintenir. Ce pourrait être le cas de Bourg-en-Bresse cette saison. Si c'est plus compliqué pour Narbonne, lanterne rouge avec 18 points au compteur et seulement deux victoires. Les Bressans sont pour l'heure 14e et peuvent légitimement espérer conserver leur place en deuxième division. Et pour cause, la 11e place n'est qu'à quatre longueurs devant. Mais ils doivent aussi regarder derrière puisque Rouen possèdent aussi 28 points. Autant dire que chaque bonus aura son importance jusqu'à la dernière journée de championnat. Des équipes comme Agen (30 pts), Grenoble (32 pts) ou encore Béziers (32 pts) ne sont pas non plus à l'abri d'une mauvaise surprise. 

Depuis 10 ans, on remarque qu'un seul promu parvient généralement à rester au sein du deuxième échelon national. Ce fut notamment le cas de l'ASBH en 2012, pourtant 15e grâce à la relégation administrative du CSBJ, 9e. L'année suivante, Colomiers avait aussi sauvé sa tête à la faveur d'une belle saison marquée par 13 succès. Revenu en Pro D2 en 2013/2014, Bourgoin avait remporté le même nombre de matchs et ainsi pu rester en deuxième division. Ce n'est que lors de l'exercice 2016/2017 que les deux clubs issus de la Fédérale 1, à savoir Vannes et le SA XV, ont tous les deux déjoué les pronostics pour rester en Pro D2. Un exemple suivi par Massy et Nevers l'année suivante. Avec la pandémie mondiale, la série a été stoppée. VIDEO. PRO D2. Un poteau rentrant et une première victoire d'Agen à l'extérieur cette saisonVIDEO. PRO D2. Un poteau rentrant et une première victoire d'Agen à l'extérieur cette saisonCette année, on pourrait bien assister à une double relégation des promus. Ou peut-être bien à une énorme surprise. Sachez qu'Agen n'a jamais quitté le monde professionnel. En revanche, des formations comme Béziers et Grenoble ont déjà connu la Fédérale 1. L'ASBH avait été relégué à cet échelon à l'issue de la saison 2008/2009 de Pro D2 après avoir seulement remporté 8 matchs. Quant au FCG, il avait été relégué par la DNACG en raison de problèmes financiers. Si la Nationale a fait son apparition, et met aux prises des formations mieux structurées et armées qu'à l'époque, on a du mal à imaginer ces trois formations évoluer à ce niveau l'an prochain. Mais seul la vérité du terrain compte.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ce serait déjà bien qu'on assiste à la fin de la saison...

  • taist
    18556 points
  • il y a 9 mois

pour moi, la vrai surprise serait que Agen remonte en top 14 👍 😍 😃 👍

  • dusqual
    38198 points
  • il y a 9 mois
@taist

sua... sua... le sua vaincra!

c'est la chanson qui le dit.

  • taist
    18556 points
  • il y a 9 mois
@dusqual

même si ce n'est plus le cas depuis bien longtemps, c'est gentil de l'avoir écris, mais, qui sait, un jour.......... ?.
bon weekend.

Derniers articles

News
Transferts
Transferts
News
Transferts
News
News
News
News
Transferts
News