Ecrit par vous !
Fusion, pour ou contre ? La réaction positive d'un supporter du Racing 92 s'oppose à celle d'un fidèle du Stade Français
Et si cette fusion permettait de créer un socle solide à la formation en Île de France ?

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Oui, la fusion peut aussi être bien accueillie, la preuve avec ce témoignage d'un supporter du Racing 92.

Il y a 10 ans, alors que j’avais commencé à découvrir le rugby comme à l’école de rugby du Racing Club de France, j’ai appris l’arrivée d’un nouveau président. Deux ans plus tard, l’équipe première - issue de la fusion entre l’US Métro d’Antony et le RCF - accédait au Top 14. J’étais alors fervent supporter du Racing Metro 92, que j’allais voir jouer tous les week-ends à Colombes. Qu'elle ne fût pas ma colère lorsque je suis tombé sur ce communiqué en 2010, sans me rendre compte que nous étions alors le 1er avril. 

TOP 14. Arrêtez-tout : le Racing 92 et le Stade Français vont FUSIONNEREt pourtant. Quand ce lundi matin, j’ai appris la fusion du Racing 92 et du Stade Français, ma première réaction à chaud a été de sourire ! Ça ne pouvait pas être un canular, au risque de faire du déjà-vu. J'ai vu beaucoup de réactions négatives à ce sujet. De mon côté, j’étais certes surpris, mais surtout content. En effet, passé l’excitation de la montée et la curiosité causée par l’arrivée d’un nouveau club sur la scène du Top 14 en 2009, le club s’enlise dans un train-train assez monotone. Malgré une présence régulière en play-off, les tribunes d’Yves du Manoir ne sont pas plus remplies qu’avant. Et la mentalité change. Le meilleur public de Pro D2 devient un public spectateur.

Pire, des sifflets résonnent maintenant dans un Colombes condamné à l’abandon. Bref, malgré le titre de 2015 pour le Stade Français Paris et celui en 2016 du Racing 92, les supporters ne sont pas plus présents. De nombreux habitants de Colombes ne savent même pas que leur ville est championne de France, alors qu’un an plus tôt, le titre du Stade Français n’a pas ému les millions d’habitants de Paris. Et lors de la finale de 2015, le Stade de France était acquis à la cause Clermontoise ! Alors, cette fusion n’est-elle pas un bon moyen de créer un club qui fédèrera, réunissant déjà les supporters des deux clubs, et ne laissant pas les autres dans l’hésitation ?

L’Île de France, ce n’est pas le Pays Basque, et les guerres de clochers n’y existent pas. Au contraire, les supporters des deux clubs s’entendent bien et sont, maintenant, plutôt favorables à voir l’autre gagner lors de ses déplacements dans le Sud. Toutefois, cette fusion soulève pas mal de questions :

S’agit-il vraiment d’une fusion équitable ? Le Stade Français est un club pour lequel j’ai beaucoup de respect, et d’affection.

TOP 14 - Fusion : Le Racing 92 grand gagnant de cette fusion au détriment du Stade FrançaisLes clubs ont-ils bien communiqué ? En voyant les réactions des joueurs, non.

Fusion Stade Français - Racing 92 : les déclarations des joueurs les plus marquantesCette fusion va-t-elle détruire les identités des clubs ? Fondés respectivement en 1882 et 1883, le Racing et le Stade Français sont les deux premiers clubs à avoir gagné le Brennus. Mais beaucoup de choses ont changé ces vingt dernières années. Le rose à la place des couleurs classiques de Paris, rouge et bleu. L’abandon du blason historique du RCF, et les changements de nom du Racing (RCF – Matra Racing – Lagardère Paris Racing – Racing Metro 92 après la fusion en 2000 – Racing 92), sans oublier l’abandon de la Croix de Berny, puis du Stade Yves du Manoir. Alors il est clair que ces « identités ancestrales » n’existaient déjà plus.

Si cette fusion se passe bien et peut donner un coup de boost au rugby en Île de France, et, par extension, aux comités voisins, en faisant venir des joueurs dans les clubs des régions voisines qui cherchent à se développer, alors oui, je suis pour. Mais avant de savoir si c’est une bonne idée ou pas, il faut laisser le temps au projet d’évoluer, et se rappeler qu’au pire, ce n’est que du rugby !

