RUGBY. Contrat rempli pour France U20 : le bonus offensif qui qualifie les Bleuets en demie !
Ce samedi, l'équipe de France des moins de 20 ans affrontait le Pays de Galles. Crédit image : Screenshot L'Equipe TV
Ce mardi, l'équipe de France des moins de 20 ans a pris le dessus sur le Pays de Galles. Un match de poules aux airs de quart de finale pour les Bleuets.

Ce samedi, l'équipe de France des moins de 20 ans affrontait le Pays de Galles. Troisièmes de leur poule avant ce troisième match, les Bleuets se devaient non seulement de l'emporter. Mais aussi d'inscrire le plus de points possible et de décrocher le bonus offensif pour espérer se qualifier pour les demies.

Un espoir que nourrissaient également les Gallois, mieux classés que les Français avant cette rencontre. Un match qui a failli ne pas avoir lieu en raison de pluie. Laquelle a entrainé l'annulation du match entre l'Australie et l'Irlande. Deux nations qui ont reçu deux points chacune. Un tel scénario aurait entraîné l'élimination des Tricolores.

Bosmorin double la mise

Heureusement, ce véritable quart de finale a pu se dérouler. Mais sur une pelouse transformée en champs de patates et avec un vent à décorner les boeufs. Des conditions que les Bleuets ont eues du mal à dompter lors des premières minutes. Mais ils ont rapidement pris la mesure de la partie et permis à l'ailier rochelais Hoani Bosmorin de marquer le premier essai de la partie. La transformation n'était pas simple en raison des bourrasques. Mais Reus a parfaitement joué avec les éléments pour loger l'ovale entre les perches. Une bonne entrée en matière. Mais le chemin vers la qualif' était encore long.

D'autant que les Gallois rêvaient de voir le dernier carré pour la première fois de leur histoire. Et ils n'ont pas lésiné sur les efforts pour briser la défense française. Mais les Bleuets ont été solides à l'image de cette très belle mêlée à la 20e minute sur leurs 22 mètres. Une pénalité glanée qui a permis de partir à l'assaut de l'en-but adverse. Une belle occasion qui n'a pas porté ses fruits mais qui a permis de remettre la main sur le cuir après une longue période de possession galloise.

Plein d'envie, les Français ont cependant fait preuve d'impatience en défense avec un Mathis Castro-Ferreira doublement pénalisé dans les rucks. Sans oublier les couacs en touche, toujours pas réglés depuis le début de la compétition. Si bien qu'à la demi-heure, un seul point séparait les deux équipes (7-6).

La France fait la différence au meilleur moment

Un bon ballon récupéré dans le camp gallois a cependant permis à l'équipe de France de faire une nouvelle différence. Après un bon travail des avants et une première tentative au large, c'est au coeur du ruck que Thomas Lacombre a jailli pour doubler la mise (14-6, 33e). Loin d'être rassasiés, les Bleuets ont remis le couvert quelques instants plus tard par l'intermédiaire de Bosmorin avec une course rentrante parfaite de Fabien Brau-Boirie. Le centre a déchiré le premier rideau avant de lever la tête pour le doublé de son ailier. Une fin de première période idéale pour la France (21-6). D'autant que les Tricolores allaient bénéficier de l'appui du vent pour les 40 prochaines minutes.

Le carton jaune adressé au talonneur gallois dès la reprise pour un plaquage dangereux a donné une bonne opportunité aux Bleuets de marquer un quatrième essai. Une occasion qu'ils n'ont pas laissée passer. Après une bonne touche, Castro-Ferreira a en effet franchi la ligne en force. Le bonus en poche, la France entrouvrait alors la qualification. Ne restait plus qu'à gagner le match et à ne pas se faire surprendre par les Gallois. Lesquels ont eu toutes les peines du monde à sortir de leur camp face au vent.

Rendez-vous en demie !

Les jeunes français ont ainsi passé de longues minutes à quelques mètres de l'en-but du Pays de Galles. Sans pour autant marquer un nouvel essai. La faute à des scories qu'il faudra gommer lors de la demi-finale. D'autant qu'une nation comme l'Irlande, elle, s'est qualifiée sans jouer. Pour la France, ce sera l'Angleterre pour un Crunch explosif ou la Nouvelle-Zélande pour une revanche ce dimanche 14 juillet (19h). Avant cela, il a fallu terminer ce match. Et on a senti que les Tricolores étaient fatigués face à des Gallois déterminés et auteur d'un essai à la 71e. La récupération sera primordiale en vue de la demie. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • jojo7
    13042 points
  • il y a 1 semaine

Perso , même si j epartage les critiques destinées au système , je suis plus inquiet par la prestation de nos jeunes . Ils s'en sortent bien mais alors la prestation proposée laisse à désirer . Il y a de quoi s'inquieter pour la suite . Souhaitons leur bonne cha,nce !

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News