Pro D2 - Narbonne. Les joueurs se sentent pris en otage après l'annonce de la relégation
Les joueurs de Narbonne sont inquiets pour leur avenir.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Épinglés par le DNACG et relégué administrativement en Fédérale 1, Biarritz, Bourgoin et Narbonne n'abordent pas la situation de la même façon.

Du côté des deux premiers, on savait à quoi s'attendre. Le CSBJ connaît des difficultés financières depuis plusieurs saisons déjà et est d'ailleurs prêt à descendre à l'échelon inférieur pour repartir sur des bases saines. Le club biarrot n'a lui pas l'intention de descendre sans se battre. Ses dirigeants ont anticipé le rapport de la DNACG pour réunir les fonds suffisants et l'entente semble bonne entre tous les acteurs.
Le Biarritz Olympique lance une augmentation de capital et sollicite ses socios pour rester en Pro D2Ce qui n'est apparemment pas le cas à Narbonne comme en témoigne le récent communiqué de presse des joueurs publiés ce vendredi par leur syndicat Provale. S'ils étaient au courant des problèmes en interne, ils se sentent "pris en otage". L'inquiétude règne dans le vestiaires alors que le maintien en Pro D2 avait été acquis sportivement. Une relégation pourrait sérieusement compliquer leur avenir ainsi que celui de leurs proches. Ils sollicitent donc "l'ensemble des acteurs pour trouver une solution".

Jeudi, L'Indépendant rappelait néanmoins que des partenaires devaient encore verser la somme de 300 000 euros à la SASP. Une assemblée générale extraordinaire des actionnaires de cette dernière aura lieu le 15 juin prochain afin que les comptes de la société leur soient présentés. Pour rappel, comme Biarritz et Bourgoin, le RCNM avait 10 jours pour faire appel de la décision de la DNACG et apporter la preuve que les comptes du club sont en bonne santé. Si l'appel devait être rejeté, un recours devant le CNOSF reste encore possible. Pro D2 - Biarritz, Bourgoin et Narbonne rétrogradés en Fédérale 1 par la DNACG

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Les joueurs pris en otage ? Et le personnel administratif ? Les jeunes, les bénévoles et les supporters ?

Beaucoup trop de clubs coulent à cause d'une gestion désastreuse de quelques dirigeants. Cependant, les joueurs doivent arrêter de faire les autruches, de céder aux sirènes du premier club qui leur propose un meilleur salaire et dénoncer ces abus. Provale pourrait aussi être utilisé pour anticiper et éviter ces problèmes.

Allez, je souhaite le meilleur à tous les amoureux de Narbonne. Et j'espère que Vannes ne fera pas les mêmes erreurs...

Quel dommage pour les joueurs ce genre de situation... On peut uniquement se consoler en se disant que les départs liés aux descentes laisseront de la place pour des jeunes JIF du club...

je trouve qu'on parle pas assez des ailiers pris en otage par les rebonds du ballon.
sérieux, le sens des mots...

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
Vidéos
Transferts
News
News
Transferts
News
News
News