Pro D2. Transferts. Que sont devenus les joueurs de l'USAP ?
Guilhem Guirado, de l'USAP au RCT.
L'USAP a perdu la grande majorité de ses joueurs en étant relégué en Pro D2 cet été. Que sont-ils devenus ? Ont-ils bien fait de quitter la Catalogne ?
Hier, nous vous parlions des joueurs ayant quitté le Biarritz Olympique après la relégation du club en Pro D2. Mais le BOPB n'est pas la seule équipe historique à avoir quitté l'élite du rugby français. L'USAP joue cette année en 2e division, sans la plupart des ses ex-cadres partis à l'étranger ou restés en Top 14.

Les anciens Catalans ont-ils retrouvé le sourire dans leurs nouvelles équipes ? Ont-ils réussi à se relancer, ou, au contraire, se sont-ils enlisés ? Qui est en manque de temps de jeu ? Tour d'horizon avec cette liste de joueurs classés par catégorie.

Un véritable bonheur

Romain Taofifenua s'affirme depuis son arrivée sur la Rade avec dix matchs pour huit titularisations. Aux côtés des stars toulonnaises, Tao prend une nouvelle dimension, au point de retrouver le XV de France. Chez les Bleus, il côtoie Sofiane Guitoune, nouveau venu à l'UBB et auteur de deux essais. Pas mal avec Metuisela Talebula et Blair Connor comme concurrents. Camille Lopez sortait de six mois de frigo après s'être fait les croisés : son arrivée à l'ASM est pourtant une grosse réussite. Lopez est titulaire à l'ouverture et retrouve son niveau qui lui avait ouvert les portes de l'équipe nationale.

Titulaires dans leurs nouveaux clubs

Guilhem Guirado est passé d'un club relégué au double-champion d'Europe, le RCT. S'il n'est que le deuxième talonneur utilisé par Bernard Laporte, ce dernier use beaucoup de la rotation à ce poste avec Orioli et Burden. Compréhensible quand on sait que Guirado ne peut pas disputer plus de 30 matchs cette saison. L'ancien Catalan profite de son passage sur la Rade pour conforter sa place chez les Bleus. Déjà huit matchs et six titularisations pour Sébastien Vahaamahina, venu se relancer à Clermont. Inutilisé en fin de saison dernière, le Tricolore semble avoir la confiance du staff asémiste. L'Anglais Luke Narraway est retourné au pays, chez les London Irish et s'est imposé dans son nouveau club, inscrivant même un essai en Challenge Cup. James Hook a rejoint Gloucester et enchaîne les matchs avec les Cherries & Whites, même s'il n'a pas réussi à convaincre Warren Gatland de l'appeler en sélection. Kisi Pulu devait prendre sa retraite mais la blessure de Schalk Ferreira l'en a sorti. S'il n'est plus de première jeunesse, le Tongien rend service au Stade Toulousain et a déjà disputé dix matchs (quatre titularisations).

Pas exceptionnel, mais...

Giorgi Jgenti n'est pas synonyme d'échec à l'Aviron Bayonnais. Mais le Géorgien n'est pas non plus titulaire sur la côte basque, se contentant d'entrer en cours de jeu (seulement trois titularisations en championnat). Le bilan est le même pour Sébastien Taofifenua (UBB) : le pilier gauche continue son apprentissage en entrant dans la rotation à son poste. Bertrand Guiry l'a suivi à Bordeaux. Pas indiscutable mais le bilan est positif. Daniel Leo joue désormais les remplaçants de luxe aux London Irish. Jamais utilisé à Perpignan, le Fidjien Isikili Davetawalu a joué quatre matchs avec le SC Albi en Pro D2. A lui de travailler pour figurer plus souvent en équipe première.

Premier bilan mitigé

Peu utilisé en Catalogne, Maxime Delonca (27 matchs en quatre ans) a quitté le Top 14 en même temps que son club formateur en rejoignant l'US Dax. Le bilan est mitigé avec trois matchs depuis le début de la saison. Venu pigé à l'USAP en fin de saison dernière, Nicolas Durand est reparti s'asseoir dans les tribunes du stade Mayol à Toulon. Compliqué.

Les blessés/retraités

Luke Charteris a rejoint le Racing Metro en passant directement par la case infirmerie. Blessé au pied gauche lors de la 1ère journée, le 2e-ligne gallois revient à peine à la compétition. Justin Purll et Richard Haughton ont mis un terme à leurs carrières.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Autant pour le BO on sentait bien que le problème était plutôt au niveau du management que du talent, autant pour l'USAP je sens plus un problème de talent pur que d'entraineur...

Parce que bon les deux meilleurs joueurs de l'USAP la saison dernière c'était quand même Lopez et Guitoune, soient les deux blessés de longues dates...

Derniers articles

News
Transferts
News
News
News
Transferts
News
Transferts
News
Transferts
News