Fabien Barcella annonce sa fin de carrière et souhaite "couper avec ce milieu"
Fabien Barcella aurait voulu jouer un dernier match.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
L'ancien pilier international, Fabien Barcella ne rechaussera plus ses crampons, portés pour la dernière fois lors d'une défaite face à l'UBB en mai 2015.

Clap de fin pour Fabien Barcella. À 33 ans, l'ancien pilier international a confirmé dans les colonnes du Midi Olymique qu'il ne jouerait plus au rugby. La faute à un tendon d'Achille récalcitrant qui l'aura tenu éloigné des terrains toute la saison. Formé à Toulouse avant d'être repéré par Auch lorsqu'il évoluait à Valence-d’Agen, le pilier gauche aura connu 20 sélections avec le XV de France, joué une finale de Coupe du monde en 2011 et remporté le Challenge européen avec Biarritz. Où il a joué de 2008 à 2014, avant de partir pour Toulon (2014-2015) puis de signer à Grenoble. Une "petite carrière" que beaucoup pourraient néanmoins lui envier et qu'il aurait aimé terminer sur une meilleure note après avoir été considéré comme le meilleur à son poste à la fin des années 2000.Crédit vidéonovrugby09

Il aurait cependant pu ne jamais connaître un tel parcours. "Je n’étais pas prédestiné à être rugbyman pro." Lui voulait jouer à gauche de la mêlée, mais à Toulouse on a voulu le former au talonnage. Poste où il ne se voyait pas évoluer par manque de leadership et de précision au lancer. "Lorsque je suis revenu à Valence, je pensais faire une carrière en Fédérale, point." Puis il y a eu les "pépins musculaires." La faute à une charge de travail trop importante. "J’ai toujours été en surrégime !" Musculation, prise de compléments alimentaires, il a fait comme tout le monde pour "supporter les charges de travail, et mieux récupérer". Sans pour autant prendre n'importe quoi. "J’ai fait analyser en pharmacie les compléments alimentaires que je prenais. 250 euros à chaque analyse…" et il ne le regrette pas. Qu'il semble loin le temps où "à Valence-d’Agen, on prenait deux Guronsan et une gorgée de Synthol." Ce qu'avait d'ailleurs du mal à comprendre son coéquipier au BO, Imanol Harinordoquy.
Crédit vidéo : Destins Mêlés

"Notre rugby part en couille, j’en suis convaincu"

Aujourd'hui plus personne n'imagine faire une carrière professionnelle sans avoir recours aux compléments alimentaires. Ce qui ouvre la porte à certaines dérives. À l'heure où certaines affaires font la une de la presse, Fabien Barcella est de ceux qui estime qu'on ne fait pas ce qu'il faut pour lutter contre le dopage. "Depuis trois ans, je n’ai pas subi un seul contrôle. Même pas un contrôle inopiné depuis que je me suis blessé…" Il voudrait des règles plus strictes pour encadrer la lutte anti-dopage mais également le rugby tricolore. "Notre rugby part en couille, j’en suis convaincu." Il estime que le XV de France pâtit du manque d'opportunités données aux jeunes tricolores. Ce rugby, où "les Français vont devoir prendre des cours d’anglais pour comprendre les discours du coach" n'est plus vraiment le sien. Il pense même à "couper avec ce milieu" pour se consacrer à sa famille et à son futur métier, kiné.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

