Le Top 5 / Flop 5 du week-end (19/04 au 21/04)
Leader du Top 14, Clermont est aussi premier du Tops/Flops.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Clermont truste une nouvelle fois le haut des Tops au même titre qu'Oyonnax en Pro D2. Sale temps pour Julian Savea, le LOU, l'USAP, le Racing et Montpellier après un week-end décevant.
Clermont truste une nouvelle fois le haut des Tops au même titre qu'Oyonnax en Pro D2. Les Cheetahs font logiquement leur apparition après un très bon début de saison. Sale temps pour Julian Savea et le LOU alors que l'USAP, le Racing et Montpellier rentrent dans les Flops après un week-end décevant.

Les TOPS

Fofana et Clermont

Resté dans l’ombre du RCT durant une bonne partie de la saison, l’ASM truste aujourd’hui logiquement la première place du Top 14 aux dépens des Toulonnais. Il faut dire que les Clermontois impressionnent. Si les Varois sont parvenus à les tenir en échec au Vélodrome, le champion en titre a, lui, récemment subi la loi des Auvergnats à Michelin. Trop organisés, trop puissants et rapides, les hommes de Vern Cotter n’ont laissé aucune chance aux Toulousains. Un état de forme dont Wesley Fofana est le parfait ambassadeur.

Le Top 5 / Flop 5 du week-end (19/04 au 21/04)

Pelissié, l'homme qui monte et termine le travail

Arrivé au FCG en 2009 en provenance de Brive, le demi de mêlée est devenu au fil des années une pièce maîtresse du jeu grenoblois. Acteur de la remontée du club isérois en Top 14, Pelissié a cependant cédé aux sirènes du MHR, qu’il rejoindra la saison prochaine, au même titre que l'ailier Lucas Dupont. Excellent meneur de jeu et buteur, il sait aussi se muer en finisseur filou, comme il l’a prouvé contre le RCT, pour permettre aux siens de terminer l’année en beauté.

Oyonnax continue sa démonstration

L’arrière de l’US Oyonnax Florian Denos avait prévenu qu’ils ne lâcheraient aucun match bien que le Bouclier soit déjà en poche. Une semaine après avoir été sacrés champions de Pro D2, les hommes de Christophe Urios ont donc tenu leur promesse en allant exploser Auch sur sa pelouse 13 à 40. Pour cela, ils peuvent remercier les auteurs des trois essais, mais surtout les deux ouvreurs Renaud et son remplaçant Urdapilleta pour les huit pénalités passées à l’adversaire.

Les Pumitas encore vainqueurs des Baby Boks

Déjà victorieux des Baby Boks (42-27) lors de leur deuxième affrontement, les Pumitas ont finalement bouclé la tournée des Sud-Africains en Argentine par un second succès 27-22 à Buenos Aires. Une victoire qu’ils doivent surtout à l’excellent ouvreur Patricio Fernandez, auteur d’un essai, de trois transformations et de deux pénalités. A quelques encablures du mondial français, les Argentins semblent rodés.

Le Top 5 / Flop 5 du week-end (19/04 au 21/04)

Surprenants Cheetahs

Six victoires en neuf matchs. On peut dire que les Sud-Africains n’ont pas chômé cette saison en Super 15. Un bilan qui leur permet de faire partie de la première moitié du classement du championnat des clubs de l’hémisphère sud à mi-saison. Il faut dire que les Cheetahs produisent un jeu très dynamique et opportuniste, à l’image du centre Robert Ebersohn, particulièrement en vue ces derniers temps.



Les FLOPS

Julian Savea

Au vu de ses performances lors des premiers matchs en Super Rugby, l'ailier des Wellington Hurricanes semblait parti pour faire une excellente saison. Mais tout semble aujourd’hui compromis après son inculpation pour violence conjugale. Une attitude inacceptable et d’autant plus regrettable que l’international néo-zélandais avait participé en 2012 à une campagne de lutte contre les violences domestiques. Il a récemment choisi de s’écarter de l’effectif des Hurricanes en vue du match contre les Stormers ce week-end.

Le Top 5 / Flop 5 du week-end (19/04 au 21/04)

Racing et Montpellier loupent les occasions

Face à Bayonne, le finaliste 2011 espérait valider d’office sa qualification pour les barrages. Si le point de bonus défensif et le revers de Perpignan suffisent à y accéder, en perdant de cette façon les Montpelliérains ne se sont pas rassurés avant les phases finales. En échouant également face à une équipe parisienne remaniée, le Racing-Métro a certainement fait la plus mauvaise opération. Pour être certain de jouer le barrage à domicile, il leur faudra désormais obtenir une victoire bonifiée lors de la dernière journée face à Castres, concurrent direct, et ce sans concéder de bonus défensif.

USAP et Biarritz même combat

C’est LA déception de cette 25ème journée de Top 14. Face à des Agenais d’ores et déjà relégués, les Catalans ont définitivement dit au revoir à leurs chances de qualification en concédant une douzième défaite cette saison. Ne leur reste plus que le Challenge européen, à l’instar du Biarritz Olympique, également défait (16-0) sur la pelouse de l’UBB. Techniquement, l’USAP semble mieux loti pour accéder à la finale même si le Stade français sera un adversaire coriace. En terre irlandaise contre le Leinster, le BO sera clairement l’outsider.

L'échec du LOU

Heureux promu en Top 14 en 2011, Lyon n’en finit plus de déchanter. Relégué en Pro D2, le LOU, et son gros budget, pensait tout casser avec un groupe de qualité et des ambitions clairement tournées vers l’élite. En concédant une douzième défaite (à Dax, 29-5), Lyon est très loin du leader Oyonnax et de ses objectifs de début d’exercice. Parti pour accéder directement au Top 14, les Lyonnais se retrouvent aujourd’hui 6ème de Pro D2, et espèrent une défaillance d’Aurillac pour subtiliser la cinquième place et continuer d’y croire. Encore faudra-t-il gagner face à Pau et Carcassonne.

Le Munster qui perd à Newport

Troisième défaite de rang pour le Munster sur la pelouse des Dragons de Newport (30-24), actuel avant-dernier du Pro 12. On peut penser que les Munstermen étaient déjà tournés vers leur demi-finale de Coupe d’Europe contre l’ASM ce samedi à Montpellier, mais ils ne sont pas non plus au mieux dans le classement avec une sixième place. Lorsqu’on voit la manière dont les Clermontois ont dominé le Stade Toulousain au même moment, on ne peut s’empêcher d’y voir un heureux présage pour les Jaunards. Vainqueur de la H-Cup en 2006 et en 2008, le Munster possède cependant une expérience que Clermont n’a pas encore.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Les argentins ont d'excellents jeunes, qui montent qui montent!! Ils feront mal bientôt, car leur réservoir se densifie.
Et j'aimerais bien que Pélissié soit testé cet été en EDF. Il est vraiment très fort.

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News