Ecrit par vous !
INTERVIEW. Lucas Chouvet (VRDR) : ''Les regrets ? On verra à la fin de la saison, au moment des comptes''
Lucas Chouvet (Valence-Romans) ne veut pas penser à la fin de la saison pour le moment.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Lucas Chouvet, ouvreur au VRDR, revient sur le beau succès de Valence Romans contre Vannes, l'opposition à venir face à Carcassonne ainsi que sur la course au maintien.

Vendredi dernier, Valence Romans ont réalisé une belle performance en s'imposant face à Vannes, 32 à 31. Les Drômois ont infligé aux Bretons une première défaite depuis le 14 janvier. Un petit exploit permettant au club de plus que jamais croire en ses chances de maintien en Pro D2. "Nous sommes super contents. Ce sont les premiers et ils n'avaient pas perdu depuis un bon bout de temps. Ils n'avaient pas fait l'impasse sur le match. Puis, la physionomie du match nous remplit un peu plus de joie. Nous n'avons jamais été devant. Nous avons couru après le score tout au long du match, rien lâché, et cela paye. Nous nous imposons dans les dernières minutes."VIDEO. Pro D2. Le sang-froid impressionnant de Mathieu Lorée qui transforme en drop pour la victoireVIDEO. Pro D2. Le sang-froid impressionnant de Mathieu Lorée qui transforme en drop pour la victoireÀ 12 minutes du coup de sifflet final, le VRDR était mené de onze points, 20-31. Deux essais et une transformation en drop catastrophe inscrits dans les dernières minutes de jeu ont permis au Drômois de l'emporter. Une preuve de détermination et d'une grande volonté de maintenir le club. "Nous sommes allés chercher cette victoire à l'envie. Depuis quelques semaines, nous nous disons qu'il faut se lâcher, prendre des initiatives, pour ne pas avoir de regrets. Nous y avons cru jusqu'au bout. Cela récompense tout le groupe, et nous permet de réellement croire au maintien." Avec cette deuxième victoire de rang, Valence Romans confirme sa bonne dynamique. En effet, l'actuel avant-dernier du championnat est sur une série de trois matchs sans défaite. Un nul à Mont-de-Marsan, et deux victoires à domicile contre Aurillac et Vannes. "L'envie de se maintenir nous galvanise. Tout est parti du match à Perpignan (défaite 24-20, NDLR) dans lequel en jouant, nous pouvons bouger la meilleure équipe de Pro D2. Par la suite, on a lâché les chiens, et on s'est fait plaisir."

La suite du calendrier n'est pas forcément favorable au VRDR. L'équipe au damier affrontera, pour les cinq dernières journées, uniquement des clubs du Top 10. "Nous sommes à deux points d’Aix. Sachant qu'ensuite, le calendrier ne nous est pas favorable. Autre point noir, tous nos futurs adversaires jouent encore quelque chose dans le championnat (la qualification pour Carcassonne, Grenoble, Nevers et Oyonnax. Et le maintien pour Montauban. NDLR). Nous allons prendre le maximum de points. Tout est encore possible." Le sprint final pour le maintien commence dès ce vendredi soir. Valence Romans se déplace à Carcassonne. L'USC étant dans une excellente forme. Six victoires sur les neuf derniers matchs. Les défaites incluant deux déplacements, un à Vannes, l'autre à Perpignan. Deux formations qui se tirent la bourre en tête du classement avant cette 26e journée. "C'est un match très important pour les deux équipes. Carcassonne ambitionne encore de se qualifier pour les phases finales. C'est vraiment l'équipe du moment. Ils ont mis soixante points à Nevers, une branlée à Montauban, la semaine passée. C'est un beau challenge. Notre objectif est de bien rentrer dans le match, les faire douter, pour essayer de créer l'exploit."

Lucas Chouvet et ses coéquipiers avaient bien démarré le championnat. Deux victoires lors des trois premiers matchs. Ensuite plus rien. Aucun succès pendant deux mois et seulement un match nul contre Béziers. Fin décembre, le club a redressé la barre avec trois victoires de suite. Puis a connu un nouvel enchaînement de contre-performances. Aucune victoire en deux mois, un match nul contre Soyaux-Angoulême à se mettre sous la dent. Puis le VRDR a retrouvé de l'allant, un match nul à Mont-de-Marsan et deux victoires de rang. Ce fonctionnement par vague aurait de quoi donner des regrets en cas de relégation. "Les regrets ? On verra à la fin de la saison, au moment des comptes. Nous avons fait une bonne entame de championnat. Ensuite, avec les défaites, nous nous sommes recroquevillé sur nous-mêmes, en jouant petit-bras, sans réelles ambitions. Puis de nombreux se sont joués à un rien, en finissant mal pour nous. Contre Oyonnax et Provence Rugby à la maison notamment. Cela fait pas mal de petits points lâchés qui comptent au final. Après cela ne sert à rien de revenir là-dessus. Maintenant on est dans une bonne dynamique. Avec un jeu basé sur la prise d'initiative et le mouvement. Nous prenons du plaisir, et cela paiera sûrement."

BaptistePiquel
BaptistePiquel
Cet article est rédigé par BaptistePiquel, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Victoire formidable contre Carcassonne qui était en pleine bourre !!!
La semaine prochaine Grenoble vient à Valence : il faut se les faire pour consolider le maintien.
L'équipe à pris confiance et développe de plus en plus un jeu d'initiative et d'attaque avec un pack puissant et un preneur de balle en touche ,numéro 6 remarquable !
Allez le VRDR
Un ancien du VS.

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Transferts
News
Vidéos
News
Transferts