M. Barcella a raison. Son constat est éloquent...Zéro contrôle en 3 ans, cela n'existe dans aucun autre sport qui a fait de la lutte antidopage une priorité ! Il a raison sur le fait que la prise de masse (utopiste que de vouloir encadrer tt cela tant, tant le nombre de consommateurs de "compléments" -sic- est important) reste et est + que jamais le prérequis pour envisager faire carrière ! Il faut les entendre ces mômes en Pole et autres Centre de Formation te parler de DC (surtout de DC d'ailleurs, ça fait bien les biscottos !) accessoirement de Squatt, de Pull-Over et cie....Ils (pensent) en connaître toutes les subtilités...Le juge de paix étant la balance, accessoirement le mètre de couturière ! Ils ne te parlent pas de faculté à se relever vite, à se retourner, à optimiser une course, améliorer une foulée, réitérer un effort, se baisser avec souplesse et coordination, ètre capable de bien dissocier le haut du bas etc...Non, non, ils te causent généralement de force brute...Mais comment les blâmer ? C'est bien le système qui veut cela, ils s'y adaptent ! Plus incitatif a y aller gaiement dans la poudre de perlimpinpin je vois pas !!!! Le système tel qu'existant chez nous est non seulement incitatif, limite pousse au crime mais il est de surcroit inadapté, inopérant et surtout ne va pas dans le sens de l'histoire !!!! Je me rappelle des Crunch d'il y a 2 ou 3 décennies où; comparaison faite du poids des packs respectifs, l'EDF rendait invariablement 1 bon quintal au 8 Anglais (peut-être faut-il y voir différence de morphotype avec l'anglo-saxon tt bêtement !), cela n'empècha pas nos Coqs de les plier qqs fois ! Cela n'est plus le cas aujourd'hui, ns somme mm généralement + lourds que nos adversaires...Est-ce à penser qu'il y a eu mutation génétique strictement hexagonale ? Je ne le pense pas...Je pense que le système de Formation en France s'est enfermé dans cette chimère que de vouloir devenir : "Aussi gros que les gros". Et pendant que tu travailles cela, tu ne travailles pas le reste !!!! Cela est inopérant, force est de le constater à la lecture des résultats des EDF depuis une décennie...La quintessence du principe fut appliquée à l'occasion de la dernière CDM ! On a vu le bien-fondé que de passer maitre dans l'utilisation du Watt-Bike !!!! Le système de Formation et Détection porte responsabilité. Par facilité, par paresse, par désertion du terrain pour y préférer le confort des salons où théories "masturbatoires" sont le lot quotidien, par dogmatisme de mauvais aloi, les instances fédérales portent responsabilité...Les conseillers "technique" et autres "responsables de" étant les grenadier voltigeurs du système ! Alors, on peut ergoter sur l'idée de mieux former l'educ U8,faire passer + de temps à l'international à Marcoussis, ou rebattre les cartes de l'organisation Territoriale; on ne fait que modifier à la marge un système qui ne fonctionne pas sans toucher à l'essentiel !!! La meilleure façon de lutter contre dopage consiste à ne pas "systématiquement" prioriser la Masse aux autres composantes qui font un bon rugbyman...C'est d'autant plus vrai, quand, le sens de l'histoire va vers moins de masse, + de déplacement ! Je suis prèt à en prendre le pari...Dans 15 ou 20 ans, le prototype du Rugbyman sera + léger que celui d'aujourd'hui...Dernière chose, la seconde façon réellement efficace de lutter contre pathos et autres excès, consiste à légiférer sur la nature-mm du Sport...Le Rugby, sous sa forme actuelle, de par les règles qui le régissent génère des prototypes/profils/morphotypes de Joueurs quasi obligés de passer par la case compléments et cie (en gros on lui demande d'ètre fort à l'impact et c'est à peut prêt tout !)...D'autres Sports (en son tps l'Aussie Rules par ex) ont su légiférer pour rendre la pratique + saine sans dénaturer l'essence de son jeu, les stades sont pleins, ça fonctionne et l'intégrité des pratiquants est préservée...Les Rois en matière de dopage qu'etaient les cyclistes tendent vers le bcp mieux...Il a suffit de réduire la longueur des étapes du Tour, rajouter un 2ème jour de repos...Les courses sont plus nerveuses, le spectacle est toujours au rendez-vous, la consommation du Pot-Belge n'est plus un passage obligé pour performer.....Bref, changer la donne c'est possible, c'est de la responsabilité des dirigeants ,pour se faire il faut en avoir la volonté....

@MARCFANXV

Le développé couché c'est pour les pectoraux, pas pour les biscottos.

@crazyrugby

Tu as raison....Enfin, faut pousser un peu avec les brandillons qd-mm...

Je pense surtout qu'il s'est pas entrainé intelligemment. Il s'est blessé car il n'avait pas la bonne méthode d'entrainement. Alors oui, on lui a demandé de faire de la muscu mais on a peut être pas du lui donner la bonne méthode (si tant est qu'on lui en ai donné une à l'époque).

Je me souviens qu'il était musculairement impressionnant sauf que pour faire du rugby, la "gonflette" n'est pas forcément le plus adapté. Un travail en force et en explosivité est amplement suffisant. As-t-on un exemple de joueur gonflé comme il l'était?

Alors oui il a raison sur la dérive du rugby français qui va demander d'apprendre l'anglais en plus du français. Je suis un peu moins d'accord sur son analyse personnelle...

