Les anciens Toulonnais donnent-ils raison à Bernard Laporte ?
A Castres, le deuxième ligne possède un temps de jeu similaire.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Comme l'an passé, certains joueurs du RCT demandent plus de temps de jeu. Doivent-ils partir pour jouer plus ? Voici un début de réponse.
Particulièrement irrité par la défaite toulonnaise en terre grenobloise (25-24) le week-end dernier, Bernard Laporte n’a pas manqué de s’exprimer via RMC quant à la prestation des joueurs titulaires : « C’est difficile à entendre pour eux mais c’est la vérité, on n’a pas deux équipes de même niveau. » Le manager reproche en effet aux habituels remplaçants de ne pas avoir fait le boulot alors qu’ils réclament du temps de jeu. « Il y en a qui sont au niveau et d’autres qui n’y sont pas. » Un discours que l’ancien sélectionneur tenait également « à quatre ou cinq joueurs de l’an dernier » en rétorquant « allez ailleurs, jouez et prouvez-moi que je me suis trompé. C’est tout le malheur que je peux vous souhaiter. » Une phrase qui nous pousse à nous demander si ceux qui ont choisi d’aller « ailleurs » ont trouvé leur compte sous leurs nouvelles couleurs.

Du côté des joueurs qui ont plus de temps de jeu dans la compétition principale où ils évoluent, on trouve :

• Le demi de mêlée, Fabien Cibray : 23 match joués pour Lyon (1188 minutes) contre 11 avec le RCT (456 minutes)
• Le pilier, Damien Tussac : 22 matchs joués avec Leeds en D2 anglaise (1233 minutes) contre 3 avec Toulon (39 minutes)
• Le troisième ligne Joe El Abd : 24 matchs joués avec Oyonnax en Pro D2 (1712 minutes) contre 15 sur la Rade en Top 14 (848 minutes)
• Le demi de mêlée Matt Henjak : A Dax, l’Australien a joué 19 match contre seulement 9 à Toulon (884 minutes contre 272).
• Le troisième ligne Jone Tawake : 17 matchs joués à l’US Bressane en Fédérale 1 contre 12 avec le RCT, soit 1056 minutes contre 739.
• Le troisième ligne Olivier Missoup : Malgré de nombreuses blessures, le joueur du Stade français a joué 6 rencontres de plus (17 contre 11) pour un total de 974 minutes de jeu (640 au RCT).
• Le pilier Romain Frou : Au Stade français, il n’a joué que 6 matchs mais c’est un de plus qu’à Toulon (329 minutes contre 184). Il faut dire qu’il a été également blessé.
• L'ouvreur Julien Dumora : Certainement, la plus belle opération d'un ancien toulonnais. A Lyon, Dumora a joué 27 matchs (24 titularisations) contre seulement 5 au RCT, pour un temps de jeu six fois supérieur (1910 minutes contre 306).

Certains ont conservé un temps de jeu à peu près équivalent :

•Le deuxième ligne Christophe Samson : A Castres, l’international conserve un temps de jeu similaire (1282 minutes contre 1294) avec le même nombre de titularisations (15).
• Le talonneur Jean-Philippe Genevois : Celui-ci a joué plus de matchs pour le BO (12 contre 9) mais totalise à l’heure actuelle un temps de jeu somme toute identique (370 contre 337).
• Le deuxième ligne Dean Schofield : A Worcester, l’Anglais joue plus de rencontres (20 contre 14), mais son temps est à peine plus élevé (951 contre 834).
• Le centre Christian Loamanu : Même topo pour le Tongien d’origine qui conserve le même nombre de titularisations à Trevise (12) avec un temps de jeu sensiblement supérieur (970 minutes contre 888).

Finalement, il y a ceux pour qui leur de temps a été revu à la baisse :

•Le pilier Eifion Lewis-Roberts : Inquiété pour cause de dopage, le Gallois n’a joué que 15 matchs cette saison en Angleterre avec Sale alors qu’il avait comptabilisé 26 matchs au RCT pour un total de 1121 minutes de jeu contre 669 à l’heure actuelle.
• Le troisième ligne Leonardo Senatore : Chez les Pampas XV en Afrique du Sud, l’Argentin ce comptabilise que 131 minutes de jeu contre 371 en France (3 matchs joués contre 5).
• Le centre Gabiriele Lovobalavu : Out pour le reste de la saison depuis mars, le Fidjien n’avait disputé que 10 matchs pour Bayonne contre 12 sur la Rade pour 677 minutes contre 739.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • krisprolls
  • il y a 7 ans

tu veux du temps de jeu et tu ne tabasse pas les adversaires aux buffets d’après-match ?
un solution : la pro D2 ou la F1

étonnant... bon article ! merci

  • TPhib
    50358 points
  • il y a 7 ans

@Pierre : Merci. Effectivement, ça fait plaisir de voir quelqu'un lire la légende 😊

Sur la légende de la photo l'erreur pour Samson 🙂

  • TPhib
    50358 points
  • il y a 7 ans

@Pierre : Oui petite coquille sur Sale. Merci. Et Samson est bien deuxième ligne comme indiqué dans l'article. Have a good day 😊

  • Yoh
  • il y a 7 ans

Attention pour Lovobalavu, il a trainé une blessure récurrente au(x) mollet(s) qui l'a handicapé voire rendu indisponible une bonne partie de la saison.
Il aurait très certainement explosé le compteur de minutes sans cela, étant donné les très belles dispositions qu'il a montré le peu de matchs qu'il a pu jouer : un titulaire indiscutable en puissance !

Sale est pour l'instant toujours en D1 anglais et jusqu'à preuve du contraire Samson est 2nde ligne. Il serait bien d'avoir l'avis de certains joueurs...

En gros ceux qui jouent à un niveau inférieur, au milieu d'effectifs a-priori moins relevés, ont plus de temps de jeu. Les autres en ont autant ou moins, à 2 exceptions près.
J'en conclus que ces joueurs n'ont pas plus gagné la confiance de leurs nouveaux coach que celle de Laporte. P'tête qu'il dit pas que des conneries finalement (même sil est pas très diplomate) .
Cela dit les remplaçants ont tenu leur rang une grosse mi-temps contre Grenoble. Alors manque de jus parce qu'ils ne jouent pas ou il ne jouent pas parce qu'ils manquent de jus?

Derniers articles

Transferts
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News