Fédérale 1 - Vainqueur du Challenge Yves du Manoir, Mâcon vise-t-il plus haut en 2019/2020 ?
Guillaume Aguilar a beaucoup donné pour Mâcon.
Auréolé d'un titre dans le Challenge Yves Du Manoir, le nouveau manager sportif de Mâcon revient sur la belle saison de l'ASM et sur les perspectives à venir.

Guillaume Aguilar est champion de France. Avec l’AS Maconnaise, il a remporté le Challenge Yves du Manoir cette saison en dominant Cognac. Ce troisième ligne a débuté sa carrière en Fédérale 1 à Chalon-sur-Saône. Il y restera quatre ans avant de rejoindre Mâcon dont il portera les couleurs de 2010 jusqu’au titre de 2019. Une fidélité à l'ASM et un niveau de performance élevé pendant près d'une décennie qui incite le club à lui confier un nouveau rôle. Gros plan sur un joueur devenu manager sportif et sur une équipe titrée.

C’était votre dernière année de joueur après presque dix ans sous les couleurs mâconnaises. Le titre a-t-il eu une saveur particulière pour vous ? 

Jusqu’à la finale je ne savais pas encore si j’allais continuer ou arrêter de jouer. J’avais déjà une petite idée car cela fait un moment que je pense à raccrocher malgré tout le plaisir que je prenais encore sur le terrain. Mais après 15 ans de Fédérale1, beaucoup de sacrifices, il était temps de raccrocher. Et puis quoi de mieux que d’arrêter sur une finale gagnée ? 

Quel est désormais votre nouveau rôle et comment s’annonce votre reconversion ?

Je suis désormais manager général sportif et entraîneur principal de l’équipe première. J’ai en charge la coordination des équipes des U16 aux seniors, le projet sportif du club. Cette reconversion, je m’y prépare depuis un moment car je savais que c’était ce que je voulais faire. La reprise s’est très bien passé. Les joueurs travaillent sérieusement et dans la bonne humeur, c’est ce que je souhaite garder.

Pouvez-vous nous parler du recrutement ? On a le sentiment qu’il y a un rajeunissement de l’effectif. 

Le recrutement a été effectué avant que j’occupe mon nouveau poste donc je ne connaissais pas tous les joueurs arrivant. Mais les premières impressions sont bonnes. Effectivement, le recrutement s’est tourné davantage vers des jeunes joueurs. Mais nous avons dans l’effectif des leaders, des garçons qui connaissent parfaitement la fédérale 1. Pierre Birembaut, (2ème-ligne, 32 ans, 166 matchs de Fédérale 1, ndlr.), le capitaine, va fêter sa dixième année à Mâcon ; Pierre Mathuriau, (centre, 28 ans, 178 matchs de F1, ndlr.), le papa des trois-quarts va effectuer aussi sa dixième année en F1… Et puis les champions ont vécu tellement de choses la saison dernière qu’ils vont accompagner nos jeunes arrivants.

Quelles sont les ambitions à court et moyen terme de l’équipe fanion ?

Pour l’instant, nous n’avons pas réuni les joueurs pour qu’ils fixent eux-mêmes leurs objectifs pour cette saison à venir. C’est trop tôt pour se projeter. Mais le club est en pleine mutation et nous allons bâtir les fondations pour prétendre à accéder au niveau supérieur dans les années à venir. Cela passera par un projet de club à long terme, par la formation et par la stabilité.

Que vous inspire la poule dans laquelle Mâcon est versée? 

Déjà, nous changeons de secteur puisque après quelques saisons en voyage dans le sud nous irons 3 fois à Paris. Le jeu sera donc forcément différent. Il y a pas mal d’équipes que nous connaissons très bien (Beaune, ASVEL, Chambéry, Dijon). Il semblerait que deux équipes se détachent, Massy qui descend de Pro D2 et qui a toujours eu des équipes compétitives et Dijon qui sort d’une excellente saison et qui a clairement annoncé l’objectif de monter. Il y a d’autres équipes que l’on connaît moins, les promus notamment. Mais si on tient compte du parcours de Nice la saison dernière, il faut se méfier de tout le monde. Ce sera à nous de travailler pour être le plus performant possible chaque dimanche.FEDERALE 1 : voici les poules pour la saison 2019/2020 !FEDERALE 1 : voici les poules pour la saison 2019/2020 !

Recrutement 2019/2020

Arrivées :

Romain Maurice (Langon), Hugo Crepaud (talonneur, Bourg), Thomas Payet (2ème-ligne, Bourg), Gillem Benet (3ème-ligne, Clermont), Louis-Mathieu Jazeix (3ème-ligne, St Medard en Jalles), Mathias Steger (demi de mêlée, Oyonnax), Paul Ravier (demi de mêlée, Bourg), Tom Decelle (ouvreur, Hamilton RFC), Elliott Bale (ouvreur, Grasse), Sao Maewenn (centre, Carcassonne), Clément Querru (centre, Provence rugby), Melvin Quiroga (ailier, Montauban), Kelegh Moutome (centre, Céret)

Départs :

Alexandre Combier (pilier, Nice), Valentin Frevol (talonneur, ASVEL), Aurélien Blanc (talonneur, Dijon), Ikapoté Fono (2ème-ligne, Villefranche), Guillaume Aguilar (3ème-ligne, arrêt), Alexander Nowicki (3ème-ligne, Nice), Julian Millon (demi de mêlée, Suresnes), Johan Barnad Louw (demi de mêlée), Cameron Gregory-Ring (centre, Arcachon), Hemani Paea (centre, Villefranche), Cherif Bekkal (centre), Julien Perruchoud (centre, Suisse), Grégory Paquelet (arrière, Villefranche)

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Se pourrait-il qu'ils visent plus bas ?

Derniers articles

Blog
Transferts
News
News
Amateur
Transferts
News
News
News
News
Amateur