@Puchpuch

Je suis pas certains que son physique etait plus spectaculaire que celui des autres. Il avait sa beuch. Maintenant les pilars sont taillés dans le marbre oui. Mais je ne suis pas d'accord avec toi le concernant 😉. Ces charges de travail c'est ce que sont obligés d'encaisser les joueurs pour avoir l'attention des meilleurs dans le système dans lequel on se trouve.

@Puchpuch

moi, je suis entièrement d'accord avec son analyse. et Bravo à lui pour ce qu'il a fait. c'est le genre de type dont tu as besoin sur le terrain, pour faire le boulot. Il a fait le maximum pour être au niveau, au top niveau et tout le monde n'a pas la chance d'être né avec un physique hors norme. Alors, parler d'entrainement non intelligent.......... et payer des analyses sur ses compléments alimentaires, cela démontre déjà son intelligence et une vraie réflexion sur son sport. Et je lui souhaite vraiment de réussir dans sa nouvelle vie. Voilà, c'est dit !

@passelamain

Il y a une différence entre commander les bons produits et s’entraîner pour avoir les muscles qui correspondent au sport réalisé.

Les muscles grossissent beaucoup plus vite que les tendons. Si tu fais gonfler tes muscles trop rapidement, tes tendons ne peuvent pas tenir la cadence et pètent. Après je ne dis pas qu'il est pas intelligent, je dis juste que la méthode d'entrainement n'est pas la bonne (de façon générale le surentrainement n'est pas bon, le corps a besoin de repos).

Je suis persuadé que s'il était né 10 ans plus tard, il aurait probablement supporté la même charge de travail avec d'autres méthodes d'entrainement, ne se serait pas autant pété et aurait fait une meilleure carrière.

@Puchpuch

Les tendons ne grossissent pas. C'est bien ça le problème de nos gladiateurs des temps modernes.
Je me demande ce que deviendraient ces hommes si même tendons z'et ligaments pouvaient "gonfler"...
Hulk ? Huuuulk ?

@Puchpuch

Etais tu présent avec lui tout au long de la journée pour avoir de telles affirmations? N'importe quoi.

  • Khris
    19611 points
  • il y a 3 ans
@crazyrugby

Il a pas forcément tord, rappel toi les Haymans et Clerc à leur Belle Époque, avec des cuisses de mammouth qui couraient partout sur le terrain, resultat, ils se sont peter tout les deux et les médecins ont dis stop la course au muscles, vos tendons et ligaments tiennent plus le coups, ils sont revenu avec des cuisses de poulet. Donc il y a bien eu une periode ou on prônait la muscu sans réfléchir et d'ailleurs cela correspond à son époque également.

@Puchpuch

Merci le spécialiste. Envois lui ton programme d'entrainement.

@passelamain

ça sert à rien il joue plus 😉 C'est avant qu'il fallait demander...

Ben c'est ce qui s’appelle une charge

  • Khris
    19611 points
  • il y a 3 ans

Il a le mérite de dire ce qu'il pense, et en plus c'est la réalité. Il aurait peut être pu le dire avant ? Peut être que non, peut être que oui. En attendant il a etait un des meilleurs à son poste et maintenant je lui souhaite de réussir dans sa nouvelle vie,et bien prendre soin de sa petite famille.

Je suis toujours partagé quand je lis ce genre de "dénonciations". Partagé entre le constat, qui fait tout de même froid dans le dos, que l'on remarque tous sans agir, et le fait de le faire en fin de carrière, toujours plus facile de cracher dans la soupe quand on en a bien profité.

Il n'est pas le premiers, ni le derniers. D'ailleurs force est de constater que ce type de témoignages se multiplient ces derniers temps, après Audrin et Boussès, lui.
Personnellement je ressens plus de l'aigreur et de l'amertume qu'un véritable crie d'alarme à notre attention.

Et je trouve cela presque dommage de critiquer et de s'en aller. Le message c'est presque "bah c'était bien, j'ai bien profité, mais ça deviens de la merde. Alors je connais le milieu, mais je vous laisse vous démerder pour tout reconstruire".
Personnellement, je ne pense que cela soit la bonne façon, qui mieux que ces garçons connaissent l'envers du décor, et de toutes ses dérives. Plutôt que de délivrer un constat, faites un message et battez vous, aidez nous à reconstruire notre rugby, ce système afin que nos jeunes penses rugby avant argent.

Ma conclusion, sera plus sévère qu'encourageante, si c'est pour dire c'était mieux avant et s'en aller après en avoir profité, vous auriez pu vous abstenir Monsieur Barcella.

