Hong Kong 7s. Jean-Baptiste Gobelet : « France 7 doit prévoir l'imprévu »
Les tournées se suivent et se ressemblent pour l'équipe de France à 7.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Les tournées se suivent et se ressemblent pour l'équipe de France à 7. Malgré Virimi Vakatawa, les Bleus sont à la peine. L'analyse de Jean-Baptiste Gobelet.
Les tournées se suivent et se ressemblent pour l'équipe de France à 7. Malgré le retour de Virimi Vakatawa, les Bleus n'ont pas réussi à faire mieux qu'une 11e place au tournoi de Hong Kong le week-end dernier. Il devront relever la tête à Singapour. Les absences de certains joueurs ne peuvent pas expliquer les mauvais résultats selon l'ancien international à 7 Jean-Baptiste Gobelet.

Le bilan des Bleus à Hong Kong

L’équipe de France était l’équipe la plus expérimentée à Hong Kong. Il y avait de quoi espérer une performance en dépit des absences de Terry Bouhraoua et Steeve Barry. On a d'ailleurs vu une équipe de France beaucoup plus entreprenante par rapport aux deux dernières tournées. L’apport de Virimi Vakatawa a amené l’équipe à jouer en avançant et a permis une conservation du ballon bien meilleure, les soutiens au ruck étaient réactifs et surtout toujours sur l’avancée.Hong Kong 7s. Jean-Baptiste Gobelet : « France 7 doit prévoir l'imprévu »VIDEO. Hong Kong 7s. Des regrets pour France 7 malgré les exploits de Virimi VakatawaDéfensivement, on a vu du mieux, il y a moins d’essais cadeaux que sur les tournées précédentes. La présence de Manoël Dall'igna est essentielle. Il intervient dans près de 70 % des zones de contacts avec une position de défenseur central et permet de faire la jonction des lignes défensives.

Une mi-temps puis plus rien

Par contre on a vu l’équipe de France faire des ½ matchs. C’est-à-dire des premières mi-temps parfaitement gérées offensivement où les Français avaient la possession du ballon, scorant à chaque fois en premier sur tous leurs matchs. On constate ensuite une grosse déperdition à la fois technique et en terme de lucidité sur la seconde mi-temps, surtout au moment de la reprise.Hong Kong 7s. Jean-Baptiste Gobelet : « France 7 doit prévoir l'imprévu »VIDEO. Hong Kong 7s : la France termine 11e malgré un énorme Virimi VakatawaOn ne peut pas laisser endosser toutes les responsabilités aux joueurs même s'ils sont sur le terrain. Le Sevens est un sport qui se joue avec 5 remplaçants et un coach distillant une stratégie adéquate en fonction du résultat. Si on regarde le match des Blacks, en terme de stratégie, on s’obstine à jouer sous pression dans nos 22m après la réception de coup d’envoi au lieu de temporiser en tapant en touche afin de garder le score à plus 10 pts et de les mettre sous pression.

Des problèmes de coaching

Résultat, après une première mi-temps magnifique, on se retrouve à +3 pts et une mi-temps à jouer. En terme de coaching, on utilise un remplaçant à la 13e minute tandis que les Néo-Zélandais ont déjà effectué 3 remplacements juste après avoir pris le score à la 11e minute.

Il est normal pour certains joueurs de manquer de lucidité quand on laisse 5 joueurs sur le banc. On voyait qu’il n’y avait plus d’essence dans le moteur pour marquer le dernier essai. Ces problèmes de stratégie et de coaching sont récurrents depuis 3 ans et ne permettent pas à l’équipe de performer. Le retour de joueur comme Terry et Steeve apporteront plus d’animation sur le milieu de terrain mais ne régleront pas tout de ce coté-là.

La suite en page 2 >>

France 7 doit "prévoir l'imprévu"

Quand on entend avant la compétition le manager dire à la presse que l’absence de deux joueurs (Terry Bouhraoua, Steve Barry) est préjudiciable pour le tournoi de Hong Kong et qu’il ne faut pas s’attendre à une performance des Français, cela ne met pas forcement le groupe dans les meilleures dispositions mentales pour performer. Toutes les équipes du circuit composent avec les mêmes problèmes que les Français voire plus. Les squads actuels sont largement amputés en vue des JO mais chacun fait en fonction des blessures ou rotation.

