Pourquoi les Blitzboks dominent les Sevens Series ?
Sevens Series. Les Blitzboks ont remporté le premier tournoi de la saison.
International sud-africain à 7 depuis neuf ans, Chris Dry évoque les secrets de la réussite des Blitzboks sur le circuit mondial.

Après les deux premières étapes du circuit mondial de rugby à 7, la Nouvelle-Zélande domine le classement après avoir remporté l'étape du Cap et échoué en finale à Dubaï face à l'Afrique du Sud. À 7 aussi, ces deux nations se tirent la bourre. Ou plutôt, se tirent encore la bourre puisque du côté du XV, la nation arc-en-ciel peine à retrouver leur splendeur d'antan. Les Springboks pointent en effet à la 6e place du classement World Rugby malgré quatre succès sur les Bleus en 2017 mais deux défaites contre l'Irlande et le Pays de Galles durant la tournée de novembre. À l'inverse, leurs compatriotes des Blitzboks ont remporté les Sevens Series l'an passé et viennent de remporter le tournoi d'ouverture de la saison.VIDEO. Dubaï 7s - France 7 remporte le Challenge Trophy Devant leur public au Cape Town 7s, ils sont tombés en demi-finale de la Cup contre les Blacks. Un échec qui va très certainement les motiver à redoubler d'efforts pour la suite. "Je pense que nous sommes l'une des nations qui travaille le plus, confie l'international à 7 Chris Dry via le Telegraph. Mais ce n'est pas uniquement parce qu'ils mouillent le maillot à l'entraînement que les Blitzboks sont les meilleurs sur les Sevens Series. Au sein de groupe, ils ont tous conscients que l'individu passe après l'équipe. À titre d'exemple, les nouveaux n'ont pas le droit de porter un maillot avec la fameuse gazelle d'Afrique tant qu'ils ne l'ont pas mérité. "C'est une part très importante de notre culture". Et ce même si vous avez 100 sélections à XV avec les Springboks. Ainsi Juan de Jongh et Francois Hougaard, qui ont remporté le bronze à Rio, ont dû prouver leur valeur.

Il faut dire qu'à l'instar de Chris Dry, qui évolue à 7 depuis neuf ans, ceux qui sont là depuis le début ont travaillé dur pour en arriver là. Le titre de 2016-2017 n'est que le second pour l'Afrique du Sud sur le circuit, le premier datant de 2008-2009. Tous ont véritablement embrassé la carrière de joueur de rugby à 7. Et ce, quelles que soient leurs origines. Tandis que le débat fait encore rage autour des Springboks en raison des quotas et de la discrimination positive, les Blitzboks ont réussi à former une équipe qui est plus représentative de la société sud-africaine tout en cultivant un lien fort entre les joueurs note le site anglais. Dry de confirmer : "les gars viennent de différents horizons de partout dans le pays. Une fois que vous adhérez au système, peu importe votre passé ou d'où vous venez. C'est la partie la plus cruciale de notre culture." Des joueurs de talent comme Cecil Afrika, Seabelo Senatla ou encore Ruhan Nel capables de faire la différence à tout moment.

VIDEO. Cape Town 7s - Les énormes raffuts de Ruhan Nel et Danny Barrett face à France 7

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    44022 points
  • il y a 1 an

C' est vrai que le 7 est une discipline à part, mais comment expliquer que certains joueurs brillent à XV? Ex: Ioane, Baker chez les Blacks, Smith (étincelant avec les Barbarians) Senatla pour les Bocks etc. liste non exhaustive.Je pense avoir un début de réponse...

@AKA

Je sais pas ou t'as vu que baker brillait a 15, senatla a jamais joue avec les boks je croi

  • AKA
    44022 points
  • il y a 1 an
@Yionel ma star

OK! Mea culpa j' ai écrit mon article trop vite et je me suis mélangé et trompé dans les noms. Je voulais juste lancer le débat: pourquoi dans certains pays il existe des passerelles entre le VII et le XV (voire le XIII)?

  • Ahma
    74804 points
  • il y a 1 an
@AKA

Les joueurs de l'équipe de France à 7 ont tous joué à 15, est-ce que tu veux dire que dans d'autres pays il y a davantage de joueurs de 15 de très haut niveau qui font du 7 à certaines périodes ?

  • AKA
    44022 points
  • il y a 1 an
@Ahma

Ouf voilà! c' est a peu près ce que je voulais dire surtout chez les Blacks!

  • Ahma
    74804 points
  • il y a 1 an
@AKA

Je n'ai pas vraiment la réponse. Disons que je ne vois pas trop d'exemples de grands joueurs de 15 passés à 7 à part en Nouvelle-Zélande. Eux ont une politique de faire passer certains de leurs espoirs les plus prometteurs par le 7 avant le retour à 15. Dans les autres pays je n'ai pas vraiment de cas qui me vienne à l'esprit, mais je ne suis pas spécialiste de la question.

  • Ahma
    74804 points
  • il y a 1 an
@Yionel ma star

Senatla est parti en tournée avec les Springboks en 2014 mais sans jouer, en fait il a très peu joué en Super Rugby et guère plus en Currie cup.
Baker a peu joué également en Super Rugby, il a tout de même quelques sélections avec les Maoris.

Le sept est un sport plus populaire en Afrique du Sud. Ce qui explique en partie la présence de nombreux dreadboks dans cette équipe, Specman, Afrika, Senatla, Du Preez, Geduld qui sont d'excellents joueurs, vifs, rapides, endurants et dont le profil est plus adapté au sept qu'au XV.
Et effectivement, on retrouve les blancs devant, plus dans le combat dans la tradition sud-africaine : Smith, Snyman, Brown....

Par ailleurs, il faut saluer la politique sud-africaine en la matière. Les joueurs pouvant prétendre à la sélection doivent jouer sur le World Series, et ce malgré un contrat en Super Rugby. On retrouve des joueurs comme Kolbe, Senatla ou encore Smith qui jouent au moins les quatre premiers tournois de la saison, avant de se lancer dans le Super Rugby. Cela permet à cette équipe d'avoir sous la main de gros joueurs qui ne peuvent pas être gardé uniquement à sept par manque de budget.
De même, les joueurs "a temps plein" jouent généralement en août-septembre-octobre en Currie Cup (voir en Pro14 cette année pour Afrika, Speckman et Dry) ce qui permet de mettre du beurre dans les épinards, et éviter ainsi une fuite des talents pour des raisons financières.

Peut-être un état d'esprit dont les instances dirigeantes du rugby Français devraient s'inspirer pour relever le XV et le 7 ?

  • Ahma
    74804 points
  • il y a 1 an

Dans le débat entre le talent individuel et la maîtrise collective, ils ont tranché, ils ont les deux au plus haut point. Sur certains de leurs matchs ils ont porté l'art du 7 à un niveau peut-être jamais vu. Puis les Néo-Zélandais ont montré le week-end dernier des vertus qu'on ne leur voyait plus ces dernières saisons. Si là-dessus les Fidjiens arrivaient à revenir à leur meilleur niveau, on pourrait voir cette saison quelques oppositions d'anthologie.

  • AKA
    44022 points
  • il y a 1 an
@Ahma

je suis d' accord avec toi les Blacks ont fait un grand tournoi à l' image de Mikkelson meilleur que jamais et des vertus de combat retrouvées! Comme tu dis avec des Boks des Fidji et autres (Angleterre, USA...), c' est vrai que l' on peut avoir du (très) haut niveau.

Derniers articles

Transferts
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News
Transferts
Transferts
News
Transferts