Le XV des joueurs passés sous le maillot du Racing Club de Narbonne depuis 2000
Julien Candelon a été révélé sous le maillot de Narbonne.
Menacé de relégation en Fédérale 1, Narbonne est un club historique du rugby français, qui a vu passer de grands joueurs depuis les années 2000.

Dix ans, c'est long. Trop, pour le Racing Club de Narbonne Méditerrannée ? Relégués en Pro D2 au terme de la saison 2006-2007, les Audois végètent depuis dans l'antichambre de l'élite, après 100 ans passés en première division, deux Brennus et neuf Challenge Yves du Manoir. Pire, Narbonne doit régulièrement lutter pour ne pas tomber plus bas, en Fédérale 1. Cette saison, rebelote : suite à de nombreux remous en coulisses, les coéquipiers du capitaine Etienne Herjean sont sportivement à la peine. Et à une journée de la fin, c'est une lutte avec Albi et Vannes qui les attend pour ne pas descendre.

Le XV des joueurs passés sous le maillot du SC AlbiRené Bénésis, Laurent Bénézech, Gilles Bourguignon, Aimé Cassayet-Armagnac, Didier Cordorniou, Patrick Estève, Jo Maso, Lucien Mias, François Sangallo ou la famille Spanghero... Les anciens internationaux tricolores sont nombreux à avoir porté le maillot du Racing. Voici le XV Type des joueurs à avoir revêtu la tunique orange depuis 2000 :

15 : Ignacio Corleto

Triple champion de France avec le Stade Français, Nani Corleto a d’abord débuté sa carrière dans le championnat de France en rejoignant le RCNM. Durant trois ans, l’ancien n°15 des Pumas portera le maillot du club audois. L’historique Nicolas Nadau est proche.

14 : Vincent Rattez 

Il y a encore un an, Rattez portait le maillot narbonnais. Depuis ? Le joueur électrise les défenses du Top 14 et vient d’être convoqué avec le XV de France. En 2012, le Racing avait eu le nez creux en le recrutant.

13 : Lionel Mazars 

Cédric Desbrosse ou Jean-Philippe Viard sont passés par l’Aude mais on retient que c’est à Narbonne que Mazars s’est révélé (de 2005 à 2007), au point de devenir international lors d’une tournée en Nouvelle-Zélande. Avec Castres, Bayonne puis Agen, il sera un vrai joueur de club en Top 14.

12 : Alessandro Stoica 

L’Italien a pas mal vadrouillé et restera cinq ans à Montpellier, mais c’est à Narbonne qu’il connaît sa première expérience à l’étranger, de 1997 à 2001. Il compte 71 sélections de 1997 à 2007, deux Mondiaux disputés et fut même capitaine de la Squadra Azzurra à deux reprises en 2000, année où l’équipe intègre le 6 Nations.

11 : Julien Candelon

On ne présente plus l’éternel ailier tricolore. Devenu international en 2005, il quitte Narbonne lors de la descente du club : direction l’USAP, avec qui il sera sacré champion de France. Depuis 2012, il est sous contrat avec la FFR et porte le maillot de France 7.

10 : Cédric Rosalen 

Gonzalo Quesada mérite d’être mentionné, mais notre choix se porte vers un historique du club : Cédric Rosalen. S’il a quitté le navire lors de la descente - direction l’USAP, comme Candelon - il fut l’un des meilleurs artilleurs de la 1ère division pendant des années. De quoi largement mériter sa place dans ce XV.

9 : Josh Valentine

Si on ne devait retenir que les grands noms, on choisirait sans hésiter Piri Weepu. Si on se porte vers les joueurs ayant marqué le club, c’est vers Sébastien Buada qu’il faudrait se tourner. On a décidé de faire un mix des deux avec l’excellent Josh Valentine. Aujourd’hui à Béziers, l’international wallaby fait partie des nombreux Australiens à avoir porté le maillot orange ces dernières années. En trois saisons, il a disputé 66 matchs.

8 : Christian Labit

Un Audois pure souche, qui évolue à Narbonne de 1989 à 1997, puis de 2005 à 2007. Les bons numéros 8 se sont succédés au club (Dwayne Haare, Gonzalo Longo, Marc Raynaud, Rocky Elsom) mais l’international aux 17 sélections est un bon symbole du club, qu’il a retrouvé dans le rôle d’entraîneur en 2016.

7 : Jerry Collins

Le regretté Jerry Collins est une évidence. Parce que sa carrière fut immense, avec notamment 48 sélections avec les All Blacks et quatre victoires dans le Tri Nations. Et parce que ses débuts avec Narbonne furent convaincants. Joker médical de Rocky Elsom en janvier 2015, il dispute 8 matchs et inscrit 3 essais, avant de perdre la vie en juin de la même année.

