François Carrillo sorti d'affaire
François Carrillo sorti d'affaire.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
François Carrillo sorti d'affaire après son arrêt cardiaque avant le match face à Mont-de-Marsan. Ses coéquipiers nous parlent de ce joueur méconnu...
Hier nous vous faisions part du communiqué de l'Aviron Bayonnais, qui nous rapportait des nouvelles rassurantes pour François Carrillo, victime d'un malaise samedi dernier avant le match face à Mont-de-Marsan. Aujourd'hui, le joueur est désormais complètement tiré d'affaire. Il a été extubé hier vers midi, et n'est donc plus sous respirateur artificiel aux urgences de l'hôpital de Bayonne.

L'autre bonne nouvelle c'est que Carrillo ne conservera aucune séquelle de cet incident. Il le doit à la rapidité de l'intervention de ses coéquipiers puis des médecins du SMUR, qui l'ont placé en position latérale de sécurité, avant de réussir à le réanimer dans les vestiaires à l'aide d'un défibrillateur.

Reste désormais à élucider l'origine de ce malaise cardiaque. La piste cérébrale a été écartée, de même que celle de l'infarctus. La mort subite de l'adulte, liée à un trouble du rythme cardiaque reste une possibilité, bien que difficile à diagnostiquer.

Un joueur qui fait l'unanimité à Bayonne

Cet incident à provoqué de nombreuses réactions dans le monde du rugby, à commencer par celle du syndicat Provale, qui s'est fendu d'un communiqué pour remercier « l’encadrement médical, administratif et logistique du club de l’Aviron Bayonnais qui, par la qualité de la prise en charge, sa réactivité, sa compétence, a permis d’éviter une issue dramatique à cet incident ». Les partenaires de Carrillo ont également été marqués par l'incident, et ont tenu à rendre hommage à ce joueur méconnu. A 24 ans, Carrillo ne compte que 4 petits matchs en Top 14 en l'espace de trois saisons (5 en Challenge Européen). « Je pensais l'intégrer un peu plus lors des semaines à venir », précisait hier Christian Lanta. Un joueur discret donc mais apprécié de ses partenaires :

« C'est un mec extra, qui a toujours été là pour moi depuis mon arrivée. Il est honnête et droit. On peut vraiment compter sur lui. » (Marvin O'Connor)

« Un peu froid au premier abord, comme beaucoup de mecs d'ici, mais adorable en réalité. C'est un pince-sans-rire. Pas forcément le plus grand des "chambreurs", mais quand il vous sort une vanne, c'est souvent la plus redoutable. » (Jean-Jo Marmouyet),

« Avec lui, on accroche très facilement. C'est un enfant du pays, toujours de bonne humeur, qui ne fait pas de bruit » (David Roumieu).

L'avenir sportif du jeune troisième ligne de 24, en fin de contrat à la fin de la saison, est pour le moment mis entre parenthèse. On lui souhaite tout cas un bon rétablissement...

Source : Sud-Ouest.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News