  • Kad Deb
    30421 points
  • il y a 3 ans
@In Rugby I Trust

Je suis d'accord.
Il faut aussi souligner la dérive du professionnalisme. Le rugby est-il capable d'évoluer différemment des autres grands sports pro comme le foot ? À l'évidence non.
Et la raison d'être de la professionnalisation est perdue du vue. Au départ, il s'agissait de rémunérer les joueurs afin de leur permettre de jouer et de s'entraîner sans être obligés de travailler à côté. Mais c'est le business qui l'emporte : contrats TV, pub, sponsors, marché des transferts et rémunérations en forte hausse et de plus en plus inégalitaires. Le rugby pro perd la boule et c'est particulièrement vrai en France avec le recrutement massif de joueurs étrangers préféré au travail de formation.
Comparez les compositions des équipes du ST, du BO, de l'USAP, du SF qui disputaient les finales de Coupe d'Europe entre 2000 et 2010 et la composition des équipes du Top 14 aujourd'hui. Et comparez le niveau de l'EdF jsuqu'en 2010 et aujourd'hui : tout est dit.

Eh oui, tout est dit... Dérive de notre rugby, depuis Laporte et le sacro-saint physico-physique.
On a perdu notre identité de jeu, notre qualité, notre vitesse, nos "skills" au profit de la fonte, des haltères... Et ceux qui ont participé à la perte du "jeu de mains" se rendent compte à présent qu'ils doivent corriger leurs propres erreurs.

@artillon

C'est facile de toujours trouver des boucs émissaires pour tout et rien : c'est la faute à truc ou à machin.
Pour moi, c'est surtout la "faute" au sport professionnel pour lequel les contraintes sont différentes.
Et comme dans tous les sports professionnels, les amateurs copient, soit pour faire comme les pros, soit dans l'espoir de le devenir un jour...

@Jonathan Sextoy

Il ne faut pas être dans le déni...
Et la cohorte d'étrangers en top 14, c'est la faute de Novès à Toulouse peut-être...
Désolé si tu te sens visé. Toulon est le premier à avoir adopté ce modèle sous St-André puis sous Laporte.

@artillon

Le problème des étrangers existe bien avant que Boudjellal s’intéresse au rugby, je me souviens d'un article du midol (fin des années 90 il me semble) qui s'inquiétait de l'arrivée massive des premières lignes étrangers (les roumains à l'époque) à tous les niveaux.
Le Stade Français de l'époque comptait également beaucoup d'étrangers.
La politique mise en place par Boudjellal c'est la venue de stars étrangères (bien souvent pré-retraitées) avec de gros salaires.
Si les ouvreurs de fédérale sont néo z. ou australiens et les ailiers fidjiens, ce n'est pas la faute à MB.
Mais je t'accorde qu'il a une responsabilité dans la venue des vedettes (sudistes principalement) à grand coup de millions.
Le problème des étrangers, ce n'est pas Carter, Wilkinson ou Slade...

@Jonathan Sextoy

Excuses moi mais ai'i , Lovobalavu, matt carraro, lewis roberts, burden, Tuisova, david smith, et j'en passe bien une 40ene, ils sont arrivés avec une étiquette de «stars ayant une grande carrière» peut être?
Et je te parles pas de la tripotée de fidjiens que vous comptez dans votre equipe espoirs qui sont loins d'être des joueurs confirmés.

Et malheureusement ce constat est le même un peu partout.

@crazyrugby

De tels joueurs, toulon n'a pas été le seul club, et surtout, pas le premier. C'est exactement ce qu'il t'explique: d'autres faisaient ça avant, alors pourquoi faire comme si toulon avait commencé?
D'ailleurs, toulon n'est pas le club avec le plus d'étrangers en espoirs actuellement, et n'a pas non plus été le premier à recruter des espoirs étrangers.
De même, en fédérale, on a une tonne d'étrangers aussi. Voire même dans les divisions encore en-dessous!

En clair, au lieu de comprendre un problème dès sa racine, tu attaques un seul type et le charge de tout. mais le phénomène existe depuis longtemps, et explose aujourd'hui. Mais le nier et rejeter la faute sur une seule personne est plus simple que d'admettre avoir foiré durant des années, comme le font certains dirigeants.

Nostalgie, c'était un jeune joueur il y a seulement quelques années, c'est désormais un retraité.

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 3 ans

Plutôt sévère le gars,
à tendance dégoutté
Triste de lire un bilan si peu élogieux sur le rugby français

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
Transferts
News
News