Découvrez en p. 2 le témoignage d'un supporter du Stade Français... loin d'être d'accord avec cette fusion.

Sébastien Remoué
Sébastien Remoué
Cet article est rédigé par Sébastien Remoué, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je laisse de côté la question de la légitimité historique ou sportive de la fusion. Cette question est très souvent abordée dans les divers articles de presse ou les commentaires de fans.

Je voudrais juste m'attarder sur le fait que la fusion s'explique officiellement par l'échec de la politique commerciale (ou économique) des deux clubs. Et tout le monde de s'étonner de cet état de fait dans une agglo de 11 millions d'habitants. Mais c'est quand même méconnaitre fondamentalement la manière de "fonctionne" cette ville.

Avec une telle densité d'habitants mais aussi d'activités diverses et variées, c'est utopique d'imaginer qu'il suffit de "se poser" n'importe ou et de faire un peu de pub pour amener un type qui habite à Tremblay en France ou à Melun à faire 3h de RER (aller-retour) pour assister à un match.

La contribution du fan du Racing ci-dessus l'illustre bien. Avant de viser plus haut il aurait encore fallu que les clubs deviennent incontournables dans leur propre bassin de vie. Et pour ça il faut multiplier les interventions en club, dans les lycées, les fêtes et braderies locales etc. Avant de vouloir remplir le Stade de France en Seine Saint Denis il faut que la famille qui habite Asnières ou Argenteuil (15 mn et 2 stations de trains de Colombes) se pose automatiquement la question quand arrive le week-end: alors ce soir, ciné? resto? ou stade?

Le piège commercial dans lequel se sont enfermés le SF et le Racing c'est de s'adresser à un public, certes nombreux mais pas autant que ça, et surtout bien trop dispersé pour espérer le fidéliser dans le vrai lieu générateur de revenues: le stade !

Et je n'arrive pas à comprendre en quoi faire disparaitre un club pour n'en laisser qu'un seul dans l'élite résoudra en quoi que ce soit le problème. Au contraire même. Pour moi si on veut développer le rugby en Ile de France et il faudrait miser sur une meilleur répartition des clubs sur le territoire: Massy au Sud, Bobigny à l'Est, le SF au centre et le Racing à l'Ouest.

  • Chams
    7093 points
  • il y a 3 ans
@francesccino

C'est vrai qu'on est un public plus "volatile" qu'en province. Pour faire mon Parisien, on dira que c'est parce qu'a Clermont, ya un peu que ça comme animation, d'aller au Stade.
Je sais pas si multiplier les stades est plus efficace, c'est une vraie question : ça divise le public, aussi.
La remontée du Racing a pas aidé l'affluence du SF, je pense.
Dans un article il y a quelques semaines/mois, on discutait de Jean Bouin, dont la décision de réfection a été prise AVANT la remontée du RC92, peut-être aurait-il été plus remplis, je ne sais pas.
Les deux stades actuels sont peu accessibles, aussi : Colombes c'est la purge, il est hyper loin de tout, les places sont chères, le stade est nul, comme le Stade de France d'ailleurs (la pelouse a 15km des sièges...).
Jean Bouin il est parfait en architecture, l'accès est juste un peu chiant, mais assez acceptable. Il lui manque une ambiance de quartier pour aller au match et finir dans un bar à tarifs corrects.

Du coup, une seule solution logique : on fusionne et on déplace Jean Bouin (ou l'Arena) aux halles de Chatelet.

@Chams

La question du "moins d'activités" en province est caricaturale. Ce qui compte beaucoup plus c'est la lisibilité de l'évènement et la facilité d'accès au stade.

J'habite Bordeaux. Et quand il y a un match de rugby, de hockey ou de foot et que tu es fans de sport, tu le sais. Et quand tu veux aller au stade tu sais que tu ne va pas passer 3h de ta journée pour y accéder. (mis à part les cafouillages plutôt ponctuels des débuts du Matmut Atlantique)

La ou tu as raison c'est que Jean Bouin est dans un désert en terme de population rugbystique. Coincé au fin fond de Paris au bout d'une ligne de métro interminable et entouré d'une population très aisée qui n'est pas vraiment du genre à fréquenter les travées d'un stade. Le PSG a d'ailleurs mis des années avant de remplir correctement le Parc des Prince voisin.

