Revol donne son sentiment sur l'affaire Boudjellal
Pierre-Yves Revol ne pouvait pas rester muet. L'ancien président de Castres, qui a décidé de saisir la commission de discipline de la LNR, a donné son sentiment dans cette histoire avec Mourad Boudjellal.
Revol donne son sentiment sur l
LNR
Pierre-Yves Revol ne pouvait pas rester muet. L'ancien président de Castres, qui a décidé de saisir la commission de discipline de la LNR, a donné son sentiment dans cette histoire avec Mourad Boudjellal. Il faut éteindre le feu avant qu'il ne s'embrase...

« En complément du communiqué d’hier (mardi), et suite à toutes ses dernières déclarations, je précise que je n’ai pas de problème particulier avec Mourad Boudjellal, et que c’est le Président de Toulon dont j’ai demandé la convocation devant la Commission de Discipline quand il fait fausse route et qu’il salit délibérément l’image du rugby.

Maintenant, la Commission de Discipline fera son travail. Mais hélas, l’important est ailleurs. Toutes ces insultes au rugby, tous ces propos déplacés de dirigeants, peuvent avoir à l’avenir des répercussions sur notre public. On exacerbe avec la plus grande vulgarité les passions. Alors si un président de club se permet n’importe quoi, comment va réagir le public demain ?

Notre public et notre convivialité, c’est notre richesse. Si des déclarations comme celles-ci se multiplient, demain nous aurons des grillages et des gardes du corps pour les arbitres. Il est encore temps de se reprendre mais il faut être intransigeant avec les débordements.

Je suis libre et indépendant ; j’ai été élu par les présidents de clubs qui savaient que je ne transigerais pas avec certains principes. En attendant les prochaines élections, j’assumerai toutes mes responsabilités, et notamment les décisions et les sanctions, aussi lourdes soient-elles, susceptibles d’être prises. Et le cas échéant je me tiens à la disposition de la Commission de Discipline pour être auditionné dans cette affaire.

Je viens de voir que monsieur Boudjellal s’était excusé auprès de monsieur Berdos après que celui-ci ait reconnu qu’il avait pu faire une erreur. C’est bien, mais ce n’est pas le débat. Ce n’est pas monsieur Berdos qu’il a insulté, mais le rugby 
».
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • catalan971
  • il y a 8 ans

attention je n'ai pas dit qu'ils se mettent pas à niveau.
Mais le niveau du rugby et la vitesse augmentant ils faut qu'ils arrivent à suivre eux aussi. La professionnalisation des arbitres va dans ce sens. Comme le dit carbit, 4 aujourd'hui c'est pas assez. Il faut que la fédé et le corps arbitral mettent peut être plus de moyen dans ce sens et reste à l'écoute des critiques pour progresser et ne pas se cacher derrière "l'erreur est humaine"

  • 6592
    31760 points
  • il y a 8 ans

Ils sont marrant les mecs qui crient partout que "le niveau arbitral est mauvais/se dégrade", que "les arbitres devraient s'améliorer" ou "être sanctionnés quand ils font des erreurs".
Les bons supporters (manifestement pas rugbymen) qui s'imaginent qu'on est en droit de viser des matchs sans erreur arbitrale...
Il est absolument évident que ceux qui disent ça (Boudjellal y compris) n'ont jamais arbitré un match de rugby, ne serait-ce qu'en poussin ou en folklo.
Les arbitres doivent être impeccables tout le temps ? Bien sur, de même qu'on ne voit jamais un talonneur international foirer un lancer, ni un 10 international foirer un coup de pied de dégagement, ni aucun joueur pro faire des en-avant, des mauvais choix techniques, des fautes...
On pourrait aussi interdire de stade ou d'abonnement canal+ pour un ou deux matchs les spectateurs qui font des commentaires techniques erronés où voient des erreurs d'arbitrage là où il n'y a pas...

  • Carbit
  • il y a 8 ans

@Catalan971 : Parce que tu crois qu'ils ne se remettent pas en cause? La remise en cause est constante! Les efforts vers le professionnalisme est de plus en plus importante. Rappelons que le 1er arbitre pro c'était en 2003, aujourd'hui il n'y en a que 4!

  • catalan971
  • il y a 8 ans

c'est sur que boudjellal est un danger.
Mais dans un certain sens, les critiques qui tombent de plus en plus nombreuses sur l'arbitrage devraient aussi faire réfléchir. Les arbitres doivent se remettre en cause pour progresser. Ils sont assez intelligents pour avoir accepté la vidéo (au foot ils sont en retard...), il faut peut être réfléchir à de nouvelles solutions.

  • jjmr
  • il y a 8 ans

résultat de la dernière coupe du monde un seul arbitre français sélectionné
on peut se poser des questions ???

L'arbitre n'est jamais le fautif, si il comet une erreur, c'est avant touyt suite a des erreurs des joueurs (ce que tu dis, c'est digne d'un footballeur). De toute facon, les erreurs d'arbitrages ont toujours des conséquences sur les carrières des arbitres si elles sont persitantes, car c'est en fonction de la qualité de leur arbitrage qu'ils sont séléctionnés pour des évenements comme la coupe du monde.

berdos ,c'est pas celui qui a eut des problemes avec Berbizier.En arbitrant clermont -racing.
Alors je veux bien que les dirigeants faurifs payent ,mais les arbitres fautifs,aussi

  • vieux9
  • il y a 8 ans

Le rugby se rapproche lentement mais surement du football.

  • justme
  • il y a 8 ans

Boudjellal est une honte et un danger pour le rugby !!! il faut le stopper avant qu'il n'aille trop loin

Derniers articles

Sponsorisé News
Transferts
Transferts
News
Vidéos
News
Vidéos
Transferts
News
Vidéos
News