INSOLITE - Comment un jeune Allemand pourrait porter le maillot des All Blacks
Anton, balle et billes en main pour réussir. Crédit photo : antonsegner7

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Anton Segner est un jeune étudiant allemand qui aujourd'hui vit son rêve : porter le maillot des Blacks.

C'est le genre d'histoires qu'on aime. Celle d'un jeune passionné qui bougerait des montagnes pour atteindre son but. 

De l'Allemagne à la Nouvelle-Zélande

Originaire de Francfort, c'est au football et au hockey sur glace qu'Anton Segner commença. Mais c'est finalement le rugby au collège qui retiendra toute son attention, faisant le bonheur du club du SC 1880 de Francfort. Après avoir étudié six ans dans une école anglophone, Anton obtient une bourse lui permettant d'étudier six mois au Nelson Collège sur l'île du sud de la Nouvelle-Zélande. C'est sur les conseils de Tim Manawatu, entraîneur à Francfort et ancien responsable du développement du rugby à Tasman (Nouvelle-Zélande), qu'il fait ses bagages pour le pays du long nuage blanc. Il n'a alors que 15 ans et part déjà pour le pays de ses rêves.

En seulement six mois, le jeune Allemand s'impose en tant que flanker au Nelson Collège : 7 matchs, 7 titularisations. Il finira même par porter le brassard de capitaine dans le First XV de l'école, l'équivalent de l'équipe première. L'équipe star de chaque école en Nouvelle-Zélande. Après de longues négociations avec ses parents, il restera finalement étudier au Nelson Collège à la fin de ses six mois d'échange.

Crédit vidéo : Lizardo Lizardos

Le rêve ne s'arrête pas là

Un an après son arrivée, il a eu la grande surprise d'être convoqué avec l'équipe scolaire des Blacks pour une tournée de plusieurs matchs en Australie. Pour information, la "New Zealand School Team" est une sélection des meilleurs joueurs scolaires, dans un pays où le rugby à l'école est central. Comme par exemple l'Auckland Grammar School, où un certain Doug Howlett y a fait ses classes et Graham Henry ses débuts d'entraîneur. 

Aujourd'hui, Anton Segner se prend à rêver du maillot à la fougère à plus haut niveau malgré ses sélectons chez les jeunes en Allemagne (U16). Interrogé par le site Stuff, il déclare qu'à son arrivé son "objectif était d'intégrer le First XV, puis plus tard la Crusaders Academy", autre école au palmarès impressionnant. 

À presque 107 kg pour 1m90 à 16ans, Anton n'est pas loin du destin de ses idoles : Sam Cane, Ardie Savea ou Richie McCaw. S'il atteint ses objectifs, espérons qu'il ne martyrise pas le XV de France dans quelques années, disons pour une finale de Coupe du monde par exemple...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ho la blague ! Non pas qu il intègre l équipe à la fougère, mais qu il rencontre l edf en finale d une C du M, pure fiction.

En l'enfilant.

Doumayrou ???

  • Loyam
    37059 points
  • il y a 1 an

Très belle histoire, s'il va jusqu'au bout. Déjà, pour l'instant, il peut être fier de son parcours.
Après, je ne serai surpris, s'il arrive à réaliser son rêve.

J'espere qu'il a son passeport

Alléluia ! Ô jour trois fois béni ! Tel une Mathilde du ministère Charly est revenu !

Destin extraordinaire

Sans avoir lu l'article, "en achetant le maillot sur Internet" me paraît la réponse la plus appropriée.

  • Ahma
    93261 points
  • il y a 1 an

Ah quel bonheur, un McCaw teuton !
Vous allez pouvoir le détester encore deux fois plus. Et moi je jubilerai doublement.

@Ahma

On peut peut-être le surnommer Von Caw.

Le sourire du dimanche : https://lelinzhou.blogspot.com/2018/10/blog-post_48.html

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News