L'ancien sélectionneur des Blacks, Brian Lochore, s'est éteint à l'âge de 78 ans
Sir Brian Lochore n'est plus.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le sélectionneur des All Blacks, Brian Lochore, qui avait ramené la premier Coupe du monde est décédé à l'âge de 78 ans.

En Nouvelle-Zélande, Brian Lochore était une légende respectée de tous. Il a porté le maillot des Blacks à 68 reprises entre 1964 et 1971 avec 25 essais à la clé, durant les années pleines de réussite où ils sont restés invaincus entre 1965 et 1970. 15 ans plus tard, il devient le sélectionneur sous le maillot à la fougère avec qui il remporte le premier titre mondial. Il a été fait chevalier de l'Ordre du mérite de la Nouvelle-Zélande pour ses services rendus au sport et à la communauté, mais également intronisé en 1999 au International Rugby Hall of Fame avant de recevoir en 2007 la plus haute distinction en Nouvelle-Zélande : l'Ordre de Nouvelle-Zélande.

"C'est l'un des plus grands kauris (arbre géant de Nouvelle-Zélande). Il était un des hommes les plus respectés en Nouvelle-Zélande, mais était aussi regardé avec grand respect partout dans le monde", a déclaré Steve Hansen, actuel sélectionneur, selon L'Équipe.

Le cancer a emporté le sélectionneur à l'âge de 78 ans : "Nous avons perdu une légende de notre pays, une figure inébranlable sur le terrain et une personnalité très respectée en dehors. Il n'est pas exagéré d'affirmer que Sir Brian Lochore a été le sauveur du rugby néo-zélandais à de nombreuses reprises et que beaucoup d'entre nous ont perdu un formidable camarade", a déclaré Steve Tew, le directeur général de la Fédération néo-zélandaise selon L'Équipe.

Le Rugbynistère tient à témoigner tout son soutien et ses plus sincères condoléances à la famille du défunt ainsi qu'à ses proches.

 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Un grand joueur qui va reposer dans le Valhalla du rugby
Qu'il y repose en paix

  • cahues
    123342 points
  • il y a 1 an

Oui une légende du rugby mondial qui disparait. Seulement deux ans après Colin Meads l'autre figure chez les Blacks.

Avant d'en faire un entraîneur dans le titre, il eut été préférable de le présenter d'abords comme le grand troisième ligne qu'il fut et capitaine des Blacks. Il restait une légende de notre jeu.

RIP.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News