PRO D2 : la proposition de Bernard Laporte rejetée, on reste à 16 équipes !
PRO D2 : la proposition de Bernard Laporte rejetée, on reste à 16 équipes !
Le président de la FFR souhaitait mettre en place une nouvelle formule pour la prochaine saison de PRO D2.

La demande avait fait beaucoup de bruit : Bernard Laporte souhaitait faire passer la PRO D2 de seize à dix-huit équipes pour la saison 2019/2020. Le but du président de la FFR ? Défendre les intérêts des clubs de Fédérale 1 candidats pour la montée (Massy, Albi et Bourg-en-Bresse), mais bloqués par l'arrêt du championnat.

Seulement, la proposition a été rejetée par les formations de PRO D2.

Une PRO D2 à deux poules de 9 équipes ? Bernard Laporte pousse pour une nouvelle formule !Une PRO D2 à deux poules de 9 équipes ? Bernard Laporte pousse pour une nouvelle formule !Selon l’Union des clubs professionnels de rugby - rapporté par Rugbyrama - la raison avancée est le maintien d'un "modèle sportif et économique qui a permis au Pro D2 d’être reconnu comme un championnat attractif." Un vote à l'unanimité et "sans ambiguïté." Pour rappel, si la FFR est en charge du monde amateur, c'est la LNR qui contrôle les deux championnats professionnels.

Sport24 rapporte de son côté que "le président de la Fédération française de rugby (FFR) a annoncé ce lundi aux clubs de Fédérale 1 qu’il n’y aurait finalement aucune montée en Pro D2."


Et aussi : 

AMATEUR - Quelles phases finales et quel mode de relégation en Fédérale pour la saison prochaine ?AMATEUR - Quelles phases finales et quel mode de relégation en Fédérale pour la saison prochaine ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@adourAB
Si tu cherches des cèpes sur la plage, t'es pas prêt d'en trouver!
Sinon, tu tapes simplement "propositions Florian Grill" dans google (et pas sur minitel) et tu verras que même La Voix du Nord" s'est fendue d'un papier à ce sujet (tout comme la plupart des autres médias, même généralistes). Idem pour ses réactions aux décisions ministérielles.
Quant à F. Grill, non plus le candidat, mais le président du comité Ile de France, est-ce que ça t'est venu à l'idée que, s'il n'avait pas défendu Massy, c'était tout simplement parce leur montée dans ces conditions était tout bonnement... indéfendable! Bref, aurait-il privilégié l'objectivité au copinage? Je sais que l'idée est difficile à admettre pour un défenseur de Laporte dont le népotisme nous est coutumier...
Encore une fois, il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir...

Derniers articles

News
News
News
News
Transferts
Transferts
Vidéos
News
Transferts
Transferts
Transferts