Si on fait un tour d’horizon des joueurs leader absents des différentes nations on voit que la France est loin d’être la plus handicapée : All Blacks, 8 joueurs ; Afrique du Sud 9 (Habana, Hougaard, DeJongh, Kolbe, Kock, Horne, Speckman, De Allande, Dry) ; Australie, 3. Au moment de commencer des JO, toutes les équipes seront à 100 %, mais rien ne dit qu'il n'y aura pas de blessés après la première journée. Il faut y faire face et permettre au groupe de se sublimer.

  • Prévoir l’imprévu, c’est aussi de ne pas partir à 13 sur le plus grand tournoi mondial et risquer de commencer le tournoi à 11 joueurs.
  • Prévoir l’imprévu c’est de connaître en amont les disponibilités des joueurs et permettre les rotations des joueurs cadres pour la préparation olympique.
  • Prévoir l’imprévu, c’est éviter de faire appel à un joueur qui ne figure pas sur la liste olympique. Même si je suis heureux pour lui qu’il vive cette aventure, d’un œil extérieur cela ne fait pas très professionnel.

Hong Kong 7s. Jean-Baptiste Gobelet : « France 7 doit prévoir l'imprévu »INSOLITE. Quand le joueur de Mauléon Alexandre Loustaunau se retrouve sur le banc de France 7 à Hong Kong

Travailler le mental autant que le physique

Nous savons que les All Blacks et les Sud-Africains travaillent beaucoup sur la dimension mentale et la gestion de l’imprévu pour remporter une compétition. Prévoir l’imprévu, c’est surtout outrepasser l’événement extérieur. Dans un reportage, le coach de la Nouvelle-Zélande à XV, Steve Hansen, explique pourquoi conditionner le groupe à l’imprévu est si important. Le cas Carter et la blessure de son remplaçant faisaient partie de ces événements prévus lors de la Coupe du Monde 2011 en Nouvelle-Zélande. Cela ne doit pas impacter le reste du groupe dans une compétition car le collectif reste plus fort que l’individu.

Gordon Tietjens, entraîneur emblématique néo-zélandais à 7, travaille sur le même support mental et en matière de blessures depuis le début de saison, il sait de quoi il parle. Pas moins de 8 joueurs majeurs absents dans son squad avant de commencer le Hong Kong 7s. Le réservoir de joueurs sur lequel il s’appuie est certes plus important que les Français mais cela lui permet de révéler des leaderships dans le groupe. C’est un coach qui aime mettre ses joueurs en difficulté sur le plan physique et mental. Il affirme qu’un entrainement doit être plus dur que le match et utilise cette saison de préparation olympique comme levier psychologique en vue des JO.

Le pronostic de JB pour Singapour :

Une poule largement abordable pour l’équipe de France avec des All Blacks qui font l’impasse en opérant un turnover pour laisser la place aux jeunes joueurs du squad olympique. C’est le moment où jamais de les battre. A l'inverse, les USA ne font pas l’impasse et veulent assurer leur 5e place mondiale pour être dans le chapeau 2 olympique. Le Canada ne pense pas au chapeau olympique, mais surtout à la qualification olympique le 18-19 juin à Monaco. On les a vus performants face aux Fidji où ils perdent à la dernière seconde en jouant à 5 contre 7 après 2 cartons jaunes. Les 2 équipes les plus dangereuses pour la France sont donc le Canada et les USA.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Du coup Gobelet il a signé à San Diego ou pas ?

  • Nbat64
    8565 points
  • il y a 4 ans

Un coach etranger. On veut pas essayer au XV alors pourquoi pas a 7 au point ou en est l'equipe. Je nous vois pas en Cup ce week end. Les AB ca reste les AB. On pourra peut etre accrocher le Canada et jouer la Bowl, sinon Shield again...

  • Iyhel
    23101 points
  • il y a 4 ans
@Nbat64

(D'ailleurs pourquoi dire "Shield again" alors qu'on a joué une demie de Bowl ?)

