Lionel Nallet laisse planer un gros doute

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Alors qu'il avait donné son accord voilà quelques mois, les choses ont évolué pour le capitaine du Racing. Au point de se demander de quoi sa saison prochaine sera faite...
Lionel Nallet laisse planer un gros doute
On n’avait pas encore entendu Lionel Nallet sur l’épisode douloureux que traverse le Racing. Le capitaine du club francilien, de retour avec son club, était avec l’équipe de France, et devait pleinement s’y consacrer. Il peut donc maintenant donner son avis sur ce qui se passe dans les couloirs de Coubertin, et il n’est pas aussi catégorique que ne peut l’être son président. « Il y a un malaise, confie-t-il au Parisien ce matin. Le contexte est assez lourd. »

Si le staff compte vraiment sur lui, figure de proue du renouveau du Racing ces dernières années, c’est aussi parce que plus les jours passent, plus l’image du club en pâtit. Et Lionel le sait lui aussi : « Aujourd’hui, je me pose la question de rester au Racing ou pas. » Et le plus dramatique, c’est que lorsque l’on en vient à se poser ce genre de question, c’est que l’on a la réponse en soi. A 35 ans, la – grande – carrière du deuxième ligne est derrière lui. Mais il a envie de continuer, une saison, car il sait que l’on ne lui proposera pas de contrat longue durée. Alors, pour sa dernière saison, à l’instar de son ami Sébastien Chabal, Lionel Nallet pourrait cocher sur son contrat l’option « plaisir ».
Jap
Jap
Cet article est rédigé par Jap, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je suis triste pour Lionel qu'il se retrouve dans une telle situation, ce mec méritait quand même une fin de carrière moins houleuse. Pour services rendus à la patrie !

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News