6 : Louis-Benoit Madaule

On a longtemps hésité avec Lei Tomiki, voire avec Jone Tawake. Mais le futur joueur du Stade Toulousain, formé à Narbonne, intègre finalement le XV. En 2007, la descente lui permet de faire ses débuts avec la première, qu’il quittera en 2011 après en avoir été capitaine. Il récupère également le brassard à l’UBB, mais n’a pas (encore ?) goûté au XV de France.

5 : Gareth Llewellyn

De 1989 à 2004 - soit une carrière internationale étalée sur trois décennies ! - le Gallois portera à 92 reprises le maillot des Diables Rouges. Dont il fut le capitaine, et avec qui il disputa trois Coupes du monde avant de signer à Narbonne en 2004-2005. Il devance un autre international, l’Italien Marco Bortolami.

4 : Olivier Merle

L’homme et demi fut un grand joueur de l’ASM Clermont mais il a terminé sa carrière à Narbonne (de 2000 à 2002), puis Aurillac. Difficile de ne pas le citer tant sa carrière fut respectée de tous, même si Nic Strauss ou Justin Harrison méritent d’être nommés.

3 : Franck Tournaire

Qui d’autre que le Tricolore (49 sélections jusqu’en 2000) à ce poste ? Arnaud Martinez et Martin Scelzo ont bien porté haut les couleurs narbonnaises, mais la carrière de Franck Tournaire parle pour lui.

2 : Mario Ledesma

Super Mario fut l’un des meilleurs joueurs du Top 14 dans les années 2000. Et comme Corleto, Quesada, Scelzo ou Longo, il fait partie d’une filière argentine qui a profité à Narbonne. Le talonneur y a joué de 2001 à 2003.

1 : Jean-Baptiste Poux

On ne dispute pas trois Coupes du monde en claquant des doigts. S’il a longtemps porté le maillot du Stade Toulousain et qu’il achève sa grande carrière à l’UBB, Brad a aussi représenté Narbonne de 1998 à 2002.


Et aussi : 

Le XV des joueurs passés sous le maillot du CS Bourgoin-JallieuLe XV des joueurs passés sous le maillot du FC Auch Gers

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    95989 points
  • il y a 2 ans

on pourrait aussi parler d'un certain Jo Maso ou encore de Colin Gaston et tant d'autres

  • Ahma
    73850 points
  • il y a 2 ans
@ced

Oui mais là c'est pas " depuis le début ! " , c'est depuis 2000 .

  • Ahma
    73850 points
  • il y a 2 ans
@Ahma

PS : pour Gaston ça colle .

Je m'excuse mais si c'est Sangallo alors c'est Spangheri !!

  • Higelm
    15583 points
  • il y a 2 ans

Et oui, 10 ans déjà.

De bien beaux joueurs !

Je me souviendrais toujours de ma rencontre magique Alessandro Stoica au Carrefour de Narbonne, dans le rayon laitiers, alors qu'il choisissait son fromage.

Autrement, il y avait du choix à l'aile : même si on a souligné Candelon et Rattez, il ne faut pas oublier Romain Martial qui s'est révélé à Narbonne, tout comme notre cher ancien Racingman/Clermontois futur Palois Adrien Planté !
En 10, il y avait aussi le Sud Africain Louis Koen qui a fait de gros matchs lors de son passage, et qui bottait, à l'instar de Rosalen, de plus de 60m lors des matchs venteux.

Bientôt, on parlera des Belzons, Herjean, Brieuc-Plessis et compagnie !

  • Ahma
    73850 points
  • il y a 2 ans
@Higelm

Reste à révéler le plus important : Stoica , il a pris quoi , comme fromage ?

  • Higelm
    15583 points
  • il y a 2 ans
@Ahma

C'est là où la légende est née : les puristes diront qu'il a opté pour un gorgonzola 5 ans d'âge, et ses détracteurs souligneront qu'il ne s'agissait que d'une simple boîte de Kiri.
Les personnes présentes lors de la rencontre mythique n'ont pas souhaité s'exprimer sur le sujet, de peur de représailles.

  • Ahma
    73850 points
  • il y a 2 ans
@Higelm

Merci pour ces informations précieuses , je comprends la prudence des témoins vu la haute sensibilité de la question .
J'espérais enfin savoir ce qu'il faut manger pour devenir grand et balèze comme Alessandro , tant pis , j'enverrai des espions surveiller Nadolo .

  • Lex
    38505 points
  • il y a 2 ans

Ils sont descendus en 2006-2007 ? P*%#! 10 ans déjà.

Pourvu que dans quelques saisons on ne voit pas "Le XV des joueurs passés sous le maillot du Stade Toulousain"...

  • Jak3192
    46360 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

Ben là ce serait un peu long.
Et de quoi faire plusieurs articles
Y a qu'un entraineur qui serait nommé d'ailleurs
Faudrait peut être aussi parler dans ce type d'article de l'entraineur qui a le plus compté dans l'équipe (valable pour Albi, Bourgoin, Bayonne... article récent de ce site)
Chers amis du rugbynistère...

Derniers articles

News
News
Transferts
Transferts
Transferts
Transferts
Transferts
Transferts
Transferts
News
Transferts