  • Iyhel
    23101 points
  • il y a 4 ans
@Nbat64

Shield ou Bowl, ce sera décidé par le quart, pas pas les poules...

  • tipunch
    11443 points
  • il y a 4 ans

Le tournoi de Singapore doit etre tres important pour les Francais car si qualifie pour la cup, ils auront une poule normalement plus facile pour le prochain tournoi,,,,,, PARIS.
Mais helas je ne vois pas la poule si facile que cela.
Les AB c est un peu comme les Fijiens tu peux remplacer 12 joueurs ils seront toujours en CUP.

  • tipunch
    11443 points
  • il y a 4 ans

il a une dent contre le staff c 'est sur,
Mais bon contre les AB pas de changement (juste Virimi, drogui apres un placage) c est peux surtout en debut de tournoi..
Et la derniere attaque les francais manque clairement de luicidite.
Apres il ne pointe pas assez le probleme francais avec un manque de joueur de haut niveau forme a 7.
Pour le mental, je crois qu' un mec comme terry est tres important et influent sur le groupe quand il n' est pas la cela se sent..

  • Iyhel
    23101 points
  • il y a 4 ans

JB me semble assez objectif, en tout cas ses analyses concernant France 7 rejoignent généralement mes impressions (moins sur les autres équipes). Je rappelle que pour ceux qui veulent voir les matches et se faire leur opinion, tout est dispo en différé sur le site de WorldRugby.

Vu notre complexe face aux NZ je nous sens capables de perdre encore

Gobelet ne veut pas voir le verre à moitié plein
il le déclare à moitié vide !

Je ne suis pas le 7 suffisamment pour juger mais il est vrai qu'il semble très critique du staff qui l'a lui-même évincé il y a un an.
Cherche-tilt à prendre une revanche perso, un nouveau poste comme engainer ou juste à faire avancer les choses?

Plus gros budget du monde, quasi meilleur joueur du monde et on est 10/11ème du classement mondial. Où se trouve le problème ?

À part le fait qu'on ait peu de joueurs de niveau mondial (Vaka, Terry, Candelon voire Retière plus tard) on ne peut pas éluder le choix du staff.
Prenons un entraîneur étranger pour avoir un regard neuf.

Gobelet, c'est un peu le Dhorasoo de l'équipe de France de rugby à VII ?

Blague à part, il est sur la même ligne depuis son éviction du groupe l'année dernière, il critique la direction des Bleus et soutient les joueurs. Vu le budget, les décisions et les résultats, on peut difficilement le contredire même si ce n'est pas toujours très constructif (et qu'on peut toujours être champion olympique... avec les filles !).

Ici-même, quelques mois plus tôt, il avait raconté sa vision de l'échec du VII de France. Ca serait intéressant d'en discuter avec les cadres du groupe actuel, après les JO bien sûr, pour voir s'ils la partagent. Un interview croisé pourrait être très instructif.

Dans tous les cas, l'organisation des Bleus, à VII comme à XV, doit être changée, modernisée et ouverte. Les élections de la FFR sont vraiment cruciales pour le rugby français, aussi bien pro qu'amateur. Il est temps pour les candidats de proposer de vraies idées et de mettre en face un plan d'action.

Gobelet argumente souvent (toujours ?) contre le staff.Comme nous n'avons que sa version et n'ayant pas vu les matchs, qui peut m'éclairer sur son degré d'objectivité ?

@Dormeur 15

De ce que j'ai vu depuis le début de la saison, je regarde systématiquement, la gestion de l'équipe tactiquement et en terme de composition n'est pas lisible.
Je me méfie tjs avant de jeter des affirmations négatives sur les coachs (jurisprudence football 1998) mais clairement les joueurs manquent d'envie et de concentration.
À Las Vegas c'était le pire. Et là à Hong Kong il y avait moyen de faire beaucoup mieux.
Tactiquement sur le pré cela me semble en régression.

  • epa
    37016 points
  • il y a 4 ans

Eclairage intéressant

  • vevere
    53748 points
  • il y a 4 ans

Conclusion : le staff est incompétent...c'est curieux, il me semble avoir déjà lu ça il y a quelques semaines. 🙁 🙁 🙁

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Blog
News
Ecrit par vous !
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News