C'est moins le cas de Colombes. Entre le Nord des Hauts de Seine et le Sud du Val d'Oise il y a un potentiel d'au moins 500.000 habitants qui devrait être systématiquement au courant quand Toulouse ou Toulon débarque sur les bords de Seine.

  • Chams
    7093 points
  • il y a 3 ans
@francesccino

Colombes c'est un stade de merde, avec des places chères et de mémoire, pas moyen de se garer dans le coin.
Et pas un seul bar du coin passe du rugby, c'est que du gros PMU qui veut pas changer de chaine.

@Chams

La gare est à 5 mn a pied. Je n'y suis jamais allé en voiture mais ça ne doit pas être pire que Porte de St Cloud? Jamais mis les pieds dans les bars du coin mais bon... on va pas aux "Deux stades" non plus pour regarder du rugby !

Et il y avait de la place (contrairement à Jean Bouin). J'aimais bien les gamins qui courraient partout derrière les buts, la terrasse avec les tables dehors devant la bodéga, l'envahissement de pelouse en fin de match.

Je dois dire que je suis assez nostalgique des "vieux" stades. On voit mieux dans le nouveau Jean Bouin c'est sur mais la foule qui se presse dans les coursives "fermées" (les jours d'affluence) et les animations sur le trottoir dehors... bof !

Mais on s'écarte du sujet... 😉

  • Timeos
    1461 points
  • il y a 3 ans

Ce week-end Brive assure son maintien. Je pourrais les voir de nouveau 2 fois à Paris la saison prochaine. Lundi, j'apprends qu'il n'y aura qu'un match.

La fusion c'est 2 fois moins de coujoux à Paris et ça c'est mal!

Il y a une question que je me pose :
Que se passe-t-il au Stade Français si l'accord des deux président ne se fait pas ?
Savare ne veut plus du club, ça c'est clair.
Les quatari visiblement non plus.
Qui pour l'acheter ?
Savare dépose le bilan ?
Le SF se retrouve en fed3 avec 150 spectateurs dans un stade tout neuf ?
Combien de grandes équipes d'autrefois sont devenues de" petites" équipes comme La Voulte, Lourdes, Saint Jean de Luz, Le Boucau, Nice, Lavelanet et tant d'autres qui, lorsque j'étais gamin rayonnaient et me permettaient de réviser la géo devant stade
2 le dimanche soir.
Ce sont simplement des questions que je me posent....
Autant je suis comme tout le monde à trouver scandaleux cette arrangement pris en lousdé et balancé comme une merde au nez des supporters sans aucune consultation ou préparation, autant je me demande si ce n'est peut-être pas la seule solution pour maintenir un grand club sur Paris.
Si le SF devait se mourir de lui même (accompagné par Savare) comme tous les clubs cités plus haut, Le Racing avait tout à y gagner non ?
Enfin au moins du point de vue de l'image.
Après se pose l'inévitable question de savoir si c'est une bonne chose de confier un club et son histoire à un seul homme plutôt qu'à des collectivités locales comme Brive, l'ASM...etc ?

@Lalimaille63

La question qui se posera alors est celle du "rebond". Considérer qu'une descente aux enfers sportive est dangereuse est sans doute vrai dans les petites villes. En ile de France s'il y a la volonté de remonter au plus haut niveau et un travail méticuleux il n'y a aucune raison de ne pas y arriver. On prend souvent le contre exemple du PUC mais d'après ce que j'en sais les pucistes ont toujours rejeté le tournant vers le professionnalisme et donc les perspectives de retour au plus haut niveau.

Si on veut prendre des exemples plus pertinents en Ile de France je pense qu'il faudrait d'avantage regarder ce qu'ont fait Nanterre en basket (10 montées en 15 ans) ou le Red Star en foot. Descendu en DH, (soit le 6e niveau ,national) en 2004 le club était candidat à la L1 l'an dernier. Sans milliardaire à l'appui. Et dans un contexte concurrentiel pas simple.

  • Chams
    7093 points
  • il y a 3 ans
@Lalimaille63

On est si sur que les quataris n'en veulent pas?
Je les vois bien insister sur le PARIS comme au PSG et petit à petit re-centrer les visuels des clubs pour en faire un méli-mélo avec la tour eiffel en fond.
Enfin ils sont peut-être de mauvaise humeur cette semaine

  • Helmut
    2499 points
  • il y a 3 ans
@Lalimaille63

Je préfère que Le SFP dépose le bilan et reparte de zéro. Avec Le vivier de joueur en région parisienne, les espoirs qui resteront peut être, d'autre qui voudront prendre part au projet y a pas à se faire peur en 2 ans Le SFP retrouve la fed1, voir remonte en 3/4 ans en Pro D2. Puis peut être que d'ici la, un acheteur voudra investir encore plus et nous faire briller. Ce n'est qu'une nouvelle page d'une histoire déjà très belle. #PinkIsNotDead

@Lalimaille63

La seule différence entre le dépot de bilan et l'absorption c'est dans le premier cas que le SF conserve son histoire et une chance de repartir de zéro et dans le deuxième c'est Savarre qui conserve son argent et la mort définitive du SF (2ème club le plus titré de France)... Dans les deux cas il restera le Racing seul en élite.

  • Dich67
    19601 points
  • il y a 3 ans

Pour reprendre ce qui a déjà été dit, c'est la façon dont cela a été annoncé, sans réels discussion, concertations, une simple décision de comptoir de café entre deux hommes, comme sur un coup de tête. C'est vrai que l'idée d'un gros club en Île-de-france avec quasiment que des jeunes du centre dans les années à venir est attrayant, mais le nombre de personnes qui vont rester sur le carreaux, joueurs comme staff ou personnel administratif, sur le moment et la tournure que prend cette "fusion" à l'avantage du Racing laisse franchement à désirer.
De plus vu comme c'est partis, les jeunes du Stade Français vont tous refuser d'en faire parti, même Machenaud qui est pas vraiment du coin semble pas emballer par l'idée...

@Dich67

Décision prise sur un coup de tête?! Je n'y crois pas une seconde. Lorenzeti & Savare sont ou ont été des présidents de gros groupes. Avant qu'une idée soit validée, elle passe par les conseillers divers et variés qui expriment, chacun dans leur domaine, leurs réserves ou remarques (RH, juridique, direction financière, etc.). Il y a déjà plusieurs semaines que ces 2 hommes connaissent les tenants et les aboutissants de leur projet. Ce n'est en rien improvisé.

@lechonch7878

Savare doit tout à papa, je n'irai pas lui accorder une grande confiance.

Apparemment c'était soit ça soit le Qatar pour le sf...dans les deux cas ils étaient dans la m...

  • vevere
    50762 points
  • il y a 3 ans

Au pays de Oui-Oui...ça serait une fusion "équitable"!!! 😊

Arrêtez de parler de fusion alors qu'il s'agit d'un rachat pur et simple du Stade Français par le Racing... 😉

@vevere

Là où on voit le mieux qu'il s'agit d'un rachat c'est que seuls les joueurs du stade français se sont mis en grêve. Peut être parce qu'il y a plus de joueurs "historiques" mais je pense qu'ils se sentent plus menacés par le rachat que les joueurs du racing.

  • Chams
    7093 points
  • il y a 3 ans
@Puchpuch

Les titus du Racing seront gardés, c'est les seconds couteaux qui ont les miquettes et auraient besoin de la grêve.
Sauf que si les premiers ne la font pas, les seconds se collent juste une image de merde, au plus mauvais moment.
Et je pense que ça en dit long sur la solidarité entre joueurs au Racing, sur l'ambiance de merde entre eux, ce qui aurait tendance à se voir sur la qualité de leur jeu.

et bien moi je ne vois pas ça d'un mauvais oeil, plutot le mariage de 2 planete donnant une super nova
je suis desolé mais avant max guazini qui se souvenait du stade français??? qui se rappelait qu'il a été champion de france en 188...?????
quant au racing !!! champion en 1990 jecrois mais apres ???
un jour à sapiac montauban recevait le racing metro en groupe A2 je crois, quelque chose comme 10 ans apres leur titre, j'étais dans les tribunes à coté des remplacants parisiens ...les mecs ils disaient putain ici il y a 5000 supporters c'est genial, nous je sais meme pas si on joue devant 500 personnes!!!
alors ces mecs viennent nous parler de 100 d'histoire comme un étendard

moi le seul que j'ai envie de plaindre dans l'histoire c'est guazinni qui doit s'arracher le coeur une 2e fois! lui oui c'etait son club et il l'a fait renaitre de ses cendres pourtant en étant critiqué et vilipendé parce que rose parce que homo, parce que paillette
lui qui a été contraint d'abandonner son bébé à un monsieur trop bien élevé en quête de reconnaissance dans sa riche vie si triste et ennuyantepour pouvoir faire survivre ce qu'il a créé

et je lis sur rugbyrama rose un jour rose toujours???????et avant max ils etaient ou ceux la?????????????mais personne ne s'y interessait

  • vevere
    50762 points
  • il y a 3 ans
@sapiac76

Est-ce que c'est déconnant de "créer" un grand club en IDF? Non si l'idée est à terme d'avoir un rugby de franchises... 😉

En attendant, le Racing 92 perd de l'argent chaque année (et va devoir "amortir" un stade tout neuf de 30 000 places!!!) et le Stade Français (de Paris) perd de l'argent chaque année.

Donc en bon capitaines d'industrie, ils se sont dit : si chacun perd de l'argent de son côté...essayons de perdre de l'argent ensemble!!! 😊 😊 😊

En fait, comme déjà dit par ailleurs, le Racing "supprime" un concurrent direct et Savare a certainement "négocié" une sortie (vente) en douceur économiquement acceptable pour ses frangines...

@vevere

@Sapiac76 - tu as raison sur le fait que l'histoire des deux clubs a connu des hauts et des bas. Maintenant, ça fait quand même 20 piges que le SF est revenu au plus haut niveau.
Il y a aussi le fait que c'est plus dur de faire vivre un club de rugby en IDF faute d'un public aussi fidèle que dans d'autres villes (plein de raisons à ça ; sollicitations de toutes sortes, temps de trajet démentiels, etc.).
Comme le dit @vevere on peut penser que l'avenir est à un rugby de franchises. Et (si on en juge par l'exemple irlandais), ça sera peut-être bénéfique pour le XV de France.
Force aussi est de constater que le rugby français, financièrement c'est n'importe quoi et que l'exemple de ces deux clubs prouve bien la fragilité du modèle. Quoiqu'en dise la baleine Goze qui prouve chaque jour qu'il se contrefout de quelque valeur que ce soit.

Maintenant, encore une fois, il y a façon et façon de faire les choses. Les deux présidents (Savare et Lorenzetti) se comportent comme des gougnafiers (j'utilise ce terme pour rester poli).
Aucun respect de leurs joueurs, de leurs publics, de leurs partenaires (coucou la mairie de Paris, prise une fois de plus en flagrant délit de copinage/amateurisme). du championnat en général....
Je ne sais pas encore comment, mais ça va se payer.

@Flanquart St Lazare

il se dit que les joueurs ne joueraient plus que les rencontres à domicile.... et bien pardon mais je trouve cette attitude minable et complètement irrespectueuse des autres clubs et de leurs supporters qui ont payé un abonnement pour voir un match dans leur stade fétiche, c'est pitoyable

  • Chams
    7093 points
  • il y a 3 ans
@Flanquart St Lazare

Ca se paye déjà par l'affluence, les abonnements canal + en chute libre (un bien bon partenaire ça, des mecs qui magouillent pour t'empêcher de te désabonner sauf à date annuelle, sans t'en avertir correctement).
Si on continue le raisonnement autour de l'irrespect, on peut parler du fait de devoir s'abonner a Canal + pour le top 14, BeIn pour la coupe d'europe, Eurosport, SFR sport etc...

Quelle tristesse de voir un supporter qui a perdu la passion pour son club !
Maintenant, le premier point abordé est la perte de passion des franciliens/parisiens pour leurs clubs. Mais comment croire qu'un club bâtard puisse réunir les parisiens/franciliens ? Au contraire, le rugby perdrai ainsi un peu de son image de sport 'vintage' porté à l'époque de l'amateurisme et qui perdure encore un peu aujourd'hui bien qu'atténué. La baisse de passion pour le Top 14 est assez général (sauf quelques exceptions) et je pense comprendre que ce supporter est déçu de cela, en particulier au Racing où le théâtre est pas top et, bien que les acteurs soient de grandes qualités, la mise en scène est pour le moins approximative.
Mais je pense pas que la solution du rugby français soit la création de clubs et d'entités artificiels.

En tout cas, je félicite Le Rugbynistère pour prendre le contre pieds du mouvement général. Bravo.

  • CEVEN
    169873 points
  • il y a 3 ans

Avis tout aussi intéressant à découvrir
"Billet d'humeur en forme de lettre ouverte à Jacky Lorenzetti après l'annonce surprise de la fusion des équipes professionnelles du Racing 92 et du Stade français Paris"
- Théodore de Saint Remy -
www.youtube.com/watch?v😛v_zOqldRSU

Ce qui me dérange, c'est qu'on répète à foison le mot "fusion" alors qu'en l'état ce qui est présenté est une annexion. Le numéro d'affiliation du Racing, le président du Racing, les entraîneurs du Racing, les terrains d'entrainement du Racing. Il n'y a bien que le stade qui est celui du SF, enfin en attendant la mise en service de l'Arena. En l'état cela laisse envisager que dans le petit personnel et les joueurs, la majorité qui sera conservé viendra du Racing (une équipe dirigeante sera plus favorable à choisir comme collaborateurs des personnes déjà connues).
Il y a un détail tout con qui exprime ce déséquilibre : lorsque les clubs ont communiqué officiellement sur cette fusion, les communiqués étaient illustrés d'un blason... sur le communiqué du SF le blason était un mélange du blason du SF et du blason du Racing, sur le communiqué du Racing le blason était celui du Racing. Certes ce n'est qu'un détail, ce n'est que de la communication. Mais je trouve que c'est quand même très parlant.

  • pupu09
    1389 points
  • il y a 3 ans

Il rêve le " remoué" en pensant que la fusion remplira le stade .Il faut en convenir ,le rugby n'a jamais fait recette à la capitale et l'arrivée des patrons du CAC40 ne pérenniseront jamais le devenir d'un club ( à Paris comme ailleurs ) .Une autre question concernant la ligue : à quoi joue Mr Goze ? sinon se trouver une place au chaud en devenant le larbin de Altrad . Très triste tout ça , mais combien prévisible !!!

  • Fanch
    20403 points
  • il y a 3 ans

Je ne vois pas comment un public pépère+ un public plus ou moins versatile fera un public chaud comme la braise autour d'un club neuf qui ne peut pas être enrichi par deux identités autrefois, et toujours, distinctes et gentiment rivales. Quant à l'argument de l'Histoire (on est les plus vieux, respect aux anciens, tu l'as vue ma carte vermeille etc...), à quand la fusion avec le HAC ? Enfin, l'existence de 2 clubs dans la même région permet actuellement la multiplication des filières de recrutement locales (écoles de rugby, sport-étude de Sceaux etc...), alors qu'avec un seul "grand" club rien ne permet d'assurer la pérennité de ces filières.

@Fanch

Mais c'est ça qui me fait bondir dans cette histoire!! Ils sont vraiment crédules de penser que les 8000 supporters du Racing additionnés aux 12000 Stadistes vont faire un public qui va faire clap-clap à 20000 tous ensemble.... Je suis non seulement contre cette fusion mais aussi bien dégoûté de la réaction de nos assos (attends, avant de se prononcer on va réflechir), de nos joueurs (merde quand même un mec comme Imhoff a renoncé à sa sélection pour le racing et il ne dit rien??) et de beaucoup de "supporters" prêts à accepter tout et n'importe quoi tant qu'il y a quelque chose à regarder. J'espère que ça va finir par capoter et qu'on va tous retrouver nos clubs mais me concernant y'aura quelque chose de cassé 🙁

Visiblement cette personne n'a pas beaucoup d'attachement au club. Ce n'est pas ce que j'appellerai un supporter.

@Dansemacabre

Je dirais l'inverse perso, attaché au club avec une ouverture d'esprit ^ ^ (gueule pas je te taquine)

En fait, c'est vraiment une réflexion difficile parce-que, par simple claquement de doigts de présidents "possesseurs des murs", l'histoire de ces deux clubs (qui elle ne leur appartient pas) est tout bonnement rayée de la carte.

J'imagine que c'est encore plus dur pour les supporters du SF, vu que c'est le Racing qui